22/03/2014

BERNARD-HENRY LEVY Légèreté et inconséquence de l'être

ERNARD-HENRY LEVY

.

Légèreté et inconséquence de l'être

.

.

.

.

RÉSUMÉ

RIRE POUR NE PAS PLEURER

SES AMOURS

SA PHILOSOPHIE

SES RÉFÉRENCES

* LE TALMUD CONTRE LE FANATISME

* AVRIL 2011 BENGAZY EN LIBYE «Je suis le représentant de la tribu d'Israël»

SES GUERRES

LIBYE

* Appel à intervenir en Libye

* 20 NOVEMBRE 2011 BHL s'est engagé «en tant que Juif»

* Bilan

SYRIE

* Appel à intervenir en Syrie

* Bilan

ALGÉRIE

* Appel à un «Printemps Arabe» en Algérie

UKRAINE

* Janvier/Mars 2014 Appel à Maidan en Ukraine

* Février 2014 Bernard Henry Levy : «Il y a moins d’extrême droite en Ukraine qu’en France»

* 22 Février 2014 Un rabbin ukrénien presse les Juifs de quitter Kiev

* 18 Mars 2014 En Ukraine, un tiers du gouvernement composé de néo-nazis

SVOBODA (LIBERTÉ EN UKRAINIEN)

* Membres du gouvernement de transition de Kiev et appartenant à des groupes néo nazis

* D'autres membres influents de SVOBODA

QUELQUES PHOTOS SOUVENIR DES NOUVEAUX COPAINS DE BERNARD HENRY LEVY

...DE CHARMANTS GARÇONS QUI M'EN RAPPELLENT D'AUTRES, TANT IL EST VRAI QUE LES EXTRÊMES S'ATTIRENT

UN CLIN D’ŒIL À NOS CHÈRES FEMEN PROCHES DE SVOBODA ET SOUTENUES PAR NOS POLITIQUES QUI SE VAUTRENT AU CRIF

.

.

.

RIRE POUR NE PAS PLEURER

.

.

Après un «accident» de voiture sur la voie publique le 26 septembre 2010, le philosophe BERNARD-HENRY

LEVY aurait été invité dans un commissariat de NEUILLY-SUR-SEINE où il lui aurait été sérieusement proposé de visiter la cellule de dégrisement fraîchement remise à neuf pour l'occasion en un temps record. Moins d'une heure après sa sortie, il convoque la presse internationale et organise une conférence dans un salon du GEORGES V pour s'exprimer sur cet incident. Il ressortira de cette conférence de presse un entretien filmé exceptionnel, où l'on y découvre un BHL dans un état «second», mais égal à lui-même, humble et objectif

.

.

.

SES AMOURS

.

.

ARIELE DOMBASLE

.

DAPHNE SUZANNAH DIANA JOAN GUINNESS milliardaire irlandaise. la grand mère de DIANA MITFORD-GUINESS-MOSLEY.

.

DIANA MITFORD n’était autre que l’épouse du chef des Nazis britanniques de l’époque : OSWALD MOSLEY.

HITLER et GOEBBELS furent les témoins du mariage, célébré dans l’intimité en ALLEMAGNE, de DIANA MITFORD et OSWALD MOSLEY, le président de la BRITISH UNION OF FASCISTS.

.

.

.

BHL.JPG

.

SA PHILOSOPHIE

.

.

TOUR D'HORIZON DE SA CARRIÈRE

.

.

.

SES RÉFÉRENCES

.

.

LE TALMUD CONTRE LE FANATISME

.

AVRIL 2011 BENGHAZY EN LIBYE

.

«JE SUIS LE REPRÉSENTANT DE LA TRIBU D'ISRAËL»

 

.

 

SES GUERRES

.

LIBYE

.

MARS 2011

.

APPEL A INTERVENIR EN LIBYE

.

LIBYE : BHL S'EST ENGAGÉ «EN TANT QUE JUIF»

20 NOVEMBRE 2011 LE FIGARO

Le philosophe BERNARD-HENRI LÉVY a déclaré aujourd'hui que «c'est en tant que juif
» qu'il avait «participé à l'aventure politique en LIBYE», lors de la première Convention nationale organisé par le CONSEIL REPRÉSENTATION DES ORGANISATIONS JUIVES DE FRANCE (CRIF). «J'AI PORTÉ EN ÉTENDARD MA FIDÉLITÉ À MON NOM ET MA FIDÉLITÉ AU SIONISME ET À ISRAËL», a-t-il déclaré.

Le CRIF tenait à PARIS sa première convention nationale, intitulée «DEMAIN LES JUIFS DE FRANCE
»
, à laquelle participaient de nombreux intellectuels, politologues, sociologues, chercheurs. Près de 900 personnes ont ainsi assisté à des débats, très ouverts, souvent animés, sur les défis communautaires, les nouveaux visages de l'antisémitisme, ou les nouveaux défis pour les JUIFS DE FRANCE.

BERNARD-HENRI LÉVY, invité à s'exprimer sur ce thème a déclaré : «C'est en tant que juif que j'ai participé à cette aventure politique, que j'ai contribué à définir des fronts militants, que j'ai contribué à élaborer pour mon pays et pour un autre pays une stratégie et des tactiques
». «Je ne l'aurais pas fait si je n'avais pas été juif», a poursuivi le philosophe. «Ce que je vous dis là, je l'ai dit à TRIPOLI, à BENGAZI, devant des foules arabes, je l'ai dit lors d'une allocution prononcée le 13 avril dernier sur la grand place de BENGHAZI devant 30.000 jeunes combattants représentatifs de toutes les tribus de LIBYE», a-t-il ajouté.

.

BILAN

4 SEPTEMBRE 2011 LE GRAND SOIR

La tragédie Libyenne ne fait que commencer et la capture de pratiquement tout le nord de la LIBYE par les rebelles de l’OTAN n’est que le début. 30.000 bombes sur le pays et la mort de quelques 60.000 Libyens marquent plutôt le début que la fin de cette catastrophe.

 

.

 

SYRIE

.

29 AOUT 2013

.

APPEL A INTERVENIR EN SYRIE

.

BILAN

WIKIPEDIA

Début 2011 se déclenche la Guerre civile syrienne dans le cadre du PRINTEMPS ARABE qui se prolonge encore aujourd'hui, et qui a déjà fait plus de 100 000 morts d'après des estimations de l'ONU.

.

Et :

.

EXTERMINATION DES CHRÉTIENS D'ORIENT (DOSSIER)

 

.

 

ALGÉRIE

.

JANVIER 2013

.

APPEL À UN «PRINTEMPS ARABE» EN ALGÉRIE

 

.

 

UKRAINE

.

JANVIER à MARS 2014

.

APPEL À MAIDAN EN UKRAINE

.

FÉVRIER 2014

.

BERNARD HENRY LEVY : «IL Y A MOINS D’EXTRÊME DROITE EN UKRAINE QU’EN FRANCE»

.

UN RABBIN UKRAINIEN PRESSE LES JUIFS DE QUITTER KIEV

.

22 FÉVRIER 2014 DEDEFENSA.ORG
.
La situation évolue très rapidement en UKRAINE, au moins
«d’heure en heure» selon l’expression consacrée. De plus en plus s’installe le sentiment que le pays se partage entre une prise de pouvoir par les extrémistes, notamment à KIEV, et l’installation de pouvoirs autonomes, essentiellement à l’Est, qui estiment que le pouvoir central n’existe plus et coupent les ponts avec KIEV.

Un signe tangible de l’évolution de cette situation dans un sens dramatique est la nouvelle donnée par le GUARDIAN du
22 FÉVRIER 2014., à 15H41 GMT, dans son texte sur le suivi de la crise, qui concerne les juifs ukrainiens installés à KIEV. Un rabbin a informé le journal MAARIV de TEL AVIV qu’il pressait les juifs ukrainiens de KIEV de quitter la ville, sinon le pays. (L'information vient effectivement de HAARETZ, le 22 février 2014.)

«A Ukrainian rabbi has urged KIEV’s Jews to leave the city and even the state. Rabbi MOSHE REUVEN AZMAN, told MA’ARIV, an Israeli newspaper :
«I told my congregation to leave the city center or the city all together and if possible the country too. I don’t want to tempt fate. But there are constant warnings concerning intentions to attack Jewish institutions»
.

«EDWARD DOLINSKY, head of the umbrella organization of UKRAINE’s Jews described the situation in KIEV as dire, told Maariv «We contacted Foreign Minister AVIGDOR LIEBERMAN requesting he assist us with securing the community».

Ces informations ont bien sûr un rapport direct avec l’évolution de la situation, selon l’appréciation que les forces extrémistes de l’opposition seraient en train de prendre en main le pouvoir à KIEV, dans tous les cas du point de vue du contrôle de l’ordre et de la sécurité. Ces groupes, – type SVOBODA et PRAVY SEKTOR, – suivent des idéologies ultra-nationalistes dont certaines son assimilables au nazisme, et par conséquent antisémites.

.

18 MARS 2014

.

EN UKRAINE, UN TIERS DU GOUVERNEMENT COMPOSÉ DE NÉO-NAZIS

 

.

 

SVOBODA (LIBERTÉ EN UKRAINIEN)

.

Ce parti a été formé en 1991, par deux personnes : ANDRIY PARUBIY, et OLEG TYAGNIBOK.

OLEG TYAGNIBOK est toujours le leader de ce parti.

Il est à noter que ce parti, à son origine, s’appelait le PARTI NATIONAL SOCIALISTE D’UKRAINE.

Une référence claire et direct au PARTI NATIONAL SOCIALISTE ALLEMAND, plus couramment appelé le PARTI NAZI.

Le logo du parti était alors celui-là :



Là aussi les références au nazisme sont évidentes.

Gardez bien en tête ce logo, vous le retrouverez beaucoup sur les drapeaux, bandeaux, etc.

En 2005, le parti change donc de nom pour SVOBODA, et le logo. A cette même époque l’un des leaders quitte le parti pour rejoindre des partis plus «fréquentables».

Il est à noter que SVOBODA fait partie, à titre de membre puis d’observateur, de l’ALLIANCE EUROPÉENNE DES MOUVEMENTS NATIONAUX, fondée par Monsieur GOLLNISCH, bien connu en FRANCE.

Il fait aussi parti du FRONT NATIONAL EUROPÉEN, qui regroupe AUBE DORÉE, le NPD, etc.

 

.

 

MEMBRES DU GOUVERNEMENT DE TRANSITION DE KIEV ET APPARTENANT À DES GROUPES NÉO NAZIS

Aujourd’hui, un des mots d’ordre préféré de SVOBODA est
«tabassons les youpins et les ruskoffs».

.

* OLEKSANDRE SYCH (SVOBODA), Premier ministre adjoint
* SERHIY KVIT (SVOBODA), Ministre de l'Éducation
* ANDRIY MOKHNYK (SVOBODA), Ministre de l'Écologie et des Ressources naturelles
* IHOR SHVAIKA (SVOBODA), Ministre de la Politique agricole et de l'Alimentation
* IHOR TENYUKH (participe aux réunions de SVOBODA) Ministre de la Défense
* ANDRIY PARUBIY (Fondateur du PNSU), Secrétaire général du ministère de la Défense et des Forces Armées
*
* DMYTRO BOULATOV (UNA-UNSO, Auto Défense Ukrainienne), Ministre de la Jeunesse et des Sports
* OLEH MAKHNITSKY (SVOBODA), Procureur général d'Ukraine
*
TETIANA TCHORNOVOL (UNA-UNSO, Auto Défense Ukrainienne), Présidente de la Commission nationale anti-corruption

 

.

 

.

D'AUTRES MEMBRES INFLUENTS DE SVOBODA :

.

.

OLEG TYAGNIBOK

OLEG TYAGNIBOK (copain de FABIUS et BHL) [allez comprendre !?], ARSENIY YATSENYUK et VITALI KLITSCHKO en nazis

Les mêmes avec NULAND, juive [allez comprendre !?] chargée du gouvernement américain

.

YURI MYKHAILYSHYN, SVOBODA, Député, fondateur du «JOSEPH GOEBBELS POLITICAL RESEARCH CENTRE», il sert d'intellectuel pour valider les thèses racistes du mouvement

.

YURIY MYKHALCHYSHYN a qualifie l’holocauste comme «UNE PÉRIODE DE LUMIÈRE DANS L’HISTOIRE». Il a aussi écrit l'ABC du NATIONAL SOCIALISM

 

.

 

QUELQUES PHOTOS SOUVENIR DES NOUVEAUX COPAINS DE BERNARD-HENRY LEVY

.

 

.

