Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2012

MOYEN-ORIENT : POSITION DE L'ÉGLISE

 

 
 
MOYEN-ORIENT : POSITION DE L'EGLISE
.
.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Rqw6Gdr8qXV4ENfcL1niWuktcXlBHVA0eq4Lvf5taDEzFDoPGrodw_ziwGAx1hN48_BfdV5Kvj9ZSgdIi9frFKxrdy84hkul566RtugMKDjzuLfpyMUFJks9Di0QvG7QUd5qu5slBZzH8BtTDAdJU24UvFlwwPRKEUUpYuCj4OiBlvsHTQEMFnqP3SDHc05i7-8qQ6j0TaVHCa_6KY41rXNot08uKqiWrCwzdunWwQNj72PEqESj2ne26LTNFee0akRXn4x73P8SZLVsoTYAXrNlf7FcXEYCTseYl3RN6b_KySpeQeH7P84nu3_XHQaSlpng4Haj3ClM-tQGSeN5o-A_6Dhobv-temMGmFUPj7yWYHg5ZbewI6qwdma_y6Sz9hN2vFhRsjGz0LAQbfpvhvqtdFn2UJWI8WmmQf_kqadauHZvfygRxoUmxrM2nsn693BffRhe20klLGrS1lMOhTNPooxaAWxohupWzwBADUiOjdvGbuwE2EFcSMHzWagWACxfGRSrh46belmyy7DpMdzYrBZlk2UAkIYY9LdxGVMk2STR8h2m8B5qQnpJ9iI7n9-fbg=w84-h57-no29 NOVEMBRE 2012 LA PALESTINE ETAT OBSERVATEUR NON MEMBRE DES NATIONS UNIES
.
ZENIT| 30 NOVEMBRE 2012
 
DÉCLARATION DU SAINT-SIÈGE
..
«Le jeudi 29 novembre 2012, l’Assemblée générale a approuvé à la majorité la Résolution faisant de la PALESTINE un ÉTAT OBSERVATEUR NON MEMBRE DES NATIONS UNIES.
..
1. Le SAINT-SIÈGE a suivi de près et avec attention les étapes qui ont mené à cette décision importante, en s’efforçant de rester au-dessus des parties et d’agir conformément à sa nature religieuse et à la mission universelle qui le caractérise, et en tenant compte de l’attention spécifique qu’il accorde à la dimension éthique des problématiques internationales.
..
2. Le SAINT-SIÈGE estime en outre que ce vote doit se situer dans le cadre des efforts visant à trouver une solution définitive, avec le soutien de la communauté internationale, à la question déjà abordée par la Résolution 181 du 29 novembre 1947 par l’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES. Ce texte a posé les bases juridiques de l’existence de deux États ; un des deux a déjà vu le jour, l’autre n’a pas été créé dans les soixante-cinq années qui ont suivi.
..
3. Le 15 mai 2009, à son départ de l’aéroport international de TEL AVIV, à la fin de son pèlerinage en Terre Sainte, le Pape BENOÎT XVI s’est exprimé en ces termes :
Plus de sang versé ! Plus de combats ! Plus de terrorisme ! Plus de guerre ! Au contraire, engageons-nous à briser le cercle vicieux de la violence. Que règne une paix durable basée sur la justice, et que viennent une réconciliation authentique et une pacification ! Puisse être reconnu universellement que l’État d’ISRAËL a le droit d’exister, de jouir de la paix et de la sécurité à l’intérieur de frontières reconnues internationalement ! De même puisse être reconnu le droit du Peuple Palestinien à une patrie souveraine et indépendante pour y vivre dans la dignité et se déplacer librement ! Puisse la solution des deux États devenir une réalité, et ne pas demeurer seulement un rêve !
..
4. Dans le sillage de cet appel, le Secrétaire pour les Rapports avec les États, Mgr DOMINIQUE MAMBERTI, dans une intervention devant l’Assemblée générale en 2011, a souhaité que les Organes compétents des NATIONS UNIES prennent une décision qui permette la réalisation concrète d’un tel objectif.
..
5. Le vote du 29 novembre 2012 exprime les sentiments de la majorité des membres de la communauté internationale et accorde aux Palestiniens une présence plus significative au sein des NATIONS UNIES. Dans le même temps, le SAINT-SIÈGE est convaincu que ce résultat ne représente pas, à lui seul, une solution suffisante aux problèmes de la Région : pour y répondre de manière adéquate il faudra, en effet, s’engager résolument en faveur de la construction de la paix et de la stabilité dans la justice et dans le respect des aspirations légitimes, aussi bien des Israéliens que des Palestiniens.
..
6. C’est pour cette raison que le SAINT-SIÈGE a invité, à plusieurs reprises, les responsables des deux Peuples à reprendre les négociations en toute bonne foi et à éviter d’accomplir des actions ou de poser des conditions en contradiction avec les déclarations de bonne volonté et la recherche sincère de solutions offrant les fondements solides d’une paix durable. En outre, le SAINT-SIÈGE a adressé un appel pressant à la Communauté internationale pour qu’elle renforce son engagement et stimule sa créativité, afin de prendre les initiatives permettant d’instaurer une paix durable dans le respect des droits des Israéliens et des Palestiniens. La paix a besoin de décisions courageuses !
..
7. A la lumière du résultat du vote de l’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES du 29 novembre 2012 et pour encourager la communauté internationale et en particulier les parties directement concernées, à une action incisive en vue des objectifs exposés ci-dessus – le SAINT-SIÈGE salue la décision de l’Assemblée générale faisant de la PALESTINE UN ÉTAT OBSERVATEUR NON MEMBRE DES NATIONS UNIES. L’occasion est propice pour rappeler également la position commune exprimée par le SAINT-SIÈGE et l’OLP dans leur accord fondamental du 15 février 2000, en faveur de la reconnaissance d’un statut spécial internationalement garanti pour la ville de JÉRUSALEM, dans le but, en particulier, de préserver la liberté de religion et de conscience, l’identité et le caractère de Jérusalem en tant que Ville Sainte, ainsi que le respect des Lieux Saints qui s’y trouvent et l’accès à ces mêmes Lieux Saints.».
..
ZF12113003 - 30-11-2012
Permalink:
http://www.zenit.org/article-32699?l=french
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/Rqw6Gdr8qXV4ENfcL1niWuktcXlBHVA0eq4Lvf5taDEzFDoPGrodw_ziwGAx1hN48_BfdV5Kvj9ZSgdIi9frFKxrdy84hkul566RtugMKDjzuLfpyMUFJks9Di0QvG7QUd5qu5slBZzH8BtTDAdJU24UvFlwwPRKEUUpYuCj4OiBlvsHTQEMFnqP3SDHc05i7-8qQ6j0TaVHCa_6KY41rXNot08uKqiWrCwzdunWwQNj72PEqESj2ne26LTNFee0akRXn4x73P8SZLVsoTYAXrNlf7FcXEYCTseYl3RN6b_KySpeQeH7P84nu3_XHQaSlpng4Haj3ClM-tQGSeN5o-A_6Dhobv-temMGmFUPj7yWYHg5ZbewI6qwdma_y6Sz9hN2vFhRsjGz0LAQbfpvhvqtdFn2UJWI8WmmQf_kqadauHZvfygRxoUmxrM2nsn693BffRhe20klLGrS1lMOhTNPooxaAWxohupWzwBADUiOjdvGbuwE2EFcSMHzWagWACxfGRSrh46belmyy7DpMdzYrBZlk2UAkIYY9LdxGVMk2STR8h2m8B5qQnpJ9iI7n9-fbg=w84-h57-no2012 PAS DE RECONNAISSANCE DE L'OCCUPATION DE JÉRUSALEM, CONFIRMENT LES ÉVÊQUES DE TERRE SAINTE
.
APIC| JÉRUSALEM 13 juin 2012
 
PAS DE RECONNAISSANCE DE L'OCCUPATION DE JÉRUSALEM, CONFIRMENT LES ÉVÊQUES DE TERRE SAINTE
.
Réagissant aux articles de presse suite à la dernière réunion de la Commission permanente SAINT-SIÈGE/ÉTAT D’ISRAËL, les évêques catholiques de Terre Sainte précisent que, dans l’Accord envisagé, il n’est pas question de reconnaître même implicitement «la souveraineté d’ISRAËL sur JÉRUSALEM-EST occupée». L’Assemblée des Ordinaires Catholiques de Terre Sainte (AOCTS) affirme que «le SAINT-SIÈGE n’a pas changé sa position en ce qui concerne le statut de JÉRUSALEM».
.
https://lh3.googleusercontent.com/9ktxWkNYGX4jl9F655z4Me3A2n5Ce2feOFX6WHr4okfejEkxq4nu6mt_yta9K4vmJPKaApZaJr4XPb6kkKYl4ZE7q7LOQsl40v41iXpxlfk-tTHhetBn4cNVKJyFb3TjGrzuJMJkdDNpZCKxpIjTU0L4pktQypFmjC44lRqLWOg-6KQNYpHsF5eCL_zl-IOpH-E3tIRrjbvuXmAJAo_myi3OM3wObajQjEaPht7sxztDM2dXyFc-bkRjs-6iag8cd947jYoviU9qzxRsmXNtcX86WbhcLlkp7BmqtfI7XfiqaKn5Snr7bmQraVQpqi4PEGcao67dj2GbWFt9YexC95bzGGvalVeqQecFklTB1rD5CoiGKR7pG0zuFDFn634vzxttE0HO0jsdZbHpuAQoGMODrb6qA-lG6_3jJWTd0X6PLoF7HvP7kle7W62wbVO6GOWkMRAJU5mvw6gcwiG0FUq1321cGeRVzA22voyAN5eF5YxrKMtEhnViWTcJzdZlJPTXLsL7-YXOXgJ0aePChZWaNO2eIBGwDt6-fBjvt2KkIpOOQLc0Wrc6Usk_f9MBBOtC9A=w300-h189-no
Le patriarche latin de JÉRUSALEM FOUAD TWAL
.
Les négociations en cours depuis une décennie concernant les questions économiques et financières des institutions de l’Église en Terre Sainte «sont actuellement à une étape finale», précise dans un communiqué l'Assemblée des Ordinaires Catholiques de Terre Sainte (AOCTS). Signé par son président, le PATRIARCHE LATIN DE JÉRUSALEM FOUAD TWAL, et par son prédécesseur MICHEL SABBAH, président de la Commission «JUSTICE ET PAIX» de l'AOCTS, le communiqué souligne que
.
«la signature que certains disaient être imminente n'a pas eu lieu. La discussion en effet n'est pas terminée, elle reprendra en décembre prochain».
.
PAS DE CHANGEMENT DU STATUT DE JÉRUSALEM
.
«Les nouvelles se sont répandues comme si l'accord reconnaissait implicitement la souveraineté d'ISRAËL sur JÉRUSALEM-EST occupée, vu que son application porte sur toutes les institutions de l’Église qui se trouvent sous l'autorité israélienne, et que le texte des accords ne contient pas une distinction expresse entre les institutions en Israël dans les frontières d'avant 1967 et entre celles qui se trouvent à Jérusalem-Est occupée», écrit l'AOCTS.
.
Dans leur communiqué, les évêques catholiques de Terre Sainte assurent que
«nous, Église locale, nous sommes certains et nous déclarons que le SAINT-SIÈGE n'a pas changé et ne changera pas sa position en ce qui concerne le statut de Jérusalem. L'accord prévu concerne donc des mesures à caractère exclusivement économique et fiscal, et n'entend nullement opérer des changements dans le statut de JÉRUSALEM tel qu'il est, et moins encore dans le statut de JÉRUSALEM-EST occupée».