 

...DE CHARMANTS GARÇONS QUI M'EN RAPPELLENT D'AUTRES, TANT IL EST VRAI QUE LES EXTRÊMES S'ATTIRENT

.

LIGUE DE DÉFENSE JUIVE (LDJ) PARIS

 

 

.

 

UN CLIN D’ŒIL À NOS CHÈRES FEMEN PROCHES DE SVOBODA ET SOUTENUES PAR NOS POLITIQUES QUI SE VAUTRENT AU CRIF

.

 

.

 

LES CRISES.FR OLIVIER BERRUYER
http://www.les-crises.fr/ukraine-oaodvd-3/
http://www.les-crises.fr/ukraine-oaodvd-5-2/
http://www.les-crises.fr/ukraine-oaodvd-3/

 



 



 

03/03/2014

EXTRÊME-GAUCHE, EXTRÊME-DROITE, ANTIFAS, LDJ, BETAR, TAGAR

.

EXTRÊME-GAUCHE ANTIFAS, EXTRÊME-DROITE, LDJ, BETAR, TAGAR

COMPLICITÉ DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

.
.
.

EXTRÊME-GAUCHE ANTIFAS

EXTRÊME DROITE LDJ

.

UN CHAOS ORGANISÉ

 

"DIVISER POUR RÉGNER"

.
.
.

MANUEL VALLS FUSTIGE L'EXTRÊME DROITE

L'EXTRÊME DROITE DÉSIGNÉE PAR MANUEL VALLS : LES CATHOLIQUES

MANUEL VALLS a appelé la gauche, mercredi 22 janvier, à combattre avec «la même vigueur» les intégristes catholiques et les revendications religieuses dans les banlieues. «Il faut mener un combat parce qu’il y a danger», a déclaré le ministre de l’intérieur lors d’une rencontre sur la laïcité, organisée par le groupe socialiste de l’ASSEMBLÉE NATIONALE. LE MONDE

.
.
.

.

FRANÇOIS HOLLANDE «VIGILANCE PAR RAPPORT AUX MOUVEMENTS EXTRÉMISTES»

.
.
.

LA RÉALITÉ : EXTRÊME-GAUCHE/ EXTRÊME-DROITE UNIS DANS LA VIOLENCE AU SERVICE DE L'ESTABLISHMENT

.

LES ANTIFAS (EXTRÊME-GAUCHE) AU SERVICE DE L'EXTRÊME-DROITE (LDJ, BETAR)

 

LE CAS JULIEN DRAY

.

TÉMOIGNAGE DE JULIEN TERZICS CONSIDÉRÉ COMME LE CHEF HISTORIQUE DES REDSKINS PARISIENS (LES «RED WARRIORS»). APRÈS AVOIR ÉTÉ RECALÉ PAR LES BANDIDOS, IL VIENT DE CRÉER SON PROPRE MC ANTIFA, LE «BLACK BLOCK MC».

.

À partir de 1984 et surtout 1988 Bras armés confortablement rémunérés et équipés par JULIEN DRAY de SOS RACISME, DÉPUTÉ PUIS CONSEILLER RÉGIONAL, pour coller des affiches assurer son service d'ordre lors de la la campagne présidentielle de 1988 [lire de 4'39 à 6'40 de la vidéo]

.

JEAN-PAUL DRAY [parti vivre en ISRAËL frère de JULIEN DRAY] du CRIF et ancien dirigeant du TAGAR (mouvement d'EXTRÊME-DROITE ULTRA-VIOLENT)

.

«Actif» des mouvements d'EXTRÊME-DROITE de jeunesse liés au LIKOUD israélien [JEAN-PAUL DRAY] incarne, à sa manière, le défi que l'establishment de la communauté doit relever. Cet homme passionné, CAPABLE

DE VIOLENCE, étroitement lié à JACQUES KUPFER et, il [JEAN-PAUL DRAY] l'admet, sans véritable culture religieuse, n'en finit pas de stigmatiser les abandons que les «sionistes» socialistes - décrits comme «culpabilisés par nature» - s'autoriseraient. Son discours musclé peut se résumer en trois points :

.

1. Il n'est pas besoin d'être «religieux» pour prendre en compte l'ensemble des valeurs «sacrées» d'ISRAËL.

2. Il faut être un sioniste naïf (ou aveugle) pour croire que les ARABES, dès lors qu'on leur concédera une portion de territoire, n'en réclameront pas, tôt ou tard, la «totalité». Seule solution : contre eux, une «muraille d'acier».

3. La communauté, en FRANCE, fonctionne sur un modèle «antidémocratique». Dès lors, pourquoi s'étonnerait-elle d'avoir affaire, aujourd'hui et surtout demain, à une vraie «rébellion»? Propos signés d'un homme qui fait partie du CRIF mais, souligne-t-il, pas au titre de ses activités... «militantes». L'EXPRESS

.
.
.

ANTIFAS : DERNIÈRES VIOLENCES

VENGER LA MORT DE CLÉMENT MÉRIC ET DÉNONCER LA MONTÉE DE L'ÉXTRÊME-DROITE (LAQUELLE ? ... LE FN ... PUIS LES CATHOLIQUES)

.

ATTENTATS à TARBES ET à PAU

.

«VENGER LA MORT DE CLÉMENT MÉRIC DANS LE SANG»
.
PUBLIÉ SUR LE SITE «CONTRA INFO», le texte de revendication expliquait ces actions par solidarité avec «tous les frères anarchistes incarcérés dans les centres d'extermination des États terroristes». Il appelait également à «venger la mort de CLÉMENT MÉRIC dans le sang», en référence au militant antifasciste mort en juin 2013 après une bagarre avec des SKINHEADS à PARIS.
.
Sur le site internet, les auteurs des attentats signent clairement leurs gestes : «Nous revendiquons l’attaque incendiaire contre un bâtiment de l’armée française (35 RAP TARBES, FRANCE) du 27 décembre 2013. Nous revendiquons aussi l’attaque incendiaire contre la prison (TARBES, FRANCE) du 25 décembre 2013. Les deux attaques en solidarité et à l’appel international des 5 anarchistes de BARCELONE», écrivent les militants anarchistes. Plus inquiétant, ils n'hésitent pas à inciter leurs sympathisants à «s’organiser et à s’armer» avant de conclure par un lugubre «Mort à l'État, mort aux fascistes, mort au capitalisme».

.
Une troisième attaque incendiaire a visé dans la nuit de vendredi à samedi un édifice religieux de PAU (PYRÉNÉES-ATLANTIQUE), l'ÉGLISE DE LA SCIENCE CHRÉTIENNE, un courant religieux fondé aux ÉTATS-UNIS au XIXe siècle. Ce jet de cocktail molotov, qui n'a fait que peu de dégâts, a également été revendiqué par le GADI sur le site «CONTRA INFO», dans un texte lançant : «Mort au fascisme et à ses symboles». Pour le GADI, cette église «sert de base d’arrière-garde pour les fascistes du FRONT NATIONAL».

LE PARISIEN

.

EXTRÊME-GAUCHE ANTIFAS : NOUVELLE AGRESSION AU PYMS À RENNES, DANS LA NUIT DE MERCREDI À JEUDI

3 OCTOBRE 2013 BREZH-INFO.COM

.

RENNES Dans la nuit de mercredi à jeudi, deux personnes qui se trouvaient au PYMS, une boîte de nuit du centre-ville de RENNES, ont été pris à partie par un autre groupe d’individus se revendiquant «ANTIFASCISTES».

.
À l’intérieur de l’établissement, un des «ANTIFAS» aurait identifié un jeune homme comme étant un «nationaliste» et lui aurait pour cette raison donné un coup de tête en plein visage, avant de le rouer de coups[...]
CES PLAINTES SONT POUR L’INSTANT TOUTES RESTÉES LETTRE MORTE
. Selon des sources policières, il semblerait en effet que la justice ne fasse pas montre d’un zèle excessif pour retrouver et poursuivre les auteurs de ces agressions.

.

4 OCTOBRE 2013 EXTRÊME-GAUCHE : BREZH-INFO.COM

Un autre jeune de 18 ans aurait été agressé et passé à tabac hier par une vingtaine de militants d’extrême gauche, à l’UNIVERSITÉ DE RENNES.

.

BREST 4 DÉCEMBRE 2013 : LA PERMANENCE DU FRONT NATIONAL SACCAGÉE POUR LA 6ÈME FOIS BREZH-INFO.COM

.

La permanence du FRONT NATIONAL, située au 241 rue Anatole France , à BREST, a été saccagée pour la 6ème fois consécutive, dans la nuit de vendredi à samedi (du 29 au 30 novembre). Trois individus, cagoulés, ont jeté un bloc en béton sur la vitrine, brisant deux grandes vitres. Ils ont ensuite rempli le local de conteneurs-poubelles avant de prendre la fuite. Des témoins ont assisté à la scène mais n’ont pas pu identifier les agresseurs.

.
ERIC DECHAMPS, secrétaire départemental du Front National, a déposé plainte pour
LA 6ÈME FOIS DEPUIS LE DÉBUT DU MOIS DE SEPTEMBRE. A CE JOUR, LA POLICE N’A PROCÉDÉ À AUCUNE INTERPELLATION [...]

.

EXTRÊME-GAUCHE NANTES : 8 JANVIER 2014 BREZH-INFO.COM

LIBRAIRIE CATHOLIQUE DOBRÉE ATTAQUÉE EN PLEIN JOUR

.

Institution nantaise, LA LIBRAIRIE DOBRÉE spécialisée dans la vente d’ouvrages religieux a été attaquée à nouveau, en pleine journée ; l’une de ses vitrines porte un impact assez important suite à un jet d’un gros pavé. Point de ralliement de la droite nationale et catholique nantaise, la librairie est régulièrement visée par des militants d’EXTRÊME-GAUCHE et anarchistes.

.
En JUIN 2013, affrontement avec des militants d’extrême-droite à PARIS.

.
Malgré les plaintes à répétition qui ont été déposées par les propriétaires suite à ces exactions ,
LA POLICE N’A PROCÉDÉ JUSQU’À PRÉSENT À AUCUNE ARRESTATION.

.
.
.

9 FÉVRIER 2014

.

LA LIBRAIRIE FACTA D’EMMANUEL RATIER À NOUVEAU VANDALISÉE AINSI QUE L'ÉGLISE SAINT LOUIS D'ANTIN EN MARGE DE LA MANIFESTATION DES «ANTIFAS», QUI DÉFILAIENT POUR DÉNONCER LA «MONTÉE DE LA DROITE»

.

14 FÉVRIER 2014 LE POINT.FR

.

SENTIMENT D'IMPUNITÉ POUR 700 ANTIFAS QUI MANIFESTENT À LYON

.

Quelque 700 personnes ont défilé samedi après-midi à LYON contre l'extrême droite, une semaine après l'agression au couteau de deux adolescents par cinq jeunes, sympathisants pour certains du mouvement identitaire. «Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartier pour nos fachos», «le fascisme c'est la gangrène, on l'élimine ou on en crève», scandaient les manifestants venus notamment à l'appel du collectif 69 de vigilance contre l'EXTRÊME DROITE.

.

Dans le cortège, encadré par un important déploiement de gendarmes mobiles et de CRS, les drapeaux de la CGT, du FRONT DE GAUCHE, du PCF, de SOLIDAIRES et de la FSU voisinaient avec les militants anarchistes, visage parfois masqué d'un foulard.

.

A côté d'une banderole «Contre la violence de l'extrême droite - Solidarité», figurait le «Reprenons la rue» inscrit par les anarchistes sur un tissu bariolé, accompagné de slogans comme «HOLLANDE FASCISTE, COLLOMB COMPLICE», ou «Fascistes assassins, Etat complice».

.

Parti vers 15h30 de la place Gabriel-Péri, sur la rive gauche du RHÔNE, le cortège de 700 personnes selon la police et «600 à 800» selon les organisateurs se dirigeait, une heure plus tard, vers la place des Terreaux, en plein centre.

.

SENTIMENT D'IMPUNITÉ

.

Dans la soirée du 14 février, deux adolescents de 16 et 17 ans, militants d'extrême gauche selon des organisations antifascistes, avaient été agressés au couteau lors d'une rixe dans le QUARTIER SAINT-JEAN, où est implanté un local du mouvement identitaire.

.

Cinq suspects étaient en cours de présentation samedi après-midi à un juge d'instruction. Le parquet a ouvert une information judiciaire pour «violences avec arme par plusieurs personnes» ayant entraîné une incapacité totale de travail de plus de 8 jours.

.