.
http://www.kipa-apic.ch/index.php?PHPSESSID=r3eufi79m4o1g...
.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Sf2BdzH_qh20_sad4ZlwW_T1C48uIY5pBRVgsBBYAa5s1XfngbnRQrk12KUZ_XNmUaHMMyzlj30uMLQyHI8E-3o24SrD73xMKqG7UIxg4arOsS-WhSaXjckI3Y7CHF916EdGUgKMBY_27OR2yDwHfc3Ia0Rs4AP0mJXPRk9H0h61veUuYJp4v9V66jXNkTc-Sj1sIPn0e9v1DZgIPY1JZMbHNNoMNZnQcBCyg2erLBicNTQ-9tl91rG_gmiadSsCXyohJu2xr2_ryB1aL9E9jqeQp_rr_d4K8o7p_-NtPiAmLGFMOOdmzikd3bLW4bcyiLpCkmmcizg0XcSkbvV-9k_xPqlNubsYF_25qw4xLUOuLxx3Ywnfa-UV79gWuqGbyxP8-vPYqOX9oLDdBwYmVHzbKRqqfd3ZwO1eGl_oBz94RA-4IbnADFdZVHwXj38ez8pqswDvLnJgC796S-DxiI94KryPkiWxvRpppNUm1BYYAkaIH7aD5KzLhzwoYGHPwJZ2WdU_e45_Dti2kSfvOdsHDrXDO3ent_1-Rvzf-kJWI2-HjOEXBZ67-q9HD5GXFZ2gaw=w300-h207-no

SYNODE POUR LE MOYEN-ORIENT (10 au 24 OCTOBRE 2010)

.
.
https://lh3.googleusercontent.com/zVuNht4fT-PYWb4VeZNvIWhCJrT35fwxB3yeFww7nATjXudCAiA-T6VUdsmNYdvViiox0vD-38Jai81aFrhfKSGtuVX8aGkzCF1sXnRlAlQC2HX6YRIT7Y9QeHNeby4m9K-GOoDOVlW-BoP1d1eQzkS6ax6TP6ymtbayD14WlfywXiwCpAzdPzTETwMT02d9kl6lT2kbmc-tjJnY_iIPwMQAtqcZ3N05EtQm-yfqnB2gG_aJjBos5rQf9OZE-pbOCQ3DeeEBL9fJ9xeCvupHjQviiW9PC-0syOKPQhKdUsJvcxBQeZM9xyfwRyC6cj7L_wuZq_Z-HV-7CuvCi9MgLk4S8SkO6x28neVlQb5UR6Yw4fTA4wqIfX0SNzigXAlOkYxN1YGCPEzl2LzJNIRT1xCFK7ZckRgVfY6_ItBk0CdhyOvuoIHD2-x93sWmw0NKy9xEBam3WlrLk6gbOEgR1WOamX2DGT4WwK4fmxKuRg-49MRpQus_o46mmVWuojSJdK8xP6mGbX21vggNxTy67aoZwQUJNzEb-FW-QfWG1i0eDsHSJmcyNWZUjUCglW3tsQr1Ug=w300-h189-no

ISRAËL NE PEUT S'APPUYER SUR LA BIBLE POUR JUSTIFIER L'OCCUPATION

.

LE PARISIEN 23.10.2010, 15h37

https://lh3.googleusercontent.com/Liqxa7CeNa0KiFfUCm61yw5xPXE6Y_0JHdZVVeQ812Wv2M1IeOb1cIZwUd_lxJ1NsT-nxE43M1eQBB_3e8hd7Q-IbF566kkXrXoQJYT7lWWQJ07flRbJnFTL5F4HuT11SYGofIXj-WtRaLve241H38S_8d5iB_aLNFl3o-5HVF7ZD2eH6qwAWjcYESzu2kkddeS-kk8awEfXVqdo8olVBrUuRUW_Ay_YAgTnGCaJAHOT7YI2StxFqIXvD3NM9t35-ZTsEar1i2WaEAD_pz53hU2FN7Er0ur9oxd3_rbkVx-bvjZCiGT0stmWPnH0rj43IFs00luGfPVg2963pnILHtc6lujrzthH8uKVnJ2NfpsuzZBGa0IuPfiEQ1NXr3ggsCUAkwwO-0VABX9FnQ9nR40z7CbQey5i-oaHHLHV0NskSvln5lRrUED94qiIciOPFPWgV6X7CYORFqmTjpqA9SzCieILKH875igEV2YxQaEm5eL0UiFsRlpnCt_gvL4vQpqErksEjMBLfLYE-stTtMeXjTTWGfmk_LB-Lk9U47MkCC_WV2OElR3efMbKFbXzqdYkmA=w268-h200-no
«Israël ne peut pas s'appuyer sur le terme de Terre promise figurant dans la Bible pour justifier le retour des juifs en Israël et l'expatriation des Palestiniens» , a déclaré samedi au Vatican l'archevêque de Newton (États-Unis) Monseigneur CYRILLE SALIM BUSTROS.

«On ne peut pas se baser sur le thème de la Terre promise pour justifier le retour des juifs en Israël et l'expatriation des Palestiniens», a dit le président grec-melkite de la commission pour le message du synode pour le Moyen-Orient lors d'une conférence de presse.

Dans ce message, rendu public samedi, les évêques et patriarches orientaux affirment qu'il
«n'est pas permis de recourir à des positions bibliques et théologiques pour en faire un instrument pour justifier les injustices».

«Pour nous, chrétiens, on ne peut plus parler de Terre promise au peuple juif», terme qui figure dans l'Ancien testament, car cette «promesse» a été «abolie par la présence du Christ». Après la venue du Jésus, «nous parlons de Terre promise comme étant le royaume de Dieu», qui couvre la Terre entière, et est un «royaume de paix, d'amour, d'égalité (et) de justice», a-t-il expliqué.

«Il n'y a plus de peuple préféré, de peuple choisi, tous les hommes et toutes les femmes de tous les pays sont devenus le peuple choisi», a ajouté le prélat.

Il a par ailleurs mis en avant deux problèmes dans la solution préconisée par la communauté internationale et le Vatican d'instituer un État juif et un État palestinien pour résoudre le conflit au Proche-Orient.

Dans le cadre d'un État juif, il s'est inquiété du risque d'exclusion
«d'un million et demi de citoyens israéliens qui ne sont pas juifs mais arabes musulmans et chrétiens». Pour lui, il vaudrait mieux parler d'«un État à majorité juive».

«La question du retour des déplacés palestiniens» est «aussi très grave, a-t-il ajouté. Quand on va créer deux États, il va falloir résoudre ce problème», a affirmé Monseigneur BUSTROS.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/DHj72npJrx3sAPYsLOlhCFsDNZEDFWBHlU6CJfMTI6hpRKqVhXCpr0Wn5PleE4XGgGR8xdyuEp9Ia23HH5vw161sAbJbe0IYoX7z73_C4YZJ8FLefuOW5F3xKX3-Q3NCNz1krySYmkoQy6UJ22US5ILMHf2Dojf4I_zaGLJfrZtN2afLYVtGMCCdAVO8IzrEYY9guDttsFhg7tYvsz6a4siaBcvc955jOUczRwDrr0gtCegJDGNJADvH37ifOkI5h4VPcw9BylbXl2eUyK5FVVCR8UpegcYGVAuh5PrtEZ5y42egk-JjsG3XQo_6m5w_N70me-i4m1s6izv4_f34AqOLcM6bjBHEcOE_IuKQThL8QC8PgJQkBRK5IwWf9SIlkoa8A5LQAHb8Jxzf8fGDkH0E_2hU9IQHLFRjecSX74-LDNEfrG_Wr0rH1IUCPkORbGfPgzaNBfNWy-VO7Y2G5TpeS5e2OnxkF_Qt447YRR_52hSbP8dSvGaPXtUsVn8kI9hnuSheI7FvDJd4hOrIZQhUYtLIlsDvlYdq3IEEKQNht0n2CDLzKCXNezgTPeltn-cEtA=w300-h200-no

L’ÉGLISE DEMANDE A L'ONU DE METTRE FIN A L'OCCUPATION ISRAÉLIENNE
.
LE SOIR.BE 23 octobre 2010
 
https://lh3.googleusercontent.com/XLvcUAasY0GwSRN_2yf9AbkhCA4ptWXAdVaX48JPF5aU3UCGwVGOgJ2SrMm-GYzzg6zS2i244FmlhXljpunpsc8RTVk_4rbmTE7LubVTHwHHDdelkxW969VSLJ_A-36zRfHZNpdgPgqxwR_sou2bphUpawooG5VhRQeZtstswAoryCmFgV-aLIda2WkeIGs6sO8E-L-60yAZi6ds7uZz8AWRLomfRUU2CPxq58zh-1f-sC3mPboaOVPeTAIsZS6VTg-tCcgYUCcgQiDMTBthBbazHosTJAQXwuW7VgDBAtdrrzvrfXBJOT7i_OsJXGIhmJLkcM3HqOJVTyQHfHj9VhAc8JvU7wAGsPtWpqxr6Xn_bGL_V381E00x8PAse3nL7pRhaeLxQmBM7PHUmq4Q-9GkW0hpoZ6rIxbZbdb5nhdaMTFZa08-KVk5Gjd9uEhqJBcZy08LSDODqPfGrTscmXHD3ODxR-QuWJi9GXr1O0yP3DpC-CnSqpkFY97Zog0jI00JXrTAF939E-YOL-IUZIeDceQZqTMKxmATeke4LqKDe7h2QBjQ39dHR-0JhPxN4KLBSA=w300-h200-no
 
Dans son message final publié samedi le synode, ouvert le 10 octobre, lance un «appel à la communauté internationale».
.
«Les citoyens des pays du Moyen-Orient interpellent la communauté internationale, en particulier l’ONU pour qu’elle travaille sincèrement à une solution de paix juste et définitive dans la région, et cela par l’application des résolutions du Conseil de sécurité et la prise des mesures juridiques nécessaires pour mettre fin à l’occupation des différents territoires arabes par Israël
», déclarent les évêques, provenant en majorité du Moyen-Orient. 
.
«
De cette façon, le peuple palestinien pourra avoir une patrie indépendante et souveraine et y vivre dans la dignité et la stabilité, affirment les prélats. De son côté, Israël pourra jouir de la paix et de la sécurité au-dedans des frontières internationalement reconnues», ajoutent-ils.
 
.
«La ville sainte de Jérusalem pourra obtenir le statut juste qui respectera son caractère particulier, sa sainteté et son patrimoine religieux, pour chacune des trois religions, juive, chrétienne et musulmane»,
disent-ils encore «espérant» que «la solution des deux États devienne une réalité et ne reste pas un simple rêve».
 
.
Le synode fait référence sans la citer à la résolution 242 du Conseil de sécurité des Nations unies qui avait condamné, en novembre 1967, l’acquisition de territoire par la guerre et avait demandé le «retrait des forces armées israéliennes des territoires occupés» à l’issue de la Guerre des six jours. Cette résolution a été suivie de plusieurs autres dans le même esprit. 
.
Tout au long du synode, comme lors de sa préparation en amont, il a été affirmé que le conflit israëlo-palestinien est à la base de la situation conflictuelle de toute la région.
.
Les évêques, qui ont déclaré à plusieurs reprises que les chrétiens sont «les principales victimes de la guerre en Irak», jugent donc samedi que la fin du conflit israëlo-palestinien permettrait aussi de
«mettre fin aux conséquences de la guerre meurtrière» en Irak et d’y «rétablir la sécurité qui protégera tous ses citoyens».
.
Pour eux, par ailleurs, «le Liban pourra jouir de sa souveraineté sur tout son territoire, fortifier son unité nationale et continuer sa vocation à être le modèle de la convivialité entre chrétiens et musulmans, par le dialogue des cultures et des religions et la promotion des libertés publiques». 
.
Dans ce message rédigé en arabe, les patriarches et les évêques des Églises d’Orient condamnent «la violence et le terrorisme d’où qu’ils viennent et tout extrémisme religieux», de même que «toute forme de racisme, l’antisémitisme, l’antichristianisme et l’islamophobie». 
.
Ils appellent
«les religions à assumer leurs responsabilités dans la promotion du dialogue des cultures et des civilisations dans (la) région et dans le monde entier».
(AFP)
.
.
.
.
 
 
https://lh3.googleusercontent.com/Rqw6Gdr8qXV4ENfcL1niWuktcXlBHVA0eq4Lvf5taDEzFDoPGrodw_ziwGAx1hN48_BfdV5Kvj9ZSgdIi9frFKxrdy84hkul566RtugMKDjzuLfpyMUFJks9Di0QvG7QUd5qu5slBZzH8BtTDAdJU24UvFlwwPRKEUUpYuCj4OiBlvsHTQEMFnqP3SDHc05i7-8qQ6j0TaVHCa_6KY41rXNot08uKqiWrCwzdunWwQNj72PEqESj2ne26LTNFee0akRXn4x73P8SZLVsoTYAXrNlf7FcXEYCTseYl3RN6b_KySpeQeH7P84nu3_XHQaSlpng4Haj3ClM-tQGSeN5o-A_6Dhobv-temMGmFUPj7yWYHg5ZbewI6qwdma_y6Sz9hN2vFhRsjGz0LAQbfpvhvqtdFn2UJWI8WmmQf_kqadauHZvfygRxoUmxrM2nsn693BffRhe20klLGrS1lMOhTNPooxaAWxohupWzwBADUiOjdvGbuwE2EFcSMHzWagWACxfGRSrh46belmyy7DpMdzYrBZlk2UAkIYY9LdxGVMk2STR8h2m8B5qQnpJ9iI7n9-fbg=w84-h57-no
 
2008 SYNODE DES ÉVÊQUE - CRITIQUES D'UNE UTILISATION IDÉOLOGIQUE DE LA BIBLE EN ISRAËL
.
17/10/08
 
CITE DU VATICAN, 13 oct 2008 (AFP) - Un prélat libanais a dénoncé lundi devant le synode des évêques au Vatican une utilisation idéologique de la Bible en Israël qui conduit selon lui à justifier les annexions de terres et à nier les droits des Palestiniens.
.
«Pour les juifs en général, et surtout pour certains religieux intégristes, la Bible se présente comme une sorte de cadastre délimitant les frontières d’Israël», a déclaré Monseigneur GUY-PAUL NOUJAIM, vicaire du patriarche maronite de Sarba (environ 15 km au nord de Beyrouth, Liban), selon le texte intégral de son intervention dont les journalistes ont eu connaissance.

 
Le résumé diffusé aux médias évoquait en termes plus généraux
«une exégèse idéologique et politique de l’
Écriture Sainte, en particulier la question de la terre promise à Israël par Dieu dans la Bible, ajoutant que certains prennent à la lettre cette promesse pour encore aujourd’hui».

Dans le texte intégral, Mgr NOUJAIM a souligné que
«de nombreux chrétiens, et même des catholiques, que l’on appelle «sionistes chrétiens», adhérent à ce courant. Certains d’entre eux proclament que le peuple palestinien n’a aucun droit de posséder une terre en Palestine», a-t-il relevé.

Le synode des évêques (assemblée consultative) est réuni à huis clos du 5 octobre au 25 octobre sur le thème de
«la parole de Dieu».

Un autre prélat du Proche-Orient, le patriarche latin de Jérusalem FOUAD TWAL, avait évoqué le 10 octobre
l’utilisation de la Bible dans le conflit israélo-palestinien.

 
«Le conflit israélo-palestinien provoque des difficultés de lecture et de compréhension de certains passages de la Bible, avait-il dit. Les chrétiens arabes en général ont souvent du mal à lire l’Ancien Testament, non à cause de la Parole de Dieu elle-même, mais à cause de ses interprétations politiques et idéologiques», avait-il précisé.

Chrétiens et juifs ont en commun certains textes sacrés de la Bible rassemblés notamment dans ce que les chrétiens appellent l’Ancien Testament et les juifs la Torah.

.
V.I.V.
 
.
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/Rqw6Gdr8qXV4ENfcL1niWuktcXlBHVA0eq4Lvf5taDEzFDoPGrodw_ziwGAx1hN48_BfdV5Kvj9ZSgdIi9frFKxrdy84hkul566RtugMKDjzuLfpyMUFJks9Di0QvG7QUd5qu5slBZzH8BtTDAdJU24UvFlwwPRKEUUpYuCj4OiBlvsHTQEMFnqP3SDHc05i7-8qQ6j0TaVHCa_6KY41rXNot08uKqiWrCwzdunWwQNj72PEqESj2ne26LTNFee0akRXn4x73P8SZLVsoTYAXrNlf7FcXEYCTseYl3RN6b_KySpeQeH7P84nu3_XHQaSlpng4Haj3ClM-tQGSeN5o-A_6Dhobv-temMGmFUPj7yWYHg5ZbewI6qwdma_y6Sz9hN2vFhRsjGz0LAQbfpvhvqtdFn2UJWI8WmmQf_kqadauHZvfygRxoUmxrM2nsn693BffRhe20klLGrS1lMOhTNPooxaAWxohupWzwBADUiOjdvGbuwE2EFcSMHzWagWACxfGRSrh46belmyy7DpMdzYrBZlk2UAkIYY9LdxGVMk2STR8h2m8B5qQnpJ9iI7n9-fbg=w84-h57-no
JUIN 2008 - LE VATICAN S’INQUIÈTE DE L'INFLUENCE DES SECTES CHRÉTIENNES
.
27/06/08
 
.
CITE DU VATICAN, 12 juin 2008 (AFP) - Le Vatican s’inquiète de l’influence croissante des sectes chrétiennes accusées de brouiller le message de la Bible, dans le document préparatoire à un prochain synode (assemblée) des évêques publié jeudi.


Plus largement, le Vatican dénonce les ravages du «fondamentalisme chrétien dans l’interprétation du monde et de la vie humaine, compliquant le rapport déjà délicat entre religion et science», une allusion au débat particulièrement vif aux États-Unis sur le darwinisme entre créationnisme et évolutionnisme.
.
Il réitère ses critiques envers la théologie de la libération toujours vivante en Amérique latine, dénonçant les «lectures idéologiques de la Bible et appelant les théologiens à éviter de la manipuler».
Le texte intitulé «la parole de Dieu dans la vie et la mission de .
l’
Église» souligne l’importance des textes bibliques pour le christianisme. Il doit servir d’instrument de travail («instrumentum laboris») aux évêques du monde entier en préparation du synode d’octobre 2008.
.
Les évêques sont appelés à accorder
«une attention particulière aux nombreuses sectes, actives dans plusieurs continents, qui se servent de la Bible pour des objectifs déviants avec des méthodes étrangères à l’Église.

Ils doivent aussi être attentifs au risque du fondamentalisme qui procède à une lecture littérale de la Bible et refuse de tenir compte de la dimension historique de la révélation biblique.

Ce genre de lecture trouve de plus en plus d’adhérents même parmi les catholiques, relève le document. Il évoque aussi l’émergence de formes gnostiques et ésotériques dans l’interprétation des Saintes Écritures
».

Mais pour le Vatican, les dangers d’une mauvaise compréhension de la Bible viennent aussi d’une lecture déconnectée de la foi religieuse, dans un contexte marqué par «le sécularisme consumériste», le «relativisme», «l’indifférence religieuse».

Il évoque également les «conflits douloureux auxquels sont parfois confrontés les minorités chrétiennes dans un milieu non chrétien à propos de l’emploi de la Bible», allusion aux tracasseries dont font l’objet les petites communautés chrétiennes dans certains pays musulmans. 
.
Une chrétienne convertie, HABIBA KOUIDER, est actuellement poursuivie par la justice algérienne pour «pratique illégale d’un culte non-musulman» après avoir été interpellée en possession de plusieurs exemplaire de la Bible.
Le document souligne cependant le rayonnement de la Bible dans le monde après avoir imprégné les cultures des siècles passés «au point d’inspirer les différents domaines du savoir philosophique, pédagogique, scientifique, artistique, littéraire».
.
Elle est aujourd’hui au cœur d’un «dialogue parfois dialectique mais riche en potentialités et riche en demandes de significations», relève-t-il.
.
.
.
.
 
AOÛT 2006 CONDAMNATION COMMUNE DU SIONISME CHRÉTIE
.
 
 
 
 
COMMUNIQUÉ DU PATRIARCHE ET DE DIGNITAIRES D’ÉGLISES LOCALES A JÉRUSALEM
 
.

DÉCLARATION SUR LE SIONISME CHRÉTIEN

 

ZENITH
JÉRUSALEM, août 30, 2006 (Zenit.org) .- Voici «La Déclaration de Jérusalem sur le sionisme chrétien», sorti le 22 août. La déclaration a été écrit par le Patriarche latin MICHEL SABBA de Jérusalem et d'autres responsables locaux des Églises de Jérusalem.


* * *

«Heureux les artisans de paix car ils seront appelés enfants de Dieu» (Matthieu 5:9)

Le sionisme chrétien est un mouvement moderne théologique et politique qui englobe les positions idéologiques les plus extrêmes du sionisme, devenant ainsi nuire à une paix juste en Palestine et en Israël.

Le programme chrétien sioniste fournit une vision du monde où l'Évangile est identifié avec l'idéologie de l'empire, le colonialisme et le militarisme. Dans sa forme extrême, il lacets mettant l'accent sur des événements apocalyptiques conduisant à la fin de l'histoire plutôt que de vivre l'amour du Christ et de la justice aujourd'hui.

Nous rejetons catégoriquement les doctrines chrétiennes sionistes comme enseignement faux qui corrompent le message biblique d'amour, de justice et de réconciliation.
.
En outre, nous rejetons l'alliance contemporaine des dirigeants chrétiens sionistes et les organisations avec des éléments dans les gouvernements d'Israël et les États-Unis qui sont actuellement imposer leurs unilatérale des frontières de préemption et de domination sur la Palestine.
.
Cela conduit inévitablement à des cycles sans fin de violence qui portent atteinte à la sécurité de tous les peuples du
Moyen-Orient et le reste du monde.
.
Nous rejetons les enseignements du sionisme chrétien qui facilite et soutient ces politiques comme ils avancent l'exclusivité raciale et la guerre perpétuelle plutôt que l'évangile de l'amour, la rédemption universelle et de la réconciliation enseignée par Jésus-Christ.