«Depuis plusieurs années, les attaques physiques imputables à l'extrême droite ne cessent de se multiplier», écrit dans un communiqué la COORDINATION LIBERTAIRE ANTIFASCISTE, évoquant l'AFFAIRE MÉRIC, une attaque à l'arme à feu à CLERMONT-FERRAND le 17 janvier et des agressions «islamophobes, antisémites et homophobes».

.

Le collectif de VIGILANCE 69 contre l'extrême droite s'inquiète de son côté de voir «des membres de groupuscules fascistes» s'approprier le QUARTIER DE SAINT-JEAN, sur la rive droite de la SAÔNE, déplorant leur «VIOLENCE» et leur «SENTIMENT D'IMPUNITÉ».

.

22 FÉVRIER 2014 NANTES

1000 ANTIFAS DANS LA MANIF NOTRE DAME DES LANDES SACCAGENT LA VILLE

 

14 ARRESTATIONS !!!???

 

.

Les casseurs de cet après-midi ne roulent ni contre le capital ou pour l'anarchie, un monde meilleur ou un autre de leur slogan. ILS FONCENT POUR LE COMPTE DU GOUVERNEMENT. FACEBREIZ.FR

.

et VIDÉO-TÉMOIGNAGE D'UN GARÇON DE 17 ANS PACIFIQUE AGRESSÉ PAR LA POLICE

.
.
.

.

ANTIFAS : DES BARBOUZES AU SERVICE DE MANUEL VALLS

.

25 NOVEMBRE 2013 VOXNR.COM

LES ANTIFAS AVOUENT LEUR COLLABORATION AVEC LES SERVICES DE POLICE

.

ON TRAITAIT LES ANTIFASDE VALETS DU SYSTÈME, ILS LE REVENDIQUENT !

.
«OUI, C’EST VRAI, NOUS COLLABORONS AVEC LA PRÉFECTURE ET LES MAIRIES DE LYON. CETTE COLLABORATION PREND ESSENTIELLEMENT DEUX ASPECTS :

INFORMATIF : NOUS TÂCHONS DE REGROUPER LE PLUS D’INFORMATIONS SUR LES MILITANTS D’EXTRÊME-DROITE À LYON : PHOTOS, ADRESSES, SITUATION FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE. NOUS PARTAGEONS CES RENSEIGNEMENTS AVEC LES AUTORITÉS COMPÉTENTES.

.
JURIDIQUE : la loi est un outil redoutable. Bien maniée, elle peut permettre de porter de rudes coups aux FASCISTES en exploitant les vides juridiques ou dépoussiérant des textes tombés en désuétude (normes de sécurité, etc.)»
.
Le post termine en une sorte de rhétorique d’emphase menaçante envers quiconque refuserait la dénonciation, même POL POT en serait choqué :
.
«Nous n’avons pas peur de nous salir les mains pour notre cause, n’en déplaise à certaines ! Nous invitons toutes les personnes soucieuses de lutter contre le fascisme à employer nos méthodes. N’hésitez pas à recueillir des informations sur les personnes suspectes : au travail, dans la rue et même en famille. Ensuite envoyez un courrier (vous n’êtes pas obligées de le signer) à votre commissariat d’arrondissement.»

.
.
.

REPORTER D' INFO LIBRE PRIS À PARTIE PAR DES ANTIFAS PRO-IVG LE 1ER FÉVRIER 2014, PROTÉGÉS PAR MANUEL VALLS

.

Dans cette vidéo, un journaliste citoyen et indépendant de l'AGENCE INFO LIBRE est subitement attaqué en live par un groupuscule masqué d'activistes ANTI-FAS, qui lui piquent son vélo et lui intiment l'ordre de dégager de la manif !

Immédiatement, le jeune journaliste citoyen crie à l'agression, et heureusement pour lui, le groupuscule ANTI-FA était encadré par la police et vient à son aide...

- «Rendez-moi mon vélo !»

- «C'est la police. T'iras le chercher après, tu vas le récupérer...Allez, file sinon ça ne va pas bien se passer. Ils sont là pour taper donc... Reste pas là bonhomme. Ton vélo tu le récupères... Dans une heure c'est fini».

- «Mais il est où le vélo ?»

- «Pourquoi, qu'est-ce qu'ils t'en ont fait de ton vélo ?»

- «Ben ils me l'ont pris ! Oui ils sont partis avec !»

- «De toutes façons tu ne le récupéreras pas ils sont plus de 300 si ça part en cacahuète ils vont t'exploser»

- «Bah ouais mais... Vous servez à quoi vous sinon ?»

- «Bah on est que deux mon pote. Tu vois des forces de CRS là ? Il y a 30 compagnies de CRS qui sont prévues demain... Ouais c'est pour demain ce n'est pas pour aujourd'hui» [MANIF POUR TOUS PARIS LE DIMANCHE 2 FÉVRIER 2014]

- «Donc aujourd'hui il n'y a rien pour protéger les citoyens ?»

- «On est bien d'accord, ouais. Je pense que ça, ça vaut plus cher que ton vélo. Je suis désolé hein... Mais sans déconner... Enfin c'est comme tu le sens bonhomme. Ton vélo si ça se trouve ils vont le lourder 100 mètres plus loin»

«Vous m'accompagnez en dehors de la manif ?»

- «Allez viens viens je vais te ramener sur les CRS. En plus ils sont en train de te mater depuis tout-à-l'heure. Ca va pleure pas c'est pas grave hein...»

- «Il n'y a aucun policier pour assurer la sécurité des manifestants ?»

- «Je sais mais tu crois que ça nous fait plaisir de n'être qu'à deux. Sans déconner ?»

- «Je ne dis pas que ça vous fait plaisir mais... Qu'est ce qu'il fait MANUEL ?»

- «Et bien MANUEL IL PASSE SES ORDRES... JE TE RASSURE JE NE L'AIME PAS PLUS QUE ÇA HEIN. Si tu veux tu as une unité de CRS qui a bloqué la rue sur la gauche. Parce que là j'ai mon collègue qui est tout seul et je ne peux pas le laisser seul. Ok ? Fais gaffe à toi»

- «Ok, merci»

- «On a récupéré ton vélo. Mon collègue est allé le chercher»

- «C'est vrai ? Super, merci beaucoup»

- «T'as du bol parce que là... LES MECS QUE T'AS VU CE SONT LES COPAINS DE CLÉMENT MÉRIC. TU VOIS QUI C'EST, LES ANTIFAS ? LES ANTIFAS C'EST À GÉOMÉTRIE VARIABLE. Mon collègue t'attend il a récupéré ton vélo»

- «Merci beaucoup»

- «Si on peut le faire on le fait mais... Comme je te dis on est que deux pour 4000 personnes»

- «C'est de la folie...»

- «Bah les ordres... Ca vient d'en haut. Par contre je serais toi je ne resterais pas»

- «Et encore tu vois ils l'ont remis au collègue parce que nous on les connaît comme ils sont fichés. Quand tu les appelles par leur petit nom si tu veux la plupart du temps ils ne sont pas à l'aise»

- «Merci beaucoup messieurs»

- «De rien il n'y a pas de mal»

- «T'es quoi, t'es pigiste ?»

- «Oui je suis journaliste indépendant»

- «Tu fournis à qui tes trucs ?»

- «Euuuuuh...»

- «Non mais t'inquiètes on ne va pas te...»

- «On est un média sur internet qui s'appelle AGENCE INFO LIBRE...»

- «OK très bien vous avez des amis alors»

- «Tu pourras saluer qui va bien dessus. On est des amis c'est clair. Je regarde à chaque fois que vous en mettez une...»

- «Ah oui ?»

- «Ils ne peuvent pas vous blairer... Fais gaffe car s'ils vous identifient à la prochaine manif ils vous éclatent. Parce que... ILS ONT DU MATOS SUR EUX ET ON A INTERDICTION DE LES ARRÊTER, INTERDICTION DE LES PALPER... RIEN DU TOUT».

- «INTERDICTION DE LES ARRÊTER ? VOUS ÊTES SÉRIEUX ?»

- «JE SUIS SÉRIEUX OUI. T'AS VU QUI EST AU POUVOIR ? BAH T'AS COMPRIS. LA DICTATURE C'EST MAINTENANT. Voilà. Allez, fais gaffe à toi. Bonne continuation».

.
.
.

INTERROGATIONS SANS RÉPONSE DES ÉLUS

.

24 FÉVRIER 2014 LE FIGARO

.

HUGUES MOUTOUH A ÉTÉ CONSEILLER SPÉCIAL DU MINISTRE DE L'INTÉRIEUR AU MOMENT DE L'AFFAIRE MERAH, PUIS PRÉFET. IL EST DÉSORMAIS AVOCAT

À PROPOS DES ÉMEUTES À NANTES :

.

«IL EST ÉVIDENT QU'À LA DIFFÉRENCE DES MANIFESTATIONS CONTRE LE MARIAGE HOMOSEXUEL, LES FORCES DE L'ORDRE N'ONT PAS REÇU DE CONSIGNES PARTICULIÈRES POUR FAIRE DU ZÈLE, INTERPELLER LES OPPOSANTS AFIN DE LES DÉFERRER À LA JUSTICE. À NANTES, ON S'EST CONTENTÉ DE GÉRER LE MAINTIEN DE L'ORDRE PUBLIC, SANS CHERCHER À JUDICIARISER LES ÉVÉNEMENTS. C'est vraiment regrettable. Cela étant, il est plus simple de mettre la main sur des jeunes bourgeois de province qui manifestent paisiblement que sur des militants anarchistes expérimentés, rompus aux techniques de la guérilla urbaine. [...]»

.

25 FÉVRIER 2014

.

YANNICK MOREAU, DÉPUTÉ, INTERROGE MANUEL VALLS

 

À PROPOS DES ÉMEUTES À NANTES :

 

- «Dès le 1er Octobre 2013, par deux questions écrites, j’avais pourtant demandé au ministre de l’intérieur de dissoudre les groupes d’extrême gauche dits «ANTIFA».

Il m'avait alors répondu, je cite :

- «ces groupes ne représentaient pas de risques graves de trouble à l'ordre public».

5 mois + tard, sur les plateaux de Télé, M. VALLS qualifiait les hordes qui se sont abattues sur NANTES «d'ultra-gauche radicalisée».

Monsieur le Premier Ministre, les Français sont atterrés de tant d'amateurisme et de sévérité sélective. A la vérité, ils se demandent vraiment pourquoi votre gouvernement se montre si faible avec les durs de l'ultra-gauche radicale et si dur avec les pacifiques familles de La MANIF POUR TOUS. Le 24 mars 2013 : 1 million de manifestants défilent pacifiquement. Bilan : 98 interpellations. Le 22 février 2014 : 1.000 vandales saccagent le coeur de NANTES. Bilan : seulement 14 interpellations.

MONSIEUR LE 1ER MINISTRE, ALLEZ-VOUS, OUI OU NON, DISSOUDRE LES GROUPUSCULES D’EXTRÊME GAUCHE ? ALLEZ-VOUS , OUI OU NON, CESSER VOTRE «DEUX POIDS DEUX MESURES» qui n'a de cesse de diviser et fractionner le peuple français ?» [...]

.
.
.

EN JOUANT AVEC LE FEU, LE GOUVERNEMENT SE BRÛLE

.

TOULOUSE : DES INCIDENTS ANTIFAS ANTISÉMITES DANS UNE MANIF... ANTI-DISCRIMINATIONS

.

22 FÉVRIER 2014 LE PARISIEN

.

C'est à n'y rien comprendre. Alors que 2000 personnes ont participé ce samedi à Toulouse (Haute-Garonne) à une MANIFESTATION censée dénoncer les discriminations homophobes et antisémites, des représentants de la communauté juive se sont fait insulter par une partie du cortège. Les FORCES DE L'ORDRE, SOUS HAUTE-TENSION AVEC LA SIMULTANÉITÉ DE CETTE MANIFESTATION AVEC UN SPECTACLE DE L'HUMORISTE CONTROVERSÉ DIEUDONNÉ dans la SOIRÉE, ont tenté d'apaiser les esprits.

.

A l'origine, la manifestation toulousaine était organisée à l'initiative d'ARC-EN-CIEL, l'association de défense des homosexuels en MIDI-PYRÉNÉES, pour dénoncer DES INSCRIPTIONS ANTISÉMITES ET HOMOPHOBES TAGUÉES SUR PLUSIEURS BÂTIMENTS DU CENTRE DE LA VILLE ROSE LE WEEK-END PASSÉ. Or peu après le départ du défilé, des participants au cortège s'en sont pris avec virulence à NICOLE YARDENI, présidente du CONSEIL REPRÉSENTATIF DES INSTITUTIONS JUIVES DE FRANCE (CRIF) de la région. «YARDENI casse-toi, le CRIF, fascistes, sionistes, cassez-vous», ont-ils crié tandis que le service d'ordre retenait les manifestants les plus agressifs.