Plutôt que de condamner le monde à la ruine de l'Armageddon, nous appelons chacun à se libérer des idéologies du militarisme et de l'occupation. Au lieu de cela, laissez-les poursuivre la guérison des nations !
.
Nous appelons tous les chrétiens dans les églises sur tous les continents à prier pour les peuples palestinien et israélien, tous deux sont des souffrances que les victimes de l'occupation et du militarisme. Ces actes de discrimination transforment la Palestine en ghettos de pauvreté entourés par des colonies israéliennes exclusive.


L'établissement des colonies illégales et la construction du mur de séparation sur des terres palestiniennes confisquées compromettre la viabilité d'un État palestinien ainsi que la paix et la sécurité dans toute la région.

Nous appelons toutes les Églises qui restent silencieuses, à rompre leur silence et de parler de réconciliation avec la justice en Terre Sainte.
.
Par conséquent, nous nous engageons à les principes suivants comme une voie alternative :


Nous affirmons que tous les hommes sont créés à l'image de Dieu. En retour, ils sont appelés à honorer la dignité de chaque être humain et au respect de leurs droits inaliénables.
Nous affirmons que les Israéliens et les Palestiniens sont capables de vivre ensemble dans la paix, la justice et la sécurité.

 
Nous affirmons que les Palestiniens sont un peuple, à la fois musulmane et chrétienne. Nous rejetons toutes les tentatives pour subvertir et fragmenter leur unité.

Nous appelons tous les gens à rejeter la vision du monde étroite du sionisme chrétien et d'autres idéologies qui privilégient un peuple aux dépens des autres.

Nous sommes déterminés à la résistance non-violente comme le moyen le plus efficace pour mettre fin à l'occupation illégale, afin de parvenir à une paix juste et durable.
Avec l'urgence, nous avertissons que le sionisme chrétien et ses alliances justifient la colonisation, l'apartheid et à bâtir un empire.

Dieu demande que justice soit faite. Aucune paix durable, la sécurité ou réconciliation n'est possible sans la fondation de la justice. Les exigences de la justice ne va pas disparaître. La lutte pour la justice doit être poursuivi avec diligence et persistance, mais sans violence.

«Qu'est-ce que le Seigneur exige de vous : pour agir avec justice, aimer la miséricorde et de marcher humblement avec ton Dieu» (Michée 6:8)

C'est là que nous prenons notre stand. Nous défendons la justice. Nous ne pouvons rien faire d'autre. Justice garantit à elle seule une paix qui conduira à la réconciliation avec une vie de sécurité et de prospérité pour tous les peuples de notre terre. En restant sur le côté de la justice, nous nous ouvrons à l'œuvre de paix - et de travailler pour la paix qui nous rend enfants de Dieu.

«Dieu a réconcilié le monde avec lui dans le Christ, sans compter les péchés des hommes contre eux. Et il s'est engagé à nous transmettre le message de la réconciliation» (2 Corinthiens 5:19)


https://lh3.googleusercontent.com/2y7QRWaOvQSJu_eEfX_JwkIiWOwfsoa9KcXQtPYswecTx0nTgu2VNKLBfuDzY8U6vbpp4MTIWUKtA97ziXHY7yctaBovy2cY97622-Mp1fkdpSN3EDH57VOnV8BrZObjZL8R6XGWr-DTTBu8MhGw5lkQoy5K7g37lBbmRV-PfckOundR5RhunOg2IFISA7oSFKe79fwJUu3RWSI_pS98-mTfH3fPO3I6tA9RaKm5oIRq6ldLbgCIhJQ5WInxgh2xEotZ6mnuJDT78U3ushH0NNtczdYDwfiNXpNPQs7kuiszawuOoAJ7-41IDOz_IuzR4z4NfhG5PzmO6A8wt46A_KcHwXLL-AWXgG-GWENFU5mx6HO67qb-l5JaiUCFASQvko4X6xf8UhjlxqtsL5VkuGh7il1kjmgdh23sJ18liIpbc5mZYrHLlbgGoQU3Rz4GNjD6AU9MpXhDVhWea_t3AlXnU5-le5le3VknnGahD-AyBDcBk38Vh1k5yN1VDqN46LkoHBbin9cUzZ3kxMCK2AqGapVhpTq8m_tUkdZPnsH2qLSt8Qi-iAT2Do9dOACdkWdF8Q=w200-h281-no 
Patriarche MICHEL SABBAH
Patriarcat latin de Jérusalem
Swerios 
archevêque MOURAD MALKI, Patriarcat orthodoxe syrien, Jérusalem Riah 
évêque ABU EL-ASSAL, Église épiscopale de Jérusalem et le Moyen-Orient
Évêque MUNIB YOUNAN,
Église évangélique luthérienne de Jordanie et de Terre Sainte
.
.
.
.

2005 – MICHEL SABBAH PATRIARCHE LATIN DE JÉRUSALEM

 
.

En tant que patriarche latin de Jérusalem, quel est votre rôle ?
 
.
Notre rôle, à nous chefs religieux chrétiens, est de rappeler la vérité. D’un côté, les Israéliens disent faire la guerre pour être reconnus et acceptés en tant que peuple dans cette région. Les Palestiniens disent lutter contre l’occupation. Selon nous, Israël doit être reconnu en tant que peuple et doit pouvoir vivre en sécurité. De même, les Palestiniens ont droit à un État au sein duquel ils pourront vivre en paix. Or, Israël a réussi à convaincre le monde qu’il luttait contre le terrorisme. Ce qui est faux, car le peuple palestinien se bat pour sa liberté.
 
.
.
.
.

https://lh3.googleusercontent.com/oHtVqwAJFRtmUDVro1OYN5wQFUB7QvBYJk2Owle6c7Rmqp7PRsRmYkfUH0Fzt5vuipLM500I4sCdPT2QjKozz-YFgsyfQ_IlYOlnpi5Ji3B_R2JVY7FBmNF9luxVhQNw8W-b7ZIpEUibuJWuU7c2v4EINTKPVrsTeMwrzSVumRFRaPy3WG_C_j7uJAsP591MZk8TXgghUNNpfhBIG4NDscO-CMBDLwsbNYtFeyRomzta0cBlR24_n5g22L6OoPbKRETDckjoN-MBhTE_MmekJ9LiVuFN4UoIv1Loye8v-hWf54BkvnEmSs4-X2Jbts0RgoW7g_1hGhm5p10cqqwTz-1Qh5HQfQ06FyuZxlMOP0EN5LmWi72U6FhZmEZ3o06UZeUmedhguZCX_gzSvIyUnOw3UcxI7gEWfR7z2w_j_UpJ0VSEOgAofav-kim6rYh4uylubD9HymkA_Yu5Lhla5-mA7foGXP2DeJkJ3dE_ImvYnfZYnN-zT8LjpQ-5ypEdX0Z3VssyReBsBpDyfTfUOY6VX3i6QkN2T82jIWowxbciSDh5KQvyx9tzHPDi9xIyWnoVrw=w37-h70-nohttps://lh3.googleusercontent.com/LSfeY2v65KfWKwLc_ZgwjaYSYTX6Y5XRVJrQahYsH4UEC5NX26LY_xeT05LxwLpiOh0ns8Ok9DphA-Kq1-GMSfkMTeBAUlPHCdVcN_XoE6uj87kgytFYuu3-GQMqlXhErPiZNMkb37-G-B4JwhTg3zAUWI-XJuwJpdN_dEUv0jKaamvdGqLSGEMjB6HSIjnyRb5BCdYTQtJfoXNFpKc6TY2TigNOH9Z6JrclXZaWbuHTO1QRlxm64Ba7WDbodlIPpNvU42uQFe2FFMwrjoOh43rHdisUMvYAdhCmadWc0YBmgLQnx_Ati82Do3jP2UJEeOLZnpwbO9NxGUPHTuQV6HWPT55VeI1stTUxGGEFnkcupITVGh1p3uZQjMOB53oOT1CZCVNuB4xhjC1RI1kdb8wIWY1PJXlpbrS5l-N482hpdmZnNjtnCFiIb4Ixonx_zNeZ_fwHbXInzvNxci9T_Dimu4_YQ8oKEPew6E1w9ag93I3lWevh6NGnt-gg7APdpc46x6BVtg1rhZMnESzo2CLwdqSjDqXyR4cRjHZdJ_h5WOYR738CP-lTcqjEQUYAUnkNJg=s70-nohttps://lh3.googleusercontent.com/oHtVqwAJFRtmUDVro1OYN5wQFUB7QvBYJk2Owle6c7Rmqp7PRsRmYkfUH0Fzt5vuipLM500I4sCdPT2QjKozz-YFgsyfQ_IlYOlnpi5Ji3B_R2JVY7FBmNF9luxVhQNw8W-b7ZIpEUibuJWuU7c2v4EINTKPVrsTeMwrzSVumRFRaPy3WG_C_j7uJAsP591MZk8TXgghUNNpfhBIG4NDscO-CMBDLwsbNYtFeyRomzta0cBlR24_n5g22L6OoPbKRETDckjoN-MBhTE_MmekJ9LiVuFN4UoIv1Loye8v-hWf54BkvnEmSs4-X2Jbts0RgoW7g_1hGhm5p10cqqwTz-1Qh5HQfQ06FyuZxlMOP0EN5LmWi72U6FhZmEZ3o06UZeUmedhguZCX_gzSvIyUnOw3UcxI7gEWfR7z2w_j_UpJ0VSEOgAofav-kim6rYh4uylubD9HymkA_Yu5Lhla5-mA7foGXP2DeJkJ3dE_ImvYnfZYnN-zT8LjpQ-5ypEdX0Z3VssyReBsBpDyfTfUOY6VX3i6QkN2T82jIWowxbciSDh5KQvyx9tzHPDi9xIyWnoVrw=w37-h70-nohttps://lh3.googleusercontent.com/LSfeY2v65KfWKwLc_ZgwjaYSYTX6Y5XRVJrQahYsH4UEC5NX26LY_xeT05LxwLpiOh0ns8Ok9DphA-Kq1-GMSfkMTeBAUlPHCdVcN_XoE6uj87kgytFYuu3-GQMqlXhErPiZNMkb37-G-B4JwhTg3zAUWI-XJuwJpdN_dEUv0jKaamvdGqLSGEMjB6HSIjnyRb5BCdYTQtJfoXNFpKc6TY2TigNOH9Z6JrclXZaWbuHTO1QRlxm64Ba7WDbodlIPpNvU42uQFe2FFMwrjoOh43rHdisUMvYAdhCmadWc0YBmgLQnx_Ati82Do3jP2UJEeOLZnpwbO9NxGUPHTuQV6HWPT55VeI1stTUxGGEFnkcupITVGh1p3uZQjMOB53oOT1CZCVNuB4xhjC1RI1kdb8wIWY1PJXlpbrS5l-N482hpdmZnNjtnCFiIb4Ixonx_zNeZ_fwHbXInzvNxci9T_Dimu4_YQ8oKEPew6E1w9ag93I3lWevh6NGnt-gg7APdpc46x6BVtg1rhZMnESzo2CLwdqSjDqXyR4cRjHZdJ_h5WOYR738CP-lTcqjEQUYAUnkNJg=s70-nohttps://lh3.googleusercontent.com/oHtVqwAJFRtmUDVro1OYN5wQFUB7QvBYJk2Owle6c7Rmqp7PRsRmYkfUH0Fzt5vuipLM500I4sCdPT2QjKozz-YFgsyfQ_IlYOlnpi5Ji3B_R2JVY7FBmNF9luxVhQNw8W-b7ZIpEUibuJWuU7c2v4EINTKPVrsTeMwrzSVumRFRaPy3WG_C_j7uJAsP591MZk8TXgghUNNpfhBIG4NDscO-CMBDLwsbNYtFeyRomzta0cBlR24_n5g22L6OoPbKRETDckjoN-MBhTE_MmekJ9LiVuFN4UoIv1Loye8v-hWf54BkvnEmSs4-X2Jbts0RgoW7g_1hGhm5p10cqqwTz-1Qh5HQfQ06FyuZxlMOP0EN5LmWi72U6FhZmEZ3o06UZeUmedhguZCX_gzSvIyUnOw3UcxI7gEWfR7z2w_j_UpJ0VSEOgAofav-kim6rYh4uylubD9HymkA_Yu5Lhla5-mA7foGXP2DeJkJ3dE_ImvYnfZYnN-zT8LjpQ-5ypEdX0Z3VssyReBsBpDyfTfUOY6VX3i6QkN2T82jIWowxbciSDh5KQvyx9tzHPDi9xIyWnoVrw=w37-h70-nohttps://lh3.googleusercontent.com/LSfeY2v65KfWKwLc_ZgwjaYSYTX6Y5XRVJrQahYsH4UEC5NX26LY_xeT05LxwLpiOh0ns8Ok9DphA-Kq1-GMSfkMTeBAUlPHCdVcN_XoE6uj87kgytFYuu3-GQMqlXhErPiZNMkb37-G-B4JwhTg3zAUWI-XJuwJpdN_dEUv0jKaamvdGqLSGEMjB6HSIjnyRb5BCdYTQtJfoXNFpKc6TY2TigNOH9Z6JrclXZaWbuHTO1QRlxm64Ba7WDbodlIPpNvU42uQFe2FFMwrjoOh43rHdisUMvYAdhCmadWc0YBmgLQnx_Ati82Do3jP2UJEeOLZnpwbO9NxGUPHTuQV6HWPT55VeI1stTUxGGEFnkcupITVGh1p3uZQjMOB53oOT1CZCVNuB4xhjC1RI1kdb8wIWY1PJXlpbrS5l-N482hpdmZnNjtnCFiIb4Ixonx_zNeZ_fwHbXInzvNxci9T_Dimu4_YQ8oKEPew6E1w9ag93I3lWevh6NGnt-gg7APdpc46x6BVtg1rhZMnESzo2CLwdqSjDqXyR4cRjHZdJ_h5WOYR738CP-lTcqjEQUYAUnkNJg=s70-no
 