«On vire des juifs d'une manifestation contre l'antisémitisme»

«On ne s'attendait absolument pas à cet accueil, on vire des juifs d'une manifestation qui s'exprime contre l'antisémitisme», a lancé NICOLE YARDENI.

Peu auparavant, le candidat UMP aux municipales, JEAN-LUC MOUDENC, ancien maire de TOULOUSE, avait également été pris à partie par des manifestants. Il était venu, a-t-il dit, pour dénoncer «des attaques inacceptables» contre les «valeurs de la démocratie» mais a également renoncé à défiler. L'actuel maire socialiste de TOULOUSE, PIERRE COHEN, était aussi présent mais est parti avant les incidents. [...]

.
.
.

.

LDJ, BETAR, TAGAR (EXTRÊME-DROITE) AU SERVICE DU P.S.

.

.

LIGUE DE DÉFENSE JUIVE (LDJ)

.

La LDJ s'affiche à l'EXTRÊME-DROITE des instances représentatives juives.

Interdite aux USA CAR considérée par le FBI comme un groupe terroriste et une «organisation juive violente et extrémiste» et par le SOUTHERN POVERTY LAW CENTER comme un «groupe de haine» («hate group») anti-arabe(WIKIPEDIA)

.

De même en ISRAËL (HAARETZ)

.

... mais inconditionnellement soutenu par le gouvernement HOLLANDE/MANUEL VALLS :

LA LDJ S'AFFICHE À L'EXTRÊME-DROITE DES INSTANCES REPRÉSENTATIVES JUIVES

Créée en FRANCE au début des années 2000 par PIERRE LURÇAT, ancien du BETAR, un mouvement de jeunesse juif radical et sioniste, la LDJ s'affiche à l'EXTRÊME-DROITE des instances représentatives juives. Dans son livre «INTIFADA FRANÇAISE ?», MARC HECKER, chercheur à l'INSTITUT FRANÇAIS DES RELATIONS INTERNATIONALES (IFRI), en dit plus sur l'inspiration de la milice ultra-sioniste en France : «Le symbole de la LDJ, un poing jaune dans une étoile de David noire, est le même que celui des mouvements KACH et KAHANE HAÏ». Des partis racistes qui, «avant leur interdiction en ISRAËL, prônaient le transfert total des Palestiniens vers la JORDANIE, et la condamnation à la prison ferme pour tout Arabe ayant une relation sexuelle avec une femme juive», indique le spécialiste.

Avec de telles références idéologiques, la LDJ gêne certaines instances représentatives de la communauté juive en FRANCE. Pas toutes. Pour CLAUDE BAROUCH, vice-président de l'UNION DES PATRONS ET PROFESSIONNELS JUIFS DE FRANCE, «le combat de la LDJ est le même que le nôtre, seules les méthodes diffèrent. Ce qu'ils ont fait récemment, ce sont des bêtises de bébés de 5 ans»[...]

La LDJ reste donc une épine dans le pied du CRIF, qui prône plus le dialogue que le coup de poing. S'il est vrai que son président RICHARD PRASQUIER «condamne toutes les actions de la LDJ» et s'affirme «honteux de voir ainsi exprimées les valeurs du sionisme», il ne demande pas son interdiction. De nombreux députés et organisations antiracistes la réclament pourtant depuis des années aux autorités. Au même titre que la TRIBU KA avait été dissoute en 2006, et FORSANE ALIZZA en 2012, ils exigent la fin de la LDJ.

Au ministère de l'Intérieur, silence radio, «le ministre n'a pas pris position». Côté police : le sujet est si «sensible» qu'on ne donne «aucun renseignement». NOUVEL OBS

 

RESPONSABLES LDJ :

  • ANTHONY ATTAL (JSSNEWS) => 2009

  • PHILIPPE «AVICHAI» WAGNER (JSSNEWS) => 2009/2011

  • JOSEPH «YOSSI» AYACHE (JSSNEWS)

  • MAXIME BENAÏM alias «YORAM DREYFUS» (SAMIZDAT.NET)

.
.
.

BETAR

 

MOUVEMENT D'EXTRÊME DROITE PROCHE DU LIKOUD

 

LE BETAR ET HITLER D’APRÈS LE LIVRE D'EMMANUEL RATIER

 Le BETAR est un mouvement de jeunesse juif radical, sioniste dirigé par DAVID SREIR. Aujourd'hui, le BETAR est un mouvement de jeunesse sioniste orienté idéologiquement vers l'EXTRÊME DROITE mais qui n'est plus rattaché à un parti politique comme par le passé.

Organisé en réseau, il compterait en FRANCE de 300 à 500 membres.

.

Pour CHARLES ENDERLIN (juif), victime de menaces de mort, cette action du BETAR est une incitation à la haine et à la violence

.
.
.

TAGAR

Branche du BETAR, le TAGAR, proche du LIKOUD, active au sein des universités où elle mène des campagnes d'affichage.

.

RESPONSABLES TAGAR :

.

- JEAN-PAUL DRAY ( fondateur de SOS Racisme ) «ACTIF» des mouvements de jeunesse liés au LIKOUD Israélien, frère du député JULIEN DRAY Député et Vice-Président de SOS racisme (WIKIPEDIA)

- ARNAUD SAYEGH (WIKIPEDIA)

.
.
.

LA LDJ (LIGUE DE DÉFENSE JUIVE) À PARIS ET EN FRANCE

.

À PARIS

EN FRANCE

.
.
.

LISTE DES AGRESSIONS DE LA LDJ (LIGUE DE DÉFENSE JUIVE), BETAR, TAGAR

.

Cette liste n’est pas exhaustive, car lors de chaque procédure, il a été découvert que les membres de la LDJ étaient impliqués dans bien d’autres affaires de violence. Au demeurant, elle ne comprend ni les menaces de morts qui ont fait l’objet de plaintes, ni les nombreux tags de croix gammées et autres insultes peints par la LDJ sur des portes d’immeubles.

.

LE PEUPLE FRANÇAIS EXIGE LA DISSOLUTION DE LA L.D.J !! REPORTAGE DE HISPAN TV (MALHEUREUSEMENT RIEN À CE SUJET SUR LES CHAINES TV FRANÇAISES)

 

 

  • 5 JUIN 1968 : Affrontements de rues entre arabes et Juifs dans le QUARTIER DE BELLEVILLE (cf. LE QUOTIDIEN DE PARIS)

  • MAI 1969 : Les commandos du BETAR attaquent une réunion des COMITÉS PALESTINE à la FACULTÉ D’ASSAS. (LES GUERRIERS D’ISRAËL d’EMMANUEL RATIER.1995)

  • JUILLET 1969 : Attaque à MELUN par un groupe Juif d’autodéfense non-identifié qui intervient contre une réunion de l’ŒUVRE FRANÇAISE et fait une dizaine de blessés. (cf. LES GUERRIERS D’ISRAËL d’EMMANUEL RATIER.1995)

  • 5 DÉCEMBRE 1969 : À ETAMPES une réunion de l’ŒUVRE FRANÇAISE est interdite sous la pression de groupes Juifs.
    (cf. LES GUERRIERS D’ISRAËL d’EMMANUEL RATIER. 1995)

  • 9 DÉCEMBRE 1969 : De graves incidents se produisent au CENTRE UNIVERSITAIRE CENSIER à l’occasion du film «Palestine vaincra», organisé par l’UNEF. Un commando de jeunes gens casqués et armés de matraques, de barres de fer et de couteaux fit irruption dans le hall aux cris de «Israël Vaincra». ELIE LOBEL (auteur du livre LES JUIFS ET LA PALESTINE) est roué de coups puis hospitalisé dans un état grave. (cf. VALEURS ACTUELLES du 22 décembre 1969)

  • 18 JANVIER 1970 : Nouveaux incidents à CENSIER entre pro-palestiniens membres du F.E.J (cf. LUTTE OUVRIÈRE du 3 février 1970)

  • 29 JANVIER 1970 : Une véritable bataille rangée se déroule dans le même établissement . (cf. la revue d’extrême gauche FEDAYIN du 7 avril 1970 )

  • PRINTEMPS 1972 : Tabassage de membres de l’U.N.L par un commando casqué du BETAR. (cf. LES RATS MAUDITS de FRÉDÉRIC CHÂTILLON 1995)

  • 22 MAI 1973 : Attaque du LYCÉE CHAPTAL de LYON par un commando d’une quarantaine d’individus armés de matraques qui tentent de pénétrer en force à l’intérieur du lycée.

  • 14 NOVEMBRE 1975 : Tabassage de membres du G.U.D par des activistes du BETAR devant la FAC DE MÉDECINE de la rue des Saints-Pères. (cf. LES RATS MAUDITS de FRÉDÉRIC CHÂTILLON 1995)

  • 19 JUIN 1976 : Attaque par un commando sioniste du congrès de l’organisation d’extrême-droite «L’ŒUVRE FRANÇAISE» ; 5 personnes sont blessées. La police intervient et 9 personnes sont interpellées. (Cf. JEUNE NATION SOLIDARISTE d’octobre 1981)

  • 2 NOVEMBRE 1976 : Une charge de dynamite est déposée devant le domicile de JEAN-MARIE LE PEN, cette action est revendiquée par «le groupe du souvenir Juif» (voir photo) (cf. AUX ORDRES DU SAC de GILBERT LECAVELIER. 1982)

  • 24 JUIN 1978 : Un cocktail Molotov est lancé contre la librairie d’extrême- droite : LA LIBRAIRIE FRANÇAISE, rue de l’Abbé- Grégoire (PARIS VIIème)

  • 28 JUIN 1978 : Le siège du FRONT NATIONAL est saccagé par «un commando sioniste» (cf. LES GUERRIERS D’ISRAËL d’EMMANUEL RATIer. 1995)

  • 14 JUILLET 1978 : Dégradations volontaires sur les murs de l’ambassade d’U.R.S.S (PARIS XVIIème) 3 personnes sont interpellées (cf. RAPPORT DE POLICE du 14 juillet 1978 )

  • D’OCTOBRE 1978 en JUILLET 1979 : 5 attentats à la bombe ont lieu contre des locaux appartenant à divers groupuscules d’extrême droite antisémite (le M.N.R, la F.A.N.E…) (cf. VOX nr.com de CHRISTIAN BOUCHET)

  • 9 DÉCEMBRE 1979 : Une centaine d’individus casqués et armés se revendiquant de l’ORGANISATION JUIVE DE DÉFENSE attaque un congrès du G.R.E.C.E au PALAIS DES CONGRÈS de la porte Maillot (PARIS XVIIème). Une quinzaine de participants au congrès blessée, l’un d’eux perdra un œil.(voir photos) (cf. GÉNÉRATION OCCIDENT de FRÉDÉRIC CHARPIER 2005)

  • 19 SEPTEMBRE 1980 : Attaque par un commando de l’ORGANISATION JUIVE DE COMBAT, des membres du groupuscule néo-nazi F.A.N.E au PALAIS DE JUSTICE DE PARIS ou le leader MARK FREDRIKSEN est jugé. 6 blessés graves (voir photo) (cf. LE DOIT DE VIVRE d’octobre 1980)

  • 5 OCTOBRE 1980 : Le siège de L’ŒUVRE FRANÇAISE est mitraillé.
    (cf. LES GUERRIERS D’ISRAËL d’EMMANUEL RATIER)

  • 12 OCTOBRE 1980 : Agression de MARK FREDRIKSEN leader du groupuscule néo-nazi F.A.N.E et de deux personnes qui l’accompagnaient (voir photo) (cf. LE MONDE du 15 octobre 1980)

  • 7 DÉCEMBRE 1980 : Des membres du G.U.D (Groupe Union Défense- groupuscule d’extrême droite pro-palestinien) sont tabassés par un commando de l’O.J.C 3 personnes sont interpellées. (Cf. RAPPORT DE POLICE)

  • 29 JANVIER 1981 : Agression à l’acide sulfurique (vitriol) d’un militant néo-nazi du groupuscule F.A.N.E par des membres du F.E.J (FRONT DES ETUDIANTS JUIFS).(voir photo) (Cf. MINUTE du 13 mai 1981)

  • 9 MAI 1981 : Saccage de la librairie d’extrême droite : GRÉGORI rue du Bac (Paris VIIème) et des bureaux de la COMPAGNIE AÉRIENNE SYRIAN AIRLINES. 4 personnes sont interpellées. (cf. RAPPORT DE POLICE)