 
 
 

27/10/2012

HISTOIRE DE L'EGLISE


ISTOIRE DE L'GLISE
 
.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/lxxngajSCPjpOLuMq4yZuNncBv4ursFaPScRSnHxrd5mxSyeCmG1ng_oxRKdSQ6LxoFMxRc0Z2mHYkFoE4Fqc48SC4Unbw78q15S08HBRGy4E71FeSsnoT2NWQLElAfzS3RXXJw4p1RiSCHPEp7_E3SVx1SAa2e-oN0dADez-1uU-du-hyh7qRWi9_GkxzUUOQr2O8bQ7WwG8hD4FjudlIEgIsidrBtCVZKOB08ZPtaEQhGeEbOr509S82BzpDOqktsRvm6UfI19q3s75COi6wFnbOvrdfyduDL_Y-6bZheXQSBWU4jio-qYZrW2iy--i0xbfcc4F7DnPTQiCfLQELPJ6eyY2X5Sae1QwCmMui7DH1zFkALpQiIQ80hsTmQUVMOuG09WRsQVz1k9Mv6Gx94TrdkhfL2FCJhQhWNYrvqMjVPJX1Wnur-bmjJrWyEV3bM8TLhaxvdD9SZZ_SOeIw4b_gR70qV01cCPihIasTLQGldA6yEfq1I_kXNDdP9B-TQ1is1sP3uQuEn3TasTFNW1gn3H5PvEXcxnHvNpiefHM-CZnX55o3ndqPRsDDaurzZlEw=w105-h128-no
.
.
1962 CONCILE VATICAN II
.
LES RAISONS DU CONCILE
UN CONCILE HORS NORME
LES PROMESSES SONT-ELLES NON TENUES ?
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/YCV7amhc0Klky1EvTAnqmmwHF6WcDoIhLPN90HxuHG6Pt0e3xdBUs80GSEXyCP-NaE6ZHmf897u-X4cFAgLpamWPDoRUJq3daGJau924Kp_CscJAaBZumREffKCoiRUQPV5G6OX5uoOZorHz9wiESH93itnMD15xRSmdyxpFoidZbs3vzJx4EseoMFarbHnoiKyMYcPnk2xr3oOpe8J023ES6BHQTX4TAunddkMPtc23wLsOsrDWWKouymk17jwowFxOwfAx-FmSFFAzW2pPaZQKEne0sJGciDDLOjDJnBxoT-lnbkArvV0fKkTTRJTzW-3ZvO_puNBUNF_9GapImca7NLG_eKv1Q8EGoDXmy801hjC53aXqm5KhVeHSpQU7W19izzVas-sZLvvN7T3poAdeJr6UtW0FaIulcJFR8eBUn3LObdWF4e8l77Enph2QCd8C8LgkLD3nEuGBQTsMm-SGcrjHrUHUXRlNKNjNxQlEQprQCiUUTVL0OqitaBVeQ4-tWHJmTebRZdWkwGk3RzA_J5ZucxfRjZzol4BTC7BwfK3TyF7xB4FDevi7BBze3VrqvA=w104-h128-no
.
.
XXème SIÈCLE PIE XII ET SON ACTION FACE AU NAZISME
.
ÉGLISE ET NAZISME
MEIN KAMPF, CONTRE L'ÉVANGILE
TÉMOINS ET MARTYRS
PIE XII FACE AUX NAZIS
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/nuTxmMmXJuxSEI4Y-BVGKo1_1iJCb-EtwgQE8XSedSaL2cBrjVk0mmUdeJNFhczy4pu_fDhF7vYQOmnraavzbafN7nY9bgcGJj2-r80CochvZTbxB1egAeKpV8XQdcteGS-p6HK2Z4EP-7yBXEQ8iS6ZGwpKhJOfjF4qEjfAO60EOP13P9tpCjFTGVydF59hh7me5XD7AIn54bEWNpc2kHMF8rfRl3e7c3L3dbtmboCTH6k2OZdcpEiQKW19Y4XNzvm99Irb4schoysPrcoJ4td4Jdv1b3W_SCjEnjXoDlAoX2klczSjr5sneLi3tGPsgg9zv1Od42wMpm4aGpcnCLM_3kQd_RljwEB5CLY-3FqNVxpiPeGHDmL6dvL_KSOxUuA9T_0qZ6W8BcJ3tety4tedfhRMY_qqVTlUxWk_nEZzwokkW-gyIj6GdS2XnuK--m8DDeL-R3q3pDsL__X9c-xghyThXNeKKjKlnqWoFecpX-EusJUyMZwqcFAleQkls8KX5fvAemIDgNEGM4BLBmvaR8LApb3wXXUavAxvgFqG5yekwMDKWF3u6aoks505WIQGEQ=w128-h123-no
.
.
XXème SIÈCLE L’ÉGLISE FACE AU PÉRIL COMMUNISTE
 
LE COMMUNISME, INTRINSÈQUEMENT PERVERS
LE COMMUNISME, DE LA CONDAMNATION AU DIALOGUE
LES RELIGIONS VICTIMES DU COMMUNISME
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/cm6H9JW_boCHTUO8IIZN306cA5f4sugXOtrOkMn2nYXxdrgNRL7F3eS46rQRRaLCLZmNUDoiEFQACRcr9qAWFn_m7klelsU0EiUBdGhdutbFX_ndA9V8OkRV2DMSN5XhRhZMKKmfUUyfYZr23fi8bdWmll0DGbyQ0LNotcee5HVcCYGihe6X0WSw6epl8mfATpHg543FVekeMuludq9vSvnI6U55LdMgXOgtNBKPyr0orJq_YLSJ1HzJyQooj3fD1Md-wHVcZtdbpp5il5JrK_r04feY46oIO8cMnsyjK3RDpubBMx29dyh8rDlOP2W5_rGfUmKDsPjvrgQnlpXh7Ola0RBViCXD6DOaCofn253n_ZG1c5JXo1mfxnhknbObyT7vSGEa1PZpVKaaSgpeRB1IuclgaaStM0QJzO_G1iwPcXsgswh-kyyuCtdFe7xbpuowOjgYekpnbQAWD6icg6RpgqYDzkBqeXK35nVot5YT20CI3jJDcVzpF8cEsXs1GcNMof5IV1bskS2ZVaEHN5t3XUrOO6MPki2cMr-42OxRL0rblGb4pWqb66YijJrB0j6VEg=w89-h128-no
.
.
1835/1914 SAINT PIE X DU MODERNISME AU RELATIVISME : LA FOI EN QUESTION
.
CONDAMNER LE MODERNISME N'EST PAS REFUSER LA MODERNITÉ
SAINT PIE X : UN PAPE VISIONNAIRE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/ilk5d1jzenGPE4kNIji9mKveXKY-lQk6CZDEfMjg0DCMr1iduYmadN0NNZKnq4nsv3TUYj61o0K_jCZrTKHFuQpB3NWVxiG8SeRH9XNaZJoqXa8AcYDKnyMe9-HjvcXQzUTsaVFiIWYw6ILSUc_Or4eyvdDwdtbZcfWG_RiL9Z-pykHuUAU6dBvATN3PUMqP0IiV62EVpqcvJDSU_K7nBvmzHQsf6phwp8Aqar12Wi9mEia3FCJhoBE7OIOjQO-r50dWD8t61jM_92dJgBwLh90p4bTIlYgO2WXvQbGVz8v5_LD6ACimjDwcNFJSzkk5Fk6rqknZuMZctqdwyp-gpdkdndptF_oAspf4SMS74klhA2lTgjERtYq0zLUdkft6oZngTApVHMmcQsqFE_k7V5zp9VFUYZSuOum_hV4SSuh8cFjqpgsJPd8eqSj-o7ypCAC7E_Azw7tWGq5O7WbwiqsCpq8uEfX3cjqLoMYwNCP1Sma8B1-RWvwW-RtZoxWijKbMehBDSWyxIB6BEB3cnsW8QQBfoHpzooCzXP0JqQjQXpzC21UexhhWeybInd5nxpy5Ww=w116-h128-no
.
XIXème SIÈCLE L’ÉGLISE FACE À L’ESCLAVAGE ET LA COLONISATION
.
ESCLAVAGE ET COLONIES : QUEL RÔLE JOUE L'ÉGLISE ?
L'ÉGLISE S'ENGAGE DANS LA LUTTE CONTRE L'ESCLAVAGE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/a9VqXNoNFwTVwBkZbnIu-izRwAGYhhA5pTkPZKw64IVWrb1CG_Cidg2wER3mZfuL48K9t3ommEcXzBBYp-IDMWtjWXFgHR5ynm8sn5h2bLqk70Iz1aoYQcH_ldnDc854BWr52TlsByCAiQ0wg5MfQtsa2qrAZktt_STr6nUgbdaGxwj5LVtLNTSMafe9Fbkhl6CPCEUn6_ueL7dNjirGHa6QqQGlfGIsQ1nosH22J2BBLtGVkEGCN-eTXnknwzOYiqMX0c2ypXtkJbPih5_QTFeXWPsTZOAG2PEsPTtvxOCyC17H0fxafD-6IKZRosGMDJO6GGgtoNjOOpMMSK1EMlNtYscDad2G1viR2auBCbbMrem8WNi8OzqbRLCifK49uE9yqMTE4nhfmDcGtYan0rnETPRix4cdt6bYYlZ_x7aukYk04Z-B8q2ykb_LN1osgi4D4nkrGbq_BokJz2D3ApeB4dIoKJvbWrSp62SCztXniLGXL_VJ1oWP-aFSg1C5Ex_UY-lvIiKt1bH-f5JCVBjVRGBgfusjTLiEXspG4Bq_HQQh3nSwUCeOiGMTgBaoRzKZKQ=w106-h80-no
1860/1929 LA FIN DU POUVOIR TEMPOREL DE L’ÉGLISE : LA PERTE DES ÉTATS PONTIFICAUX
.
DES ÉTATS PONTIFICAUX AU VATICAN
1870 LE PAPE PRISONNIER DANS ROME
LA QUESTION ROMAINE : 60 ANS DE CONFLITS EN ITALIE
LE VATICAN : DIEU DANS 44 HECTARES
L'ÉGLISE : UNE PUISSANCE MODERNE SANS TERRITOIRE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/lNDgzuUNnB5n4v6XcRa-O7ScUj5aFhj4VXswwD7x8s2K0gVLI6rcvM_42qTSNdqajHCY3xmYa_2BqChTg56QnP1QVHo7UdRmnIwGTvYgYz1iHi46DGMS6kRz0Fz_tLmyqChw87vff2YWWqBZQBjZnNrqHD7sgDUmmVNloyCYbOQbb61IB4cGRAlz1DQxmuSjKep4NK-WLroopjuhyt-FcXngonY0zMtFhhjLV2-ozNlS7MXDt4yZ7NY6-dDr1k--_I4ArAlcX-0dPPmc4GlcqbvDgQPLQ9RvjDMIYGWaniVmyAtZbtjT5Un7VLoBoOhIjUWYKuimIMgR0WX5A9SI9rAqMPRmn7BpsWqmllXPbdZwZ473wi2IGRuryjE5nuR3m5KniGKGvi8c7n7PIYHfRq_Q4YiyO7e0hJpFvg7NwrX78UIJpJZuEdrTaHFOIHesQ7XSOsGy1q_n5zViH2DGTxOtQ7eRo9vrQzmQ5JuLKjh5-ttMpHSnAd9dHz4iAfn-zHh5blXoM7or5-5RNwOxSCqmegsvup7lkgSpdYXL-J3dOHCLbjP8lyKTqHHMfVEBlnLWdA=w128-h105-no
XIXème SIÈCLE L’ÉLAN CATHOLIQUE ET LA RESTAURATION DE LA FOI
.
LE XIXème SIÈCLE SERA RELIGIEUX
LE XIXème SIÈCLE UN PROFOND ÉLAN RELIGIEUX
LE XIXème SIÈCLE : DES PERSONNALITÉS ENGAGÉES DANS LA FOI
DE LYON À PARIS, UN ESSOR SPIRITUEL PRODIGIEUX
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Lf0IfqoMZV57fU1l_XC4BY0WhIvr62o5IobEv5RgxXnK-QWKzJ4tFJ3MQxiHfv-Hzadr_WvSVdIQx7SexdakzyRJna-Xc_Kze1Kb2ZwtWuaz-wzkAMgiGNuZ5nzxxSg4fa3YInIXN-ISmkKsODLyvkyZdfcOvAKNTIQVgxWPWmB-4ZkU-5HjIuzunIV85XGB0HEGOjdNRXxnqORd_znOzLyvrFRMi2TOksy13bA_acCtfA9hOm41ZE0n21H9hhaIa3wHU2aujKD2cg9e7t5-pvJV19KAxhT_4Pl68oGgsJJ7B5-1NgsxpKaWcveI6jl0niYAp1HDUyQstVmfiv7PsrBxoLqbUFW9XdGKCaqUj373vsxZUf1i6lpFYJ4EdlMPvVi7CyKLEeYhZZ48gdNewF824p-UuSJfwNdxUMc4aI7yC6x_7g9_m4MbU9dbDklyWP21UXNu2a-3fnoFubCVTeD9d3x38iuoBk8-P-ayve2E1rEMhpk0uu9O8F1xvPk-x8uEKDd9IIGkHy1RBvC3f_OVH2JPc6m5iNCl_wmFLU1UxzkPikuPspW6QaEI8OwGuXHJ2g=w108-h128-no
XVII/XVIIIème SIÈCLE NAPOLÉON BONAPARTE ET LES CONCORDATS FACE À PIE VI ET PIE VII
.
LE CRÉPUSCULE DE LA RÉVOLUTION
NAPOLÉON OU L'IMPÉRIALISME GALLICAN
LE CONCORDAT OU LE «DISCONCORDAT ?»
LE RETOUR DE LA VIE RELIGIEUSE
LA DÉVOTION FÉMININE POUR SEUL ESPOIR
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/viBoy96EaMmKWypsBrLVFbZFpEXrp52u0u_d7L0ryMQdaBG_c2ecYRhzEnqs6yoSP6hHSNGdQW7_qhEMUJzWJfbA5ndbSwxhghQCxZe9s6F__2tB9dnm7aD46egVWIMGc8N2dAFSZtGJBdaU__6_vrVF_sKT3gIDHjGXP7IrLHzgdD5MlI2ip1DwC3MNwc-BCeYFNgKFusoAKlkECYtKAQ6bObS4k19v1oGKmxSGXepGbw4EPo7H-oRCqSEgxIbikWsb_cXJx3bTmBZJJ6wekYXeH4q7r0A6PNdZPBSMVPR-Ple3aAxPLjjH4zXL-jcHKBbfl4yRgbMgRIZzoYnrP4uK4i2fGHsuFVrqyyDdXDlQGB7FYCUT6T8l7aSytDnWB76aqH1EUq60p81pFN9cah6ZXBRxkTYSzL7FRHIf3uiwMbO6ElV4k2a3p7mJNDWOW9eh-s7GuhLmJyWQEw_p-nCCuTr8IPwSNeXIX7y3bMxZxE4dF-Tjo6S0Kw5Z9deLjbDqKaClcioOHFXt2Uth_73mZl4mMN2Gdd1reaURyLl6Z3dNqoct5Ik8g9WJIftW4nprEw=w432-h251-no
.
1789 LA RÉVOLUTION FRANÇAISE : ANTI-CHRÉTIENNE ?
.
LES FONDEMENTS DE LA RÉVOLUTION
LA PERSÉCUTION DE L'ÉGLISE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/ekIcTjyE30yYXM8wG4hde1GBFk_0W2j8aThbpjlUqJNcLNzIA3PTNgk1IHWmT71h-0LIsDA9UtF0sY4Xaf84DXwRnrDsmQURoAfOYIetiu0ntCOlLy-QJMVFLan4TvkxBgbZ1xWcANQGB_1hMhnnDI-3J8VhSX5cZedHlwrhbf6aHteczJfpQt6iOoYl-vQAVq3612Hb5giKxOzh6LS5XSPFIjWdX3WP3uD2kZRVyPngVEsW0VuNlcLgPZ_IbQTzUZRUxdRAbwZ_VJZKxgwgf1Kw4pvnyY8k8KqY4DOfKdlIYQbataTrzZ4QHF_1F5iyOZ_YZTec4qdm9PYCP6_jqGCZsu0ltWGSP5zz2jmlZlUZ_g0hvO25EpF86-erGkYV3tIc9qC3v5_KlGhT7AoOKoP1imI0IHbdBd8cSRVfObIICwGmjRaAVxFJb-DWpGMIfemSK-hg0JSu17UzGkYCfW1oVjM7ZkScBlL52hHljRBmDcC6YhdZarKUXFnel1OY7LAEDAPvG9kBA69WGuX1RJqREXFZ0gY7HK_WHCMPrWSd_fDI9NSGCeGtdBOP_2zkrF_XUw=w105-h128-no
.
.
XVIIème SIÈCLE JANSÉNISME ET QUIÉTISME
.
NOUVELLES SPIRITUALITÉS ET NOUVEAUX EXCÈS
JANSÉNISME : COMMENT UN RENOUVEAU DEVIENT SECTAIRE
JANSÉNISME, QUIÉTISME : LES EXCÈS SPIRITUELS
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/7IITAdB7mwnEndFj8M7H5Kxik8dsHmc1umqep3qIwWERA_KftsJFbW4bi0_vUv4APDRO76j3TxhjDQ60hhAgIgLTyyCh3uyQGaiKxnFHas4jMfsYODQHyutomSvZL016XiAj2bGwr6HrVGLnJc49usUGwmtgQRuM3FjhMBHt-o4aqnFslHFVCWPJS8zkQDx00KoB8Xc790jFSO0lE7j9vN3y7NYmIMPvteOhT7M6vBObRvupKoKbcSbtnrz-g0-70yXrfNfgaGEAPBaLZasdZsUK3_3Km8QQg0CknyLkWbbcMDwPpstcEfwF0A-x8CEz4_aKi_4UPnlXsed4ty2MrtyXCImFidg375O4LPfJkYZejsPVHJYNX3cBv0QwVr7prQFfy-VPkIxe5fHMHvywxDXy3qCvyTt00kHgqKFeEz3urcCMclGnbuapFZgqigE2zZd_lUV-leR8TC2qMNoUCsuzo0anSLpOQs6jpUQx_vq9TUBvEDiLvg6vBOpdQXHwH3T_uPkcln5QAVKNY2EEox0zI86Qov1c7ZPj53ut59QeQMsv-1rBvptL-5_sVyK_voM0kQ=w128-h122-no
.
.
XVIème SIÈCLE LA RÉFORME DU CARMEL
.
UNE RÉVOLUTION SPIRITUELLE
QU'EST-CE QUE LE CARMEL ?
SAINTE THÉRÈSE D’AVILA ET SAINT JEAN DE LA CROIX
À LA FOIS MYSTIQUES ET RÉFORMATEURS
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/2ZGSMQ0whyjt6MDYUHnhLhwp-UgaVW-txT4g1F7ETWCksj3SEd_o6vMUZI4gCauuBHhzRlDO1vn48ZVrMNE9NP_4ziqamT_SKs3QiDDxxx3AzsYHR1NaG0mREZj-8XkGbQ--LIDv15QtHS_S9PtCXCPb0AHip7dyxvNMgNQAnK7xB-UPqnAYDVetWox0yIPf4IxosCCS92LmdbAKgiOU4DniWZca5FYRKKm2ZLdefhUjKuY4TSSL-ceAULIic5qRzDlp1-za9qIdX_Jc3m2lEAhBhnG_rBzLtE5QhX0qKrcrDuHMAt36RZSw4-OiYQU0EaPZRD3BRFM1fqTlzuhl-aOVJDuSEwK2VHXhQWjl73zzLuJfGsg-kSYko1vaHImwGmKQbiQrAzQ2XCCgTM3bYBhWDCLa12uYZFAOgkBLTAEd_98gIgF1_rrnmpqr7gBXoiCsJzRgv-ri4GdB9-UN4c8wxWgnuz904Tj9Q6l7Xh9BMNtlxRfgpBOJhcBDseU2nFCReOGGG4MJdFEFrlm2ga48aJtVOQows15YeHY6GNXQMb052uLXm2U-8RRL3UmeAn3mNQ=w128-h70-no
XVIème SIÈCLE LA CONTRE-RÉFORME SAINT PIE V ET LE CONCILE DE TRENTE 1542
.
POURQUOI UNE RÉFORMATION
TRENTE : UN CONCILE POUR REDÉFINIR LA FOI
TRENTE : LA FORCE DE LA CATÉCHÈSE
LA RECONQUÊTE CATHOLIQUE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/nnieO7eY18LO5uCJOk9uUkwXVwZeFTtNENmMEBpyo6kJK2zQMab_fT_La486CVky0PCLy-f-Dj0cwakQV0cdeLYLiUG9Vxf8cP4M3VF-QlNGY2-gdBGORnMTbvVECCerFphZ9I9wvV75Mng60U4GoIMb0hC7QHNH0tQK5sj4CY3-ce-thyQB2ux2RSA1qe0mpH8Zn0rTCcbjmhjdSgfnGZq2ouD_wFP3CWQW7oXtSGAYOiTt5rI9u3oouOtIJ9zo6_Im9GhBiJx64bui1-HZgEKUQXKQO5BOb6LRnxvbsmU2YpGYyE38AWQOQbjIl3RX7IzsS42iGwHT4sIU49ChbNpDc5FyCp6RCeAvkJA4qpoJdk5Nx2Fq8tHYek2fE-qBIKUk5nd6teiFeWn2Mnb41zYwN7Dx5CH3m70Pq9deLvKZvYLp1KF81lw-PgEne0H40z2dI4gvsNrV7o8gyUNhlIlkFHGsQ2jyVNzBP4laNOswhk7jwg9f03kBrBg247mH18h7HwYp08IVVQiyHGNR4nYnBOAhLKKMuc353FNmbFtuUtCsbGHq4pVHnA-L5Szb2CLBKA=w128-h111-no
.
XVIème SIÈCLE L’ANGLICANISME
.
QUI SONT LES ANGLICANS ?
POURQUOI L'ANGLICANISME ?
ANGLICANS : ENTRE CRISES ET RALLIEMENTS
HENRY NEWMAN L'ANGLICAN DEVENU CATHOLIQUE
HENRY NEWMAN : LE SENS D'UNE CONVERSION
BÉATIFICATION DE JOHN HENRY NEWMAN
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/946SXfNVXpco5v5lngvkjx7fIjFeUT23GsR8dcf5GytkcOIGKTOxMXlRpy9ytVxnE3vgQdkyN_cZndHLGRqAU_lr78AaRklt8PvepI-I5Q0XmIfNq0MLGv9eqCfc7Unsi10cyWPyxBy8uXKjluGvKb2SX1K2mdz1Ik_UUHQ1UHagbFlM0-R7N8tvUZQHDE02Zl1voOzVrBenjYjqWwXugFyMVidvUZ6xNXAP1D5c8GGofj_jzuD86XnuLjOu6Me6ykyF0a0hsEJtelxG_IuVAlxoUhpIEyflGd7vFXdPO0VzHjWeZs9MoSwGtbwo3Oa9Hw5zOr89RmeDvBC3HkjpDlWa6kOkAs3EpdCX5a53sjpXGYU6JNDlyRcD96O-z3x_XYpUvfPvAtzAPEb_M-AAWlh8SBpb1i4uVzgz0yWNz7nhXC6NXIZyE519W-0W4N_AAqlTvxEu1Rigxm5owxI5c9YdPTB2Ga7TqVAwUbLKzrB0QQ4bt0D_4PL1kQhaiTK-4YMwcQ-9zi48QbYO1YaIHuDgqrzLdr0rNLFclAXKGueBjk4hjdKth7ofTbxI02628j1ULQ=w200-h275-no
.
.
LUTHER (1483/1546) ET LE PROSTESTANTISME
.
LE PROSTESTANTISME : LA FOI INSOUMISE – LUTHER UN MOINE EN RÉVOLTE – DE LA RÉFORME AU SCHISME -
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Bx1RPTawCR-MUPLNWsrWFaF0nrZm4gehG6MqFk4tF6xbSkqNG-cPSmcBETNjxjDHKuL44_3-6RveKSVNzOvcSK__Qwi0F4Jk566RfuFC8P4mCxILvb-rAe2UoyWkV5sUV_xsQ43GvNzgaD_IYYez1VrP3BGWrhpmBsQGeHarb4TWwhGj8pJwNf0LJfVHk7VOb36T2oh-1LLHL_NWB1A-222UkcVNXHy92Np2j_Uc6l8aHJCE20F51l0L5w67aDjZlmvIXDDwvmFHv54egk1JHOPuqwQQpeYdU__HGOM1R5h7sbQmPgCetQmafyKNvvXvNAB0fJXkEx3MhjWbtKs15nsqvh9CNaAHfEBcyUMj3zcXN-dXkYUAsDceH7gE3D8AGhR9Y2xnoJE2ZZQbXPxopfwrAz_Z_WdACkt_1oc1qXMy1y5_nNHXo-6WTDqprv-FvZDph4tBNIGj79QOCxND_aiBBV7V2E2VjkZOzOK2hr33vFylLUWvtpiHHhvavoxzZbSwcrydyMAbIH0VtZbTmXo-0O1J7zVze_JYadtK-cgDdmVoDd6tl-qHlypDcNluw0ujQw=w128-h94-no
.
XVème SIÈCLE LES EXCÈS
.
LE PAPE ALEXANDRE VI BORGIA
SAVONAROLE ET LE FANATISME
.
 