  • 18 SEPTEMBRE 1981 : Un commando de l’O.J.C intervient au PALAIS DE JUSTICE DE PARIS devant la XVIIème chambre correctionnelle ou un procès oppose le président de L’ŒUVRE FRANÇAISE au président de la L.I.C.R.A. Des sympathisants d’extrême-droite sont roués de coups. (cf. LE MONDE du 20 septembre 1981) (voir photo)

  • 25 NOVEMBRE 1981 : Saccage de la librairie révisionniste E.D.I rue Descartes (PARIS Vème) par un commando de l’O.J.C
    (cf. LE MONDE du 16 décembre 1981)

  • 15 juin 1982 : Attaque par des membres du BETAR devant l’AMBASSADE D’ISRAËL d’une manifestation de gauche hostile à l’INTERVENTION PRÉVENTIVE DE TSAHAL AU LIBAN. (cf. LE MONDE du 17 juin 1982)

  • 1 AOÛT 1982 : Saccage des locaux du parti d’extrême droite : PARTI DES FORCES NOUVELLES, par un commando sioniste. (cf. VOX nr.com)

  • 21 SEPTEMBRE 1982 : MANIFESTATION DE SOUTIENT À ISRAËL (PARIS XVIIème) pendant la GUERRE DU LIBAN. 2 photographes et 1 cameraman de TF1 sont roués de coups car jugés responsables du parti pris pro-palestinien de la presse hexagonale. (LE MONDE du 23 septembre 1982)

  • 14 FÉVRIER 1983 : Saccage par des membres du F.E.J d’un stand de revues communistes au SALON DU TOURISME au palais des congrès (PARIS XVIIème)

  • 8 MAI 1985 : Agression par des militants sionistes d’un policier en civil lors d’une manifestation d’extrême droite en plein PARIS. 4 personnes sont interpellées. (cf. PRÉSENT du 23 novembre 1985)

  • 30 DÉCEMBRE 1987 : Saccage des locaux de NATIONAL HEBDO la revue du Front National, rue de Courcelles (PARIS VIIIème) par l’O.J.C (cf. NATIONAL HEBDO)

  • 27 JANVIER 1988 : Saccage des librairies d’extrême droite : OGMIOS, rue des Pyramides (Paris1er) et BLEU–BLANC-ROUGE avenue de la Motte- Picquet (Paris XVème). L’action est revendiquée par l’O.J.C (voir photo) (cf. Tract de l’O.J.C)

  • 25 FÉVRIER 1988 : Saccage du local du G.U.D, 92 rue d’Assas (PARIS VIème) par un commando du F.E.J (FRONT DES ETUDIANTS JUIFS) (cf. UNITÉ RADICALE.COM)

  • 25 FÉVRIER 1988 : (bis) : Attaque d’une réunion de la JEUNESSE COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE (J.C.R) par un commando de «sionistes d’extrême droite» (cf. ROUGE du 24 mars 1988)

  • 27 AVRIL 1988 : Saccage des locaux d’une partie des locaux de l’UNIVERSITÉ DE JUSSIEU qui abrite le local de l’union des étudiants Marocains. Un étudiant est blessé au crâne. (cf. PLAINTE DU PRÉSIDENT DE L’UNIVERSITÉ DE JUSSIEU)

  • 1er MAI 1988 : saccage de 4 locaux appartenant au FRONT NATIONAL dont :
    -Les locaux de NATIONAL HEBDO (un blessé grave)
    -Le local d’ENTREPRISE MODERNE ET LIBERTÉS, avenue Raymond-Poincaré à Paris (porte forcée, matériel saccagé..)
    -Le siège du FRONT NATIONAL, rue Bernouilli à Paris
    -Le siège du COMITÉ DE SOUTIEN À JEAN-MARIE LE PEN, avenue Marceau

  • 8 MAI 1988 : Attaque du cortège traditionnel à Jeanne d’Arc organisé en partie par le G.U.D, les J.N.R, le P.N.F.E et L’ŒUVRE FRANÇAISE de Pierre Sidos, Place Saint-Augustin (PARIS VIIIème) par un commando de l’O.J.C 8 blessés graves dont un dans le coma, 3 arrestations (cf. RIVAROL du 13 mai 1988)

  • 16 SEPTEMBRE 1989 : Agression du négationniste notoire ROBERT FAURISSON à VICHY revendiquée par «LES FILS SE LA MÉMOIRE JUIVE» (cf. LE MONDE du 19 septembre 1989)

  • 16 OCTOBRE 1989 : Attentat à la bombe contre les locaux du magazine d’extrême droite LE CHOC DU MOIS par L’O.J.C (cf. LE CHOC DU MOIS 1990)

  • 6 FÉVRIER 1990 : Bagarre sur le plateau de l’émission CIEL MON MARDI de CHRISTOPHE DECHAVANNE sur TF1 à l’occasion d’un débat entre des activistes d’extrême droite (dont des représentants du G.U.D et de L’ŒUVRE FRANÇAISE) et des militants antiracistes (M.R.A.P , L.I.C.R.A et S.O.S-Racisme). Des membres du BETAR présents dans le public interviennent après les propos violemment provocateurs d’un écrivain d’extrême droite qui sera frappé. Le débat est interrompu et la bagarre qui devient générale se poursuit dans les couloirs du plateau (cf. EMISSION DE CIEL MON MARDI TF1-INA) (voir photo)

  • 13 MAI 1990 : A la suite de la profanation du cimetière de Carpentras des centaines de militants sionistes d’extrême droite armés de battes de base-ball agressent les sympathisants d’extrême droite en marge de l’INTERDICTION DU CORTÈGE DE JEANNE D’ARC, place Saint Augustin (PARIS VIIIème) (voir photo) (cf. LES RATS MAUDITS de FRÉDÉRIC CHATILLON )

  • 14 MAI 1990 : Saccage du restaurant CHEZ JENNY, suite à une manifestation de protestation contre l’antisémitisme place de la République (PARIS IVème). Ce restaurant était réputé pour accueillir les repas d’organisations néo-nazies. (cf. LIBÉRATION du 15 mai 1990)

  • 16 NOVEMBRE 1990 : Agression d’un militant du groupuscule d’extrême droite «Troisième Voie» et tentative de saccage du local situé rue Saint Germain-de- l’Auxerrois (PARIS 1er) (cf. LES RATS MAUDITS de FREDERIC CHATILLON)

  • 21 MARS 1991 : Agression de sympathisants du négationniste ROBERT FAURISSON lors de son procès au PALAIS DE JUSTICE DE PARIS, par des membres du BETAR. (cf. RADIO ISLAM d’Ahmed Rami)

  • 20 AVRIL 1991 : Agression d’une réunion consacrée à l’écrivain antisémite SAINT-LOUP à la MAISON DES MINES (PARIS Vème), par un commando de 30 membres du GROUPE D’ACTION JUIF..
    13 personnes sont blessées dont 2 très grièvement. (voir photo)
    (cf. PRÉSENT du 24 avril 1991)

  • 7 MAI 1991 : Saccage de la librairie révisionniste LA VIEILLE TAUPE, 12 rue d’Ulm (PARIS Vème) par des militants sionistes
    .(cf. Tract de KIDMA)

  • 19 OCTOBRE 1992 : Affrontements à ROSTOCK entre la police Allemande et une soixantaine de militants du BETAR et du TAGAR venus manifester pacifiquement contre les incidents racistes qui avaient eu lieu en août 1992 . 46 interpellations, 8 policiers blessés (cf. LE MONDE du 21 octobre 1992)

  • 19 NOVEMBRE 1992 : Saccage de deux librairies d’extrême droite par un commando sioniste : LA LIBRAIRIE DE LA JOYEUSE GARDE, rue de l’Amiral Roussin (PARIS XVème) - LA LIBRAIRIE OGMIOS (PARIS Ier)

  • 23 FÉVRIER 1993 : Agression par des membres du BETAR des skinheads et militants d’extrême droite venus soutenir OLIVIER DEVALEZ ALIAS «TOD» skinhead et membre de la branche française du KU KLUX KLAN, jugé devant la XVIIème chambre correctionnelle du PALAIS DE JUSTICE DE PARIS pour «incitation à la haine raciale» sur plainte de la L.I.C.R.A (cf. LES GUERRIERS D’ISRAËL d’EMMANUEL RATIER)

  • ANNÉE 1993 : Le BETAR manifeste à plusieurs reprises et au couprs de plus d’une vingtaine de manifestations, colloques, conférences… ses désaccords profonds avec les ACCORDS D’OSLO. Ex : conférence organisée par l’UEJF, MANIFESTATION DES AMIS FRANÇAIS DE SHALOM ARSHAV .. (cf. L’EVÉNEMENT DU JEUDI du 10 mars 1994) (cf. GLAMOUR)

  • 13 MAI 1994 : Agression des hooligans du PARC DES PRINCES par des membres du BETAR lors du procès des supporters du P.S.G (cf. LE MONDE du 27 avril 1994)

  • 1996 : Saccage de la librairie négationniste : LA LIBRAIRIE DU SAVOIR (PARIS Vème), par des membres du BETAR qui répandent de la peinture sur les livres et cassent le nez du boutiquier. (cf. AAARGH de Pierre Guillaume)

  • 2 MAI 1997 : Agression d’un membre de l’ACTION FRANÇAISE lors d’une messe en la mémoire de PÉTAIN que des membres du BETAR sont venus perturber. (cf. LE FIGARO du 2 mai 1997)

  • 9 DÉCEMBRE 1997 : Agression au gaz lacrymogène d’un COLLOQUE SUR LA PALESTINE à la SORBONNE, par des membres du BETAR. (cf. LE FIGARO du 9 décembre 1997)

  • 28 FÉVRIER 1998 : Affrontement entre des membres du BETAR et du G.U.D lors du PROCÈS GARAUDY devant la XVIIème chambre correctionnelle ou il était jugé pour incitation à la haine raciale. Par ailleurs 3 journalistes (un Iranien, un correspondant de la TÉLÉVISION SAOUDIENNE et un celui de l’agence Egyptienne MENA) ont été agressés. (voir photo) (cf. LE FIGARO du 1 mars 1998)

  • 1 MAI 1998 : Agression par des militants du BETAR de manifestants du FRONT NATIONAL à l’issue du cortège de Jeanne d’Arc. Il s’ensuit un affrontement avec des membres du D.P.S (cf. RAPPORT SUR LA COMMISSION D’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE sur le D.P.S du 26 mai 1999)

  • OCTOBRE 1998 : Affrontements entre des membres du BETAR et du G.U.D à la FACULTÉ D’ASSAS. (l’un des participants à la bagarre au côté du G.U.D est MAXIME BRUNERIE, l’auteur de la tentative d’assassinat de JACQUES CHIRAC lors du défilé du 14 juillet 2002). (cf. PARIS MATCH : dossier sur Maxime Brunerie)

  • 2 DÉCEMBRE 1999 : Saccage de la librairie d’extrême droite : LA LICORNE BLEUE, 12, rue Jules Vallès (Paris 11ème) par des membres du BETAR qui avaient infiltrés la manifestation de l’U.E.J.F devant la petite librairie nazie. (cf. BÊTES ET MÉCHANTS du réseau No Pasaran)

  • 18 DÉCEMBRE 2000 : Saccage des locaux du M.R.A.P

  • 11 JUIN 2001 : Saccage des locaux de l’association ENFANTS DE PALESTINE

  • 19 DÉCEMBRE 2001 : Agression de manifestants pro-palestiniens place de la Convention (PARIS XVème) par une trentaine de ces nervis. 10 blessés (cf. LIBÉRATION du 21 décembre 2001)

  • 11 FÉVRIER 2002 : Agression en marge d‘un conseil municipal, des proches de l’ancien maire (U.M.P) de LEVALLOIS-PERRET OLIVIER DE CHAZEAUX 3 plaintes sont déposées pour «violence en réunion»

  • 19 FÉVRIER 2002 : Agression des participants à une conférence pro-palestinienne à la SORBONNE (Paris Vème). 1 blessé (21 jours d’I.T.T), 1 arrestation. (cf. Communiqué du M.R.A.P)

  • 18 MARS 2002 : A l’occasion du gala de l’A.B.S.I (ASSOCIATION POUR LE BIEN-ETRE DU SOLDAT ISRAÉLIEN, sic) au PALAIS DES SPORTS de PARIS, un photographe de Libération qui portait un keffieh autour du cou est agressé. (cf. Libération du 19 mars 2002)

  • 22 MARS 2002 : Saccage de la librairie «ENVIE DE LIRE» à IVRY (VAL DE MARNE), qui abritait la section parisienne de l’ASSOCIATION DES PALESTINIENS DE FRANCE. Plusieurs interpellations.