Les deux maîtresses de RODRIGO BORGIA, devenu le pape ALEXANDRE VI, ont su faire largement profiter leurs familles de leur relation privilégiée avec le pontife. Histoire d'un temps où l'Église catholique défrayait la chronique.

Avec sa maîtresse ROSA VANOZZA CATTANEI, le pape ALEXANDRE VI s'autorise non seulement une liberté de moeurs théoriquement incompatible avec sa charge, mais il accède en outre à un mode de vie qui lui est tout aussi interdit : la vie de famille. Car ROSA VANOZZA est la mère de ses enfants, notamment des célèbres CÉSAR et LUCRÈCE. Leurs jeux érotiques ayant perdu de leur charme aux yeux du pape, il se choisit une nouvelle maîtresse, qui n'est autre que la meilleure amie de sa fille, la jeune JULIA FARNESE. Les intrigues de celle que tout ROME appelle «JULIA BELLA» profitent à l'ensemble de la lignée FARNESE, qui devient la plus riche et la plus puissante famille de ROME. Pour plaire à sa belle, ALEXANDRE VI soutient son frère, ALESSANDRO, dans sa carrière au sein de la hiérarchie catholique. Cardinal à 26 ans, ALESSANDRO devient pape en 1534 sous le nom de PAUL III. Après avoir mené lui aussi une vie pleine d'extravagances, il tentera d'amender les moeurs dissolues de l'Église, devenant le pape de l'Inquisition romaine et réformant la cour papale.

.

JÉRÔME SAVONAROLE (1452-1498) débute sa carrière ecclésiastique à Bologne chez les dominicains. En 1491, il devient prieur du couvent San Marco à FLORENCE. Prédicateur extrêmement véhément, il attire des dizaines de milliers de personnes qui attendent pendant des heures pour l’entendre. Dans ses discours, il critique les moeurs délétères de ses contemporains, condamne la dépravation des grands de ce monde et prend parti pour les humbles. Quant à ses inquiétantes prophéties, elles semblent souvent se réaliser, au point qu’elles font trembler les princes et les hommes d’Église.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/pf4cXPul9GxN-FaX9udkRvnspHz6uzx7RfDTtqXtzvtKQe9Wj7zOEbwLBNVbSwYGAojRmAcMpgcaxAtLlwNxraBJSo_xlJfh4jkaKTHnzl361F5ujxW2RxkTvsX8FyhqG2y-e3YTHOYdPX9aPcsoLREvnZbSg-TAzxAIzpWY42ZGQIcpPO1mx4tfyYzSYdppC2Kv1v4_Gl7HYFVZOIWTGuIaFpKkfvkZQJTah_58BXBZKUHHpNlcLQzJHddmp7rbTlztx7eTe4aqv0o6ontyDBRwdYDftzMrVwQH_6nPFhB1jvB9-y1bi2AVvQrTnrqlMEKRrkPgVbxz5dOlxydUNbE1Gsr0PoGSgDVGV4yVXMpD8UL-wsj5ZqHuQxqc0FSXZoUnA_debX8iABiF2EqMWctElIep0BMFiu2h230_QhfZeku-WXZks76_MuzRnPQmVdjtP1RYEIOCyGDExoXGwgZLT0lP3AaDrzYPOEifn1N800_neCP8cz44ezkhe80MtyCPjvp1ZZ_KG3Q23h7Rkttc_BI1o7SLq0tf5H2sQPRqb-ZkI1rvh8Y-lg4zs5UfwnkozQ=w270-h268-no
.
.
ENTRE MOYEN AGE ET RENAISSANCE CHRÉTIENNE
.
LE GRAND TOURNANT
DU ROMAN AU GOTHIQUE : RUPTURE OU CONTINUITÉ ?
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/dN3Eprixk_I4u-061Be18jpoh_pY9H9_ZCoTcaHPWm3MBSLNsofE0Tok42uV0RQzNHl77x9sl6eHM2A7cEFZxhvU3qRst2K7pAu_tnl4vNC14MalfBomy_17lV0Jl4akX-Zvu5j4tquOo1g3DOq-PPseHHphnWovWK_dffkuXcSVx3HYO8kAukeqgm0EyzLVrDvfGFyiRAcYNV3w-MOFHHmPfiBgJaiYh17VGp3TBKfB5jp32PEsCX7bo4N0qBDk2zqJ333JJg3Hm749P4sr9taVGrQE6jZ1z_uh5QnWXlAO-Ij44qJHipFAKGIBMkld1X7NykqFB7E-P7lkrpKKl9ReaEVzhYAX0W5533Q04fus5XUMik2T-yUk44w8PCnKV_5X7ELxH0tvUyIp6uN8AIGUmysdpMkQA-7dHKyWkacM4JXOJqpCXc6FOYhamSbyZDFgNckCWT8gU08lUq2-wXJHn6wfEHMIPspKqlZpE92IFdpjCZXUDmYtj5Q8GkaZwJ8N-UwkOJuoyH-w81-p4MqmS2Iv5-6tjDyumEAEDRHngdD4ZKLXKhzpCMYrAM7V6zGK5w=w128-h111-no
.
.
XIIIème SIÈCLE ORDRES MENDIANTS
.
LE RENOUVEAU DE L'ÉGLISE AU XIIIème SIÈCLE
SAINT FRANÇOIS ET LES SAINTS DOMINICAINS : QUELLES INTUITIONS ? - DOMINICAINS ET FRANCISCAINS : ORDRES NOUVEAUX – LES TROUBLES DU XIIIème SIÈCLE -
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Q_oJgHLfn_UCj7pPTEGVYlp-z6GpxWvkM4PoZaTgfKWd6b1WDvGCHiWUTVrUnNj97RVy5fQLqiAckPPXC4aEjvtjc2MKREeiSQ35sMu02XPpLw19oQwAulnZ1OtdxGTbKYsYUSwO7oJfZhQy7FYZhqw-Z22OAn7O8T7r86KY8Ey5Smr7eTT4en-FjhhQ6jlPnTLb_K5ll_b3mhLxPijoSfrjS-saxgcT3u8lmA67UUWzgmQCrNUv6AZrYm6MweDcAn49X4v0QIeC3c3ITF73OIPh8WUJB_1pKv9556maC3soFAxz98EGGmZ2nt_mdwKbCkaL5sDQcnEUrQcC0BcbacmcMdNt9ujKAXNcaH-qp3S4WbJCkcrpickjULQ12wIdaXMFRE1hiPkWuMelGxENR19nMdNtUu9Yrlg9YJcfLDaLV1W0Y71DOvuT_yAkIokYhQGasFyFMnkMIznunl6dM3CGlc2Xjf1ztRJ8zfD4aCspf5UNfXA-WctqLRQKY6Ghummnbn_F0f-4ChSItcLe0aScbewKPUcxC33FR-pDlRtV1-nXBKTf9Zz6XF1Jkom5DeNwqw=w111-h128-no
.
.
XIème SIÈCLE L'ORTHODOXIE : LA FOI DROITE
.
QUI SONT LES ORTHODOXES ?
ORTHODOXES ET CATHOLIQUES : QUEL DIALOGUE ?
MOSCOU ET LES ORTHODOXES
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/uDcp8mQWg-V6JR3UORPK-hxpShjyyMLVOFvNP4G5aJ8lWSHpvc7SY_9WpblYBNZ7dLzPQWpNkymoI7fdsBGqB1FMTXYHANsgsgO5DCcwOaIdIyzGOkhupvkc8j1zbEFgrUF9p9hoe7WM5I15BFDoZnQyPpGHuNzs1a_2MeN9ZfvVRbuENqZjfDhobRRYharUsscEpQscLlRp2Lvkc38YBVBnGeOUcYH8-X-gt4Tl2NJRzCvZfUmCaQwzk1Lavxv3qiuoxnymb3_7kADH-7v2bJRBER8IdN-JbvMpy3wfsKA8JgQRRCTKmQ8Q_oHYT4NElpNYhO3-5e1ArP1BMJW9beLU-8aeKCZbPCxr5oGA2AVPJdqJoridTUHkx0ZuZVoueyDXnGZADdYbRXN2pklOnXDlh9xbwTh4XXUjVT-3BEtchEz223TuUVAbB-GJ73mBzu7FGTbG1NuI84PTrctFl053baovmR9WleoZhDgEr05buOIoE_gsssX71QHbb2E9NjEFhh0BNwJCZxrF3F3-QJZ9N6Z-Af7mOHzZ-tXrwHRPvRi6o_y6SThToHSGZF6v8kghkA=w128-h75-no
.
MONT ATHOS, ÉTAT, COEUR DU MONDE ORTHODOXE
.
MONT ATHOS, PRESQU'ILE INTERDITE
LA FOI ORTHODOXE, LA PLUS PROCHE DES ORIGINES
.
 