  • 26 MARS 2002 : Remise du prix de la désinformation à l’A.F.P lors d’une manifestation d’une centaine de personnes à l’appel de la LIGUE DE DÉFENSE JUIVE devant le siège de l’A.F.P : un passant pro-palestinien est giflé. (cf. OBSERVATOIRE DU COMMUNAUTARISME)

  • 2 AVRIL 2002 : Agression de JOSÉ BOVE de retour de RAMALLAH et de militants pro-palestiniens, à l’aéroport d’ORLY. (cf. Journal de 20h00 de TF1, FRANCE 2 et le 6 MINUTES de M6) Les papiers d’identité d’un militant lui sont volés et il est menacé de mort.

  • NUIT DU 2 AU 3 AVRIL 2002 : Tentative d’incursion dans les locaux du CICP (CENTRE INTERNATIONAL DE CULTURE POPULAIRE) par un commando masqué et armé de matraques. Vitre blindée de la porte principale cassée.

  • 7 AVRIL 2002 : Violences en marge d’une manifestation appelée par le C.R.I.F, Place de la Bastille (PARIS IIIème), un commissaire de police est poignardé, 2 journalistes et plusieurs photographes sont passés à tabac, des passants maghrébins sont agressés, des manifestants de «Shalom Arshav» se font asperger de gaz incapacitant (cf. Libération du 9 avril 2002)

  • 10 AVRIL 2002 : Insultes à l’encontre du candidat des Verts : NOËL MAMÈRE, alors qu’il passait dans le QUARTIER DU MARAIS. (cf. L’E.NOVATEUR du 10 avril 2002)

  • 15 AVRIL 2002 : Agression à coups de battes de base-ball de quatre étudiants auxquels il est reproché d’avoir déchiré des affiches sionistes, par des membres du TAGAR (cf. EST-IL PERMIS DE CRITIQUER ISRAËL ? de PASCAL BONIFACE)

  • 22 AVRIL 2002 : Saccage d’une exposition de photos à PARIS (XIXème) (cf. L’OURSAINt 2ème partie)

  • 14 MAI 2002 : Agression par des membres de la LIGUE DE DÉFENSE JUIVE de jeunes maghrébins à la sortie du concert du LIBI. 2 blessés 1 arrestation

  • 12 NOVEMBRE 2002 : Agression à la FACULTÉ DE NANTERRE d’un administratif d’origine maghrébine confondu avec un membre de l’A.G.E.N (SYNDICAT ÉTUDIANTS SUR LE CAMPUS DE NANTERRE) 1 blessé. 1 arrestation (cf. PARIS OBS de CATHERINE ERHEL du 29 janvier 2004)

  • 7 DÉCEMBRE 2002 : Saccage des locaux de RADIO MÉDITERRANÉE (cf. communiqué de l’association CAPJPO)

  • 8 JANVIER 2003 : Agression de militants syndicaux, suite à la manifestation de l’U.E.J.F contre la suspension par l’UNIVERSITÉ DE JUSSIEU d’un accord de coopération avec des universités Israéliennes. 3 hospitalisés, un traumatisme crânien.(cf. OUMMA.COM)

  • 30 SEPTEMBRE 2003 : Insultes et menaces dans l’enceinte du TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE PARIS, contre des parties civiles lors du procès du gestionnaire du site AMISRAËLHAÏ.ORG lequel avait invité à agresser une liste de personnes réputées juives et opposées à la politique israélienne (cf. LE MONDE du 2 octobre 2003)

  • 7 OCTOBRE 2003 : Agression par l’actuel dirigeant de la LDJ, JOSEPH AYACHE, à coups de casque, d’un palestinien alors qu’il était interviewé, aux abords des bureaux de la Délégation Palestinienne à PARIS, (XVème). L’agresseur s’est enfui en ISRAËL. L’agression étant filmée, l’auteur des coups a été condamné à 4 mois de prison ferme par la 24ème chambre correctionnelle du TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE PARIS. Prison qu’il n’a jamais faite bien qu’étant ensuite revenu en FRANCE.

  • 30 DÉCEMBRE 2003 : Agression en réunion, avec armes et préméditation de membres du syndicat étudiant : A.G.E.N, du CAMPUS DE NANTERRE, devant et dans la cour du TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS, rue de Fourcy (IVème). Refus d’instruction par le Parquet pour identifier les auteurs, une arrestation et une condamnation à 8 mois de prison avec sursis, 4 blessés dont 1 très gravement (45 jours d’ITT).

  • 5 FÉVRIER 2004 : Jet d’acide sur les spectateurs à LYON lors d’un spectacle. (6 blessés, 1 arrestation)

  • 16 MAI 2004 : Agression contre NOËL MAMÈRE par la LDJ, lors d’une MANIFESTATION CONTRE LE RACISME ET L’ANTISÉMITISME. (cf. FRANCE-SOIR de CÉCILE MAILLARD du 17 mai 2004)

  • 10 SEPTEMBRE 2004 : Insultes et menaces à l’encontre de FOUAD ALAOUI (responsable de l’U.O.I.F) devant le siège du C.R.I.F (cf. Libération du 10 septembre 2004)

  • 28 SEPTEMBRE 2004 : ALAIN SORAL est agressé lors d’une séance de dédicaces à la LIBRAIRIE AU PAYS DE COCAGNE (PARIS IIIe), aux cris de «Israël vaincra !». Plusieurs blessés.

  • 20 FÉVRIER 2005 : Agression à 3 reprises de militants pro-palestiniens présents lors de la manifestation syndicale des fonctionnaires et enseignants. 2 blessés

  • 2 MARS 2005 : Agression de DIEUDONNÉ lors de sa tournée en MARTINIQUE par 4 membres de la L.D .J. 4 arrestations

  • 19 FÉVRIER 2006 : Lors d’une marche en la mémoire d’ILAN HALIMI, des passants maghrébins sont passés à tabac par la LDJ, des journalistes sont molestés et une voiture est saccagée. (cf. LE PARISIEN du 20 février 2006)

  • 19 FÉVRIER 2006 : Tentative d’incursion dans le THÉÂTRE DE DIEUDONNÉ (cf. LIBÉRATION du 20 février 2006)

  • 26 JUIN 2006 : Tentative d’incursion dans les locaux du CICP par une vingtaine de membres de la LDJ, dont bon nombre casqués, à l’occasion d’une CONFÉRENCE SUR LA PALESTINE. Une personne âgée aspergée de gaz et un employé du CICP blessé.

  • 25 OCTOBRE 2006 : Agression contre GINETTE SKANDRANI d'origine juive, à son domicile, rouée de coups par trois membres de la LDJ : RUBEN COLLEU en fuite en ISRAËL ; STEVEN ELIE en train de faire son service militaire en ISRAËL ; MIKE SFEZ ; JORDAN BENHAMOU, mineur au moment des faits

  • 7 DÉCEMBRE 2006 : Attaque contre la LIBRAIRIE RÉSISTANCES qui recevait TANYA REINHART, juive israëlienne, universitaire et opposante israélienne : vitrines cassées, projection de gaz lacrymogène. Deux blessés.

  • 17 FÉVRIER 2008 : Rassemblement à la mémoire d’ILLAN HALIMI bd Voltaire. La LDJ agresse des passants maghrébins, puis une vingtaine de ses membres chargent dans la rue Voltaire en direction du CICP à l’issue du rassemblement.

  • 15 MAI 2008 : Agression par environ 25 membres de la LDJ armés de casques, Bd Voltaire, de personnes sortant du CICP après une conférence en présence du journaliste GEORGES MALBRUNOT. Un technicien du CICP est gravement blessé (22 jours d’ITT).

  • 8 JANVIER 2009 : Agression par 7 membres de la LDJ de deux lycéens devant le Lycée JANSON DE SAILLY (PARIS 16ème) qui ont refusé des tracts, trois membres de la LDJ mis en examen

  • 12 AVRIL 2009 : Lynchage de deux personnes aux abord du THÉÂTRE AYDAR à PARIS, par une quarantaine de membres de la LDJ armés de chaînes et matraques, à titre de protestation contre la représentation du spectacle «NOS TALENTS POUR GAZA». Instruction toujours en cours plus de 3 ans après les faits, 6 membres de la LDJ mis en examen.

  • 22 AVRIL 2009 : Agression par une vingtaine de membres de la LDJ certains avec casques et matraques, de deux militants pro-palestiniens, boulevard Voltaire à PARIS, qui se rendaient à une soirée organisée par l’ASSOCIATION GÉNÉRATION PALESTINE. Trois membres de la LDJ interpellés. Les victimes, sur la base de déclarations mensongères de deux autres membres de la LDJ, seront ensuite placées sous contrôle judiciaire et devront attendre 3 ans pour que leur statut de victimes soit enfin reconnu par le TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE PARIS. 2 membres de la LDJ condamnés à des peines de prison avec sursis, appel en cours.

  • 3 JUILLET 2009 : 5 membres de la LDJ attaquent la LIBRAIRIE RÉSISTANCES, renversent et jettent de l’huile sur les livres, détruisent le matériel informatique et s’enfuient. Ils étaient suivis par les R.G. et seront rapidement identifiés et déférés la semaine suivante en comparution immédiate. 4 mois de prison avec sursis, alors que plusieurs des inculpés ont déjà un lourd casier judiciaire.

  • 10 JUILLET 2009 : Injures, agressions et menaces par les membres de la LDJ dans l’enceinte du TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE PARIS à l’occasion de l’audience de jugement des 4 membres majeurs, de la LDJ, jugés pour l’attaque de la LIBRAIRIE RÉSISTANCES la semaine précédente.

  • 30 MARS 2010 : SAÏD BOURARACH, vigile, est assassiné et jeté dans le canal de l’Ourq par cinq personnes DE CONFESSION JUIVE.

  • 21 NOVEMBRE 2010 : Une trentaine de voyous encagoulés et munis de casques de moto attaquent le MUSÉE D’ART MODERNE DE PARIS (11 Avenue Wilson, 7016 – Paris – M° Iéna ou Alma-Marceau, ligne 9), pour tenter de détruire une exposition photographique consacrée aux massacres d’ISRAËL de décembre 2008-janvier 2009 dans la bande de GAZA.

  • 13 FÉVRIER 2011 : Toujours à la fin d’un rassemblement en mémoire d’ILLAN HALIMI, une soixantaine de membres de la LDJ remonte le Bd Voltaire en direction du CICP qu’ils assiègent et sur lequel des œufs sont jetés.

  • 15 MARS 2011 : La LDJ parade dans le TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE PARIS à l’occasion d’une confrontation dans l’affaire «bd Voltaire». A l’issue de la confrontation, ils se jetteront à une dizaine sur une personne qu’ils identifient comme militant pro-palestinien. Classement sans suite par le Parquet, malgré l’interpellation de deux membres de la LDJ et les ITT de la victime.

  • 3 AVRIL 2011 : Attaque du CINÉMA SAINT MICHEL à PARIS, qui projette le film GAZA-STROPHE. Ils tentent d’enfermer le projectionniste et l’ouvreuse pour interrompre la projection du film. Ils frappent le projectionniste qui résiste, menacent de bruler le cinéma et s’enfuient après avoir signé leur présence par des autocollants de la LDJ.

  • 1er MAI 2011 : Agression par des membres de la LDJ, au niveau du Bd Voltaire, de personnes portant des drapeaux palestiniens dans les cortèges syndicaux.

  • 5 MAI 2011 : La LDJ attaque à PARIS une réunion organisée par un comité local parisien de l’AFPS, ASSOCIATION FRANCE PALESTINE SOLIDARITÉ, dans la MAIRIE DU 14ème, en présence du maire d’arrondissement, aux cris notamment de «Palestine on t’encule». Classement sans suite par le Parquet.

  • 18 JUIN 2011 : La LDJ se rend spécialement de PARIS à MARSEILLE pour une contre-manifestation à l’occasion d’un rassemblement pour la FLOTILLE DE GAZA, affrontement avec plusieurs membres de la LDJ qui demandent à la police de faire semblant de les embarquer pour pouvoir s’enfuir.

  • 26 JUIN 2011 : La LDJ attaque le CICP à l’issue d’une manifestation contre l’organisation de la FLOTILLE POUR GAZA, les participants à une soirée mexicaine qui se déroulait au CICP doivent être raccompagnés par la police jusqu’à la Nation pour ne pas être agressés – Pas d’interpellation.

  • 23 OCTOBRE 2011 : Attaque par une vingtaine de membres de la LDJ du CICP à l’occasion d’une soirée de solidarité avec une coopérative agricole Palestinienne. Le service d’ordre, puis l’intervention de la police, permettent de faire reculer les agresseurs. Pas d’interpellation.

  • 12 MARS 2012 : JACOB COHEN, écrivain de 68 ans, est agressé dans un café du Bd Saint Germain à PARIS, alors qu’il dédicace son dernier livre. Jet d’œufs, de farine, crachats et injures. Menaces contre les témoins qui tentent de s’interposer. Agression filmée, mise en ligne et revendiquée par la LDJ.

  • 3 AVRIL 2012 : Agression d'OFER BRONSTEIN, Président du FORUM INTERNATIONAL POUR LA PAIX AU PROCHE-ORIENT, pris à partie par une douzaine de militants de la LIGUE DE DÉFENSE JUIVE qui le frappent au visage, le traitent d’«assassin», lui reprochent sa proximité avec celui qu’ils appellent : «le docteur ès négation de la Shoah Abbas», et le somment de «quitter la FRANCE» en semblant même lui imputer en partie la responsabilité de la tuerie de l’école juive de TOULOUSE. L’incident s’est produit devant de nombreux représentants de la communauté juive, DONT LE CRIF, QUI N’ONT PAS RÉAGI. BRONSTEIN est alors prié de quitter le rassemblement par le service d’ordre. «profondément choqué par la violence d’un groupuscule qui se réclame de mouvements extrémistes interdits en ISRAËL en raison de leurs positions ouvertement racistes, mais davantage encore par l’absence de réactions des représentants officiels présents», y voyant un «nouveau signe inquiétant de radicalisation». Il affirme être victime pour la troisième fois de menaces de la LIGUE DE DÉFENSE JUIVE (LDJ) et a chargé son avocat de porter plainte. FRANCE 24

  • 28 JUIN 2012 : Agression d’OLIVIA ZÉMOR alors assise à la terrasse d’un café à la BASTILLE, elle reçoit sur la tête, le visage et le corps de la peinture à l’huile qui a nécessité un transport aux urgences de l’Hôtel Dieu par les pompiers, étant donné la toxicité du produit. La LDJ revendiquera l’agression et publiera une vidéo de l’acte. La police indique avoir rapidement identifié les agresseurs, mais personne n’est interpellé à ce jour.

  • 5 JUILLET 2012 : JACOB COHEN, se rend au MÉTRO SAINT-PAUL à PARIS pour un rendez-vous avec la presse. Une jeune femme l’attend, le conduit dans une ruelle au motif d’aller à la rencontre d’un journaliste. Trois hommes surgissent, bombardent l’écrivain de peinture à l’huile rouge et de farine. La scène filmée est mise en ligne sur le site de la LIGUE DE DÉFENSE JUIVE (LDJ), titrée : «La LDJ rend visite au kapo JACOB COHEN»

  • 6 SEPTEMBRE 2012 : Plusieurs membres de la LDJ lancent des œufs contre la façade de l’INSTITUT DU MONDE ARABE à PARIS, où était projeté en avant-première le film «COUCHERIEZ-VOUS AVEC UN ARABE ?» Ils publieront la vidéo de l’acte le lendemain.

  • 13 SEPTEMBRE 2012 : La voiture de JONATHAN MOADAB journaliste indépendant du «CERCLE DES VOLONTAIRES», a reçu un engin incendiaire à Saint-Rémy-lès-Chevreuse et des menaces de mort ont été proférées contre lui, et sa famille. Trois membres de la LDJ sont mis en examen – l’instruction est en cours au TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE VERSAILLES. LE FIGARO

  • 20 SEPTEMBRE 2012

  • 24 OCTOBRE 2012 : HOURIA BOUTELDJA, militante du PARTI DES INDIGÈNES DE LA RÉPUBLIQUE est agressée par jet de peinture lors d’un guet-apens, un membre de la LDJ se faisant passer pou un journaliste. L’agression sera publiquement revendiquée par la LDJ.

  • 2 JUIN 2013 SAINT-MANDÉ. attaque d'un jeune homme prénommé MOUNIR et accusé d'avoir agressé un jeune juif deux jours plus tôt. Il est tombé dans le coma avant finalement d’en sortir dès le lendemain.

  • 10 JUILLET 2013 Agression OLIVIER SAUTON, comédien, PARIS XVII

  • 18 DÉCEMBRE 2013 Agression JACKY SIGAUX, régisseur de DIEUDONNE

  • 27 février 2014 Deuxième agression de JACKY SIGAUX

  • 19 MARS 2014 Deuxième agression par la LDJ de JONATHAN MOADAB, journaliste AGENCEINFOLIBRE alors qu'il couvrait une manifestation contre l'antisémitisme au TROCADERO

.
.
.

MlRACLE : PAS UN SEUL N’A JAMAIS ÉTÉ EN PRISON EN FRANCE !

.

[...]Bien qu’étant quasiment tous identifiés par les services de POLICE et ne se gênant pas pour se mettre en scène personnellement en tant que représentants de la LDJ, tels JASON ET STEVEN TIBI, DYLAN HALIMI, JOSEPH AYACHE, PHILIPPE WAGNER, ANTHONY ATTAL, ou GREGORY CHELLI ; (La vidéo de JOSEPH AYACHE, dit «YOSSI», «combattant» dans l’armée israélienne est toujours EN LIGNE ainsi que BIEN D’AUTRES

Bien qu’ayant été arrêtés par la police en flagrant délit d’agressions et ayant pour la plupart des casiers judiciaires peu reluisants pour trafic de drogues ou violences conjugales ;

MlRACLE : PAS UN SEUL N’A JAMAIS ÉTÉ EN PRISON EN FRANCE !

Quand ils se font quand même pincer, ils n’écopent que de peines de sursis... qui s’accumulent ! Un sursis éternel, en quelque sorte !

Et sinon, ils vont faire un petit tour en lSRAËL, profitant de leur double nationalité, et personne ne les inquiète à leur retour en France, y compris quand ils tuent des Palestiniens.

Forts de cette impunité, ils commettent donc de nouvelles agressions

Quant aux rares fois où ils ont été contraints de payer des dommages et intérêts à des victimes (comme lors du saccage de la LIBRAIRIE RÉSISTANCES), ils n’ont pas à se faire de soucis : l’UNION DES PATRONS JUIFS DE FRANCE (UPJF) appelle publiquement les auditeurs de «RADIO J» à envoyer de l’argent pour payer leurs dettes ! AGEN-NANTERRE [...]

.

[...]Par contre cela nous rappelle tout simplement un procès que nous avions suivi avec intérêt en novembre 2006, celui d’un des membres les plus illustres de la LDJ à l’époque, le bien nommé ANTONY ATTAL. Ce dernier comparaissait alors pour la énième fois pour une agression physique commise en 2005 contre une enseignante qui faisait signer un appel de solidarité avec les travailleurs et syndicalistes palestiniens lors d’une manifestation de défense des services publics. Comme à son habitude il n’avait pas pris de risques et était accompagné de quelques amis quand même. Nous avions été fort surpris à l’époque de voir que son avocat n’était autre que Me LÉON-LEF FORSTER, un des avocats de SOS RACISME et de JULIEN DRAY. [...]

.
.
.

CES MOUVEMENTS D'EXTRÊME DROITE ULTA-VIOLENTS QUI REVENDIQUENT LUTTER CONTRE L'ANTISÉMITISME MAIS ISLAMOPHOBES ET CHRISTIANOPHOBES NE DÉFENDENT PAS LES JUIFS PUISQU'ILS LES AGRESSENT

.

TÉMOIGNAGE DE PERSONNALITÉS JUIVES AGRESSÉES PAR LE BETAR ET LA LDJ (LIGUE DE DEFENSE JUIVE)

.

LDJ BETAR MENACES DE MORT ET AGRESSION CONTRE OLIVIA ZEMOR, JUIVE

.

.
.
.

3 AVRIL 2012 : AGRESSION D'OFER BRONSTEIN, JUIF, Président du FORUM INTERNATIONAL POUR LA PAIX AU PROCHE-ORIENT

Il est pris à partie par une douzaine de militants de la LIGUE DE DÉFENSE JUIVE qui le frappent au visage, le traitent d'«assassin», lui reprochent sa proximité avec celui qu'ils appellent : «le docteur ès négation de la Shoah Abbas», et le somment de «quitter la FRANCE» en semblant même lui imputer en partie la responsabilité de la tuerie de l'école juive de TOULOUSE.

.

L'incident s'est produit devant de nombreux représentants de la communauté juive, DONT LE CRIF, QUI N'ONT PAS RÉAGI.

.

BRONSTEIN est alors prié de quitter le rassemblement par le service d'ordre. «profondément choqué par la violence d'un groupuscule qui se réclame de mouvements extrémistes interdits en ISRAËL en raison de leurs positions ouvertement racistes, mais davantage encore par l'absence de réactions des représentants officiels présents», y voyant un «nouveau signe inquiétant de radicalisation». Il affirme être victime pour la troisième fois de menaces de la LIGUE DE DÉFENSE JUIVE (LDJ) et a chargé son avocat de porter plainte. FRANCE 24

.
.
.

18 DÉCEMBRE 2013 JACKY SIGAUX, JUIF

.

Agressé par des hommes cagoulés.

.
.
.

13 SEPTEMBRE 2012 JONATHAN MOADAB «LE CERCLE DES VOLONTAIRES» JUIF PRATIQUANT

.

Agressé par la LDJ

.
.
.

19 MARS 2014

MANIFESTATION ANTISÉMITE AU TROCADÉRO

JONATHAN MOADAB «AGENCE INFOLIBRE» JUIF PRATIQUANT

.

Agressé par la LDJ

LA REVENDICATION DE L'AGRESSION PAR LA LIGUE DE DÉFENSE JUIVE (LDJ) :

https://lh3.googleusercontent.com/-EwbRIsQTVnM/Uyq_tcAr50I/AAAAAAAAT2M/mURX8yfudQA/s440/JONATHAN%2520MOABAD.jpg

LORS DE CETTE MÊME MANIFESTATION :

19 MARS 2014

MANIFESTATION ANTISÉMITE AU TROCADÉRO

La LIGUE DE DÉFENSE JUIVE (LDJ) en toute impunité, nargue les gendarmes pendant la manifestation antisémite avec MANUEL VALLS

.
.
.

5 JUILLET 2012 ET LE 12 MARS 2013 JACOB COHEN, ÉCRIVAIN JUIF

.

FRANCO-MAROCAIN, ISRAÉLITE, auteur du «PRINTEMPS DES SAYANIMS» La haine contre les juifs qui osent critiquer le colonialisme d'ISRAËL, agressé par la L.D.J. (LIGUE DE DÉFENSE JUIVE) interdite aux U.S.A. Et en ISRAËL

.
.
.

25 OCTOBRE 2006 GINETTE HESS-SKANDRANI, JUIVE

Elle est victime d'une agression à son domicile parisien de la part de deux jeunes hommes cagoulés et armés qui la rouent de coups après l'avoir jetée au sol. Amenée à l’hôpital Saint-Antoine, elle recevra des points de suture à l’arcade sourcilière et au cuir chevelu 25. Elle obtient la condamnation d'un des agresseurs, membre du BÉTAR 26. Deux autres auraient fui en ISRAËL 27.

.
.
.

COMPLICITÉ DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS AVEC LE BETAR ET LA LDJ (LIGUE DE DÉFENSE JUIVE)

.

20 SEPTEMBRE 2004 : BÂTIMENT OFFICIEL PROTÉGÉ DE LA POLICE FRANÇAISE : ENTRAÎNEMENT KRAV MAGA TECHNIQUE DE COMBAT UTILISÉE PAR L’ARMÉE ISRAÉLIENNE DANS LEQUEL S'ENTRAÎNE LA LDJ (LIGUE DE DEFENSE JUIVE)

.
.
.

.

MEYER HABIB, DÉPUTE, VICE-PRÉSIDENT DU CRIF, ANCIEN DU BETAR

EMMANUEL RATIER évoque l'implication de MEYER HABIB, DÉPUTÉ DE LA 8E CIRCONSCRIPTION des Français de l'étranger, vice-président du CRIF, directeur général du groupe Vendôme à Paris (joaillerie de luxe), dans l'attaque par l'«ORGANISATION JUIVE DE COMBAT» (BÉTAR) de la fête de commémoration de Jeanne d'Arc le 8 mai 1988 -- attaque ayant blessé 8 personnes, dont une grièvement. DÉFRANCISATION.COM

 

Une information confirmée par la page WIKIPEDIA de HABIB MEYER : en 1988, Il fut impliqué dans l'attaque par l'«ORGANISATION JUIVE DE COMBAT» (BÉTAR) de la fête de commémoration de Jeanne d'Arc le 8 mai 1988 -- ayant blessé 8 personnes, dont deux fonctionnaires de police.