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/kdLPBjhxf4edgETnuMBadSe9SHLb5K33a496x4FBNpS7HIls_8APq_ZYxwY5M9m5kl9AtR5EPKxt97E7HRVNFaDOk4JCijnRCCZB5jobs2Ks5Nafdjphjw5p2XB5MT0Je4kMGFD5jl_hIhNz00VCWAgalImt0fCAiuKMBwwaJukAXEkNPXtvdjy5XvrLGexYJrzhLkIWCi7A23MyIuHq0XzCvRgw-injytO0R-A0cSiQVPI3ILTxA5siXKAMQ-2fJ4fUlNtWcM4Ne5vQIRRXeIsp8VwrlZpXoUew9X7VN0Ye-MmBCGf0MQyVZJEcO5GSuuiJQk8_oahSpGaxG0Msv-VrUJL87x4GaC392IMo4phs1KxKKb_P-1hvGuUKdVII7eAh-eEq5zn-sLa5zdrPBgst11kQsGFK7t6q6akTvL4UvXSaF7qqd-vXaltTNpD7uZq1Yf1S6L1hVor1-eDl8VTsUc4_tDAFsZYlfWfq3TyUBkP4qSjHO6FFlpcb4X0Z0C-rapGesEa-HXONXb2kyc8bj9uFTEVURgWMYGpR7MFrv3ft1gWAAI4oxAFU79c1WzLVyg=w104-h128-no
.
1163/1322 L'INQUISITION ET LA LUTTE CONTRE L'HÉRÉSIE CATHARE
.
COMBATTRE L'HÉRÉSIE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/E6ejw9039XyEpwvDqmeuyldF7bd4F25iY6CflxSiCWpSDU3-VYuNG5KK3Ceq5LYQ10KQTNBE8O8EdzpQ42H-nQI1319V_zdXpHWpyJBLn0BrAPk2yh6DMRufVVDEhG70DSEx6S8YCmE8QEEfOfwa2nQCNJC_e_GcvK8RcuKsPjy0Hi2hEtao5MJtYJ4b33SI1TZiXjNboKmtHpg1APgeN65Igjtb_OuQuTkD8dGyCuPRSqmLCru36r8W8u5pjOwF26ee4RDZn330q6CPAxUszuGc-oi-FgqblymjYdIdCUhowipJCMbvguBDUcauAnHiTIJZdiZQva0CZjBBD00h3U751UR5SnY0n6ayO345RWx4coktLg0n7fgDXjMQbZbs1NTjFJnYGWf-cNA7UNBXBc3XzHBN7OMWDVaVl9xHVVdYW4QY6jj26vRLdAb8OyBPtIwznFUpWm1pdkAHl5gZCcEDYd1xRRf-aPH6brM3G2OurK0aFavc_TEmGrQxDue91ak2mm0H6o7Hz98OSmZ_9TayZgGJtSSK_F_qkcS_QryhWXc5eYEGpUHMTUEniPjymyICeQ=w128-h96-no
.
.
Documentaire LES CATHARES
.
VOYAGE EN LANGUEDOC, SUR LES TRACES DE CEUX QUI S'APPELAIENT LES
«PARFAITS»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/GSAOZK3ca19kYukvqyn_W9aNFOXYa7nQvB7BhuTLEdfMCkSayqy7krf9OFiXE1uSuOc_Rs4lQXdQQlajE4CN6HQnsbiJk8j5DGL2Wn55ebGWiElYDcFII7zKMxzY01AhWl3c9oAIaOqaSmoeIPHeyou1N_BhXOuaOtjS7_WS1rSeQm8NNrq6G3TGmksZbIkyTEVmukYwNLlx8myketduCziwn2VXqX9dvMLUH0-tOAnnoTsxxbc3v02QoiM-gKjQnEZA1jSmMvZ9sXpEnLQP17YkGVcD7A6_cfoXNY3exxZqU2lzbzIgB0Q972IGkoZIUcK0vu4rYLTZupWv4Ygnh7VssmZixIZ0eGORotLK4HlZV_rU-rinM9LYruAIydo_E1Uygbo_B9gvvZ1nAF1XsDNBY_k_jn9s_6sez9h5hVxn88P6JIxnKD9svfMuJExMwJ9WOZsTtzV0aiEtjANBX0qf5dU1Ab_awATZRCUBheHMEtea73rfIOwKCnTwtVwmD0TRVh9R7m_kc5Wgme3240Fc3g9WCII234p7qip7eu8fItLk37EWuJYMf6DMtgLB4rFl2Q=w104-h128-no
.
.
.
1095/1291 LES CROISADES ET LEURS CONSÉQUENCES
.
LÉPANTE ET LA RECONQUISTA ESPAGNOLE
UN PÉLERINAGE D'UN NOUVEAU GENRE
GRANDEUR ET EXCÈS DES CROISADES
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/fyjNVkVKzSn4pxNPavTjwgn_f_MG_taabpnHq1bhNBK0exWZnz5GFohzUaJm3iLj-y6gE2qnaqA8XHsfN4xluMgIsY2U2mUll23e06PJFynEIEPTnaJhfaxm83dVk6NB1sIMYLgCqV6cMJ4mlhDF65ooQhGN_HijAIqtEfrVYMReBas6LR6f-b_J-ij88DxmKwnMdeh1Q5Ut2i6GLQZwz9OiTgL5PYfTmwUYZhRe2kzK6PlSmTbb_1oj2aKdeaTiz9l2vgyGN38LBCU_hmJt9p-urvPLA0vHyzkGCnSWrP3rMewefdGpEh5LVZxhS_VLjn3UvazVQ2NYrFMOszFVMl1gh0NGm9VhnaAD4Q1063XTjVmh5jzGPvfT5N0mThSWCIdBKcv0vnYYg6ZmI7wH_wMw03FaOIVGO18l6EJ2UZckFtq90un-VRkt1c2VQxhDUuYncS8wo2VLLMX6AH3QPq1AumjEEFruEXaWF1iYmGu1RBc1Dltu85Fu9MHaz3x_A8NrpWNE1GXE022Zzq2fWZov8KIwCsGPQKGvoQgmUrZgnhYR2TGJ56PEGAUGWfIDUIiFNw=w180-h270-no
.
.
VIIème SIÈCLE L'ÉGLISE ET L'ISLAM
.
ISLAM : DE QUOI PARLE-T-ON ? - ISLAM, DES SIÈCLES D'EXPANSION – ÊTRE CHRÉTIEN DANS UN PAYS MUSULMAN – ISLAM ET CHRISTIANISME
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/ezqut-g8kA0MdbE3WGdzvYUvHchzzoWLbZPK82SoblBO0W8RTX_or6HZlPt6-wS2nR6ZtkNrXSURdfRrE0LdrmlPaF34dQbb9jzMq4KD3tXhKr45ct3ygMt7AmvStxESUwq5rmy__Ga8z6vHTt8MiuGVQBtDG5Z5ppJ3KEBIZuqg7ZHNHx_3BYcCX55XHM9xLaNN-U2LCjW6yVVD6vUSw_DgkwyxKvcODdAGFuYcsTFVHcfYgnmH1qDtnabtAsqppoai7mcGb6YDmm2_VO0ICSKj-sOW9lWsDnXMVt4YUIeWJx62bwx6R7pBQshDEfxIBpMvh7NEWtVD0FjQlJPNDaouv_MWBiomQyR53UnVDvz0JvY4hDQeY9qfkqJICX62cchV-7ztBJP5KokHAa68eGu2RD8-g-7mbmgvxTOg1iok2ABf9MJ5GlWuIW9BvfdZivCgXoVTxgXIRMT2HVpdWw-eimKfCPhc7jG8tDkxDGWfL5c8wYDS2D4-yR8xEVLSppV0b4oB