.

LES PV D'INTERPELLATION DE MEYER HABIB :

 

 

PV 1 - PV 2 - PV 3.

.
.
.

CRIF BETAR ET LA LDJ (LIGUE DE DÉFENSE JUIVE)

.

RICHARD PRASQUIER Président du CRIF de 2007 à 2013 «Le CRIF n'a aucun contact, aucun rapport avec la LDJ»

L’interdiction de la LDJ n’est pas à l’ordre du jour, estime RICHARD PRASQUIER :

.
«Le choix de la dissolution ne me paraît pas être un sujet d’une grande urgence. Je ne pense pas que la LDJ ait été accusée de méfaits graves. J’en n’en sais d’ailleurs pas grand-chose.»

POLITIS.FR

.

«Le CRIF n'a aucun contact, aucun rapport avec la LDJ» ? ... Pas sur... L'entretien audio suivant prouve en tous cas qu'il en a avec le BETAR :

.

 

13.02.2013 RADIO J. «PARIS MANIFESTATION ILAN HALIMI : prouve la proximité entre LDJ (LIGUE DE DÉFENSE JUIVE), BETAR et CRIF (le soutien de MEYER HABIB Député, Vice-Président du CRIF, ancien dirigeant du BETAR et GILLES TAÏEB candidat 2013 à la présidence du CRIF)

 

.
.
.

LA LDJ (LIGUE DE DÉFENSE JUIVE) INVITÉE À L'ASSEMBLÉE NATIONALE

Les membres de la LIGUE DE DÉFENSE JUIVE ont été conviés à participer à un débat sur l’antisémitisme qui aura lieu dans l’enceinte de l’ASSEMBLÉE NATIONALE.

 

LUNDI 18 FÉVRIER 2013, de 14h à 19h, un COLLOQUE SPÉCIAL se tiendra dans la SALLE VICTOR HUGO de l’ASSEMBLÉE NATIONALE et «sous le haut-patronage de CLAUDE BARTOLONE», président de la chambre parlementaire. Le thème du jour : «Les sources contemporaines de l’antisémitisme». Vaste sujet : les angles d’approche seront particulièrement variés comme l’illustre le PROGRAMME.

.
.
.

DÉRIVES POLITIQUES INCITATION À LA VIOLENCE ET AU TROUBLE À L'ORDRE PUBLIC

.

2 FÉVRIER 2014 LE FONDS NATIONAL JUIF (ÉGALEMENT SURNOMMÉ KKL EN HÉBREU) S'EST RÉUNI AU PALAIS BRONGNIART

 

INTERVIEWÉ PAR LA CHAÎNE ISRAÉLIENNE AROUTZ 2 DEVANT LE PALAIS BROGNIART, le groupuscule d’extrémistes d'EXTRÊME-DROITE de la LDJ, promet d’agir violemment contre les antisémites. Le porte-parole de la LDJ fait référence à la manifestation du JOUR DE COLÈRE, où des propos antisémites auraient été tenus. MAXIME BENAÏM alias YORAM DREYFUS (SA PHOTO ICI trouvée sur le site de la LDJ) au micro ANTHONY ATTAL (SA PHOTO ICI)

second de la LDJ et WEBMESTER derrière JSSNEWS, plusieurs fois condamné dont ICI et ICI et ICI et défendu par l'un des avocats de JULIEN DRAY SOS RACISME (JULIEN DRAY qui soutient l'EXTRÊME-GAUCHE ANTIFAS voir plus haut)

.
.
.

27 décembre 2013 ARNO KLARSFELD membre du CONSEIL D'ÉTAT, appelle au trouble à l'ordre public devant le théâtre de DIEUDONNÉ, afin de justifier une intervention du MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, de la préfecture et de faire interdire les spectacles.

.

Cela s'appelle : entraves à l'exercice des libertés d'expression, du travail, d'association, de réunion ou de manifestation, et c'est passible de condamnations :

.

Article 431-1 En savoir plus sur cet article...
Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 - art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002
.
Le fait d'entraver, d'une manière concertée et à l'aide de menaces, l'exercice de la liberté d'expression, du travail, d'association, de réunion ou de manifestation est puni d'un an d'emprisonnement et de 15000 euros d'amende.
.
Le fait d'entraver, d'une manière concertée et à l'aide de coups, violences, voies de fait, destructions ou dégradations au sens du présent code, l'exercice d'une des libertés visées à l'alinéa précédent est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende.
.
Article 431-2 En savoir plus sur cet article...
Les personnes physiques coupables de l'une des infractions prévues par l'article 431-1 encourent également les peines complémentaires suivantes :
1° L'interdiction des droits civiques, civils et de famille, suivant les modalités prévues par l'article 131-26 ;
.
2° L'interdiction, suivant les modalités prévues par l'article 131-27, d'exercer une fonction publique ou d'exercer l'activité professionnelle ou sociale dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de laquelle l'infraction a été commise
.
3° L'interdiction de détenir ou de porter, pour une durée de cinq ans au plus, une arme soumise à autorisation.

.

AUCUNE CONDAMNATION S'EN EST SUIVIE

.

ARNO ET SERGE KLARSFELD DEVANT LES DRAPEAUX DE LA LDJ

.

Photos d'ARNO et SERGE KLARSFELD prises 16 janvier 2014 aux côtés de la LDJ (LIGUE DE DÉFENSE JUIVE) dans une manifestation place de la Bastille à PARIS contre l’humoriste DIEUDONNÉ. D’autres organisations étaient présentes : EUROPE-ISRAËL, le BÉTAR, le BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ANTISÉMITISME (BNVCA) et l’ASSOCIATION DES FILS ET FILLES DE DÉPORTÉS JUIFS DE FRANCE. E et R

.
.
.

7 MARS 2012 FRANÇOIS HOLLANDE ET UN GARDE DU CORPS EX-CADRE DE LA LDJ À LA SOIRÉE «CE QUE VEULENT LES FEMMES» 6 MARS À L'ESG

Malgré le twitt du 10 Mars 2012 de l'équipe de campagne de FRANÇOIS HOLLANDE faisant savoir sur à OUMMA.COM que PHILIPPE WAGNER ne faisait pas partie de son service d'ordre, il semble bien «surveiller» ...serait-ce un «privé» ? Dans tous les cas, la présence de ce personnage ultra-violent et dangereux aux côtés du Président de la république pose questions.

En septembre 2010, l’homme avait été interpellé par la police lors de l’APÉRO ISLAMOPHOBE organisé place de la Bourse à Paris. OUMMA.COM

.
.
.

 



 

 

20/02/2014

SIGNES ET MIRACLES POUR 2014

 

.
IGNES ET MIRACLES POUR 2014

.

.

.

RÉSUMÉ :

FÉVRIER 2014 - ISRAËL : LA VIERGE MARIE «PLEURE» LE MONDE

26 JANVIER 2014 - VATICAN : DEUX COLOMBES LÂCHÉES PAR LE PAPE FRANÇOIS SE FONT ATTAQUER PAR UNE MOUETTE ET UN CORBEAU

.

.

.

FÉVRIER 2014 ISRAËL : LA VIERGE MARIE «PLEURE» LE MONDE

.

LE JOURNAL INTERNATIONAL
.
Un miracle dans leur salon ? Une famille chrétienne orthodoxe du nord d'ISRAËL en est persuadée après avoir vu leur statue de la VIERGE MARIE pleurer. Un miracle qui aurait déjà attiré 2 000 personnes.

.

 Une famille chrétienne orthodoxe du nord d’ISRAËL reste persuadée qu'un miracle a eu lieu dans leur salon. Les KHOURY ont acheté l'an dernier une statue de la VIERGE MARIE. Ils ont récemment réalisé que la statue semblait «pleurer». Selon les propriétaires, environ 2 000 personnes, chrétiennes, juives ou musulmanes, ont déjà fait le déplacement pour voir le phénomène de leurs propres yeux.

MIRACLE OU DUPERIE ?

Les membres de cette famille chrétienne orthodoxe de TARSHIHA, près de la frontière libanaise, affirment avoir été témoins d'un miracle. AMIRA, la mère, est persuadée d’avoir vu une «larme» rouler sur la joue de la VIERGE. «Ma femme s’est approchée de la statue et s’est aperçue qu’elle était comme recouverte d’huile. Et quand elle a essayé d’essuyer l’huile, elle a eu peur parce que la VIERGE lui parlait. Elle a pris les mains de la VIERGE qui lui a dit de ne pas avoir peur, que c’était une bénédiction pour notre maison. Elle a ajouté : «Révélez-le», témoigne, avec émotion, le père de la famille, OSAMA KHOURY. Des journalistes ont en effet constaté que certaines parties de la statue sont humides et que, de temps à autre, une larme coule de l'œil de la VIERGE.

La nouvelle s'est ensuite répandue rapidement dans la région. Depuis deux jours, plusieurs centaines de personnes ont afflué dans cette petite localité du nord d'ISRAËL pour voir une statue de la VIERGE MARIE qui «pleure» de l'huile, selon des résidents de l'endroit. Certaines parties de la statue semblent rester humides même après avoir été essuyées.

Mais, certaines personnes demeurent dubitatives et penchent davantage vers une manifestation physique énigmatique alors que d’autres prononcent les mots de «mensonge à but intéressé».

LA PIETA A DÉJÀ TANT PLEURÉ…

A la fin du 20e siècle, la VIERGE MARIE n’a jamais cessé de retenir ses larmes. La Vierge Marie a répandu des larmes de sang à
AKITA, au JAPON, mais également en ITALIE, en CORÉE DU SUD... Et cette fois, c’est en ISRAËL, haut-lieu de symboles et d’actualités brûlantes, que la VIERGE épanche sa tristesse.

Les fidèles interprètent ce message virginal comme un appel à plus de respect dans le monde. La VIERGE MARIE «pleure» un monde de «torpeur, d’indifférence et de décroissance à cause de l’incrédulité, de la décoloration spirituelle et du manque de sensibilité par les choses de l’esprit». A travers ses «larmes», les croyants voient l’urgence de faire émerger un nouvel âge d’harmonie et de paix.

Pourtant, malgré la foule émerveillée et curieuse qui se déplace en nombre, les dignitaires de l’Église en appellent à la prudence et à la circonspection face à ce fait extraordinaire.

LA MATER DOLOROSA : UNE FIGURE EMBLÉMATIQUE CHEZ LES CHRÉTIENS

La MATER DOLOROSA ou mère de douleur a toujours été un thème universel auquel une branche du christianisme a donné une valeur de référence en en faisant un point marquant de la dévotion mariale. Depuis le début du 20e siècle, surtout, les pays catholiques et orthodoxes font une place éminente à la VIERGE : contrepoint dramatique aux thèmes religieux, plus joyeux, de la NATIVITÉ et de la VIERGE À L'ENFANT, un sujet récurrent pendant plusieurs siècles, particulièrement du 14e au 17e siècle.

Les guerres civiles qui touchent et meurtrissent les pays du MOYEN-ORIENT et d’EUROPE (en UKRAINE par exemple) semblent être directement visées par ces manifestations à répétition. Mais, plus largement, ces phénomènes inexplicables sont là pour rappeler aux hommes leur dignité et la nécessité de cultiver la paix pour (re)construire le monde de demain.

.

.

.

DEUX COLOMBES LÂCHÉES PAR LE PAPE FRANÇOIS SE FONT ATTAQUER PAR UNE MOUETTE ET UN CORBEAU

.

26 JANVIER 2014 20 MINUTES

.

Faut-il y voir un signe maléfique ? Ce dimanche matin, deux colombes qui venaient d'être lâchées par le PAPE FRANÇOIS ont été attaquées. Un corbeau et un goéland, se sont associés pour attaquer les deux pauvres oiseaux, symboles de paix.

La scène s'est déroulée devant plusieurs milliers de fidèles, réunis sur la PLACE SAINT-PIERRE pour la prière de l'ANGELUS, où le PAPE FRANÇOIS a appelé à la fin des violences en UKRAINE et à un dialogue entre gouvernement et opposants qui manifestent depuis deux mois.

Selon la BBC,
qui relate également cette attaque de volatiles, le sort d'un des deux colombes, picorée à plusieurs reprises par le corbeau, n'était pas très clair, même s'il semblerait que les deux oiseaux aient réussi à s'extraire de leurs assaillants.

Lors de l'élection du PAPE FRANÇOIS,
un goëland avait déjà fait parler de lui au VATICAN, en venant se nicher sur la cheminée d'où devait s'élever la fumée annonciatrice de la nomination du nouveau pape.

.

.

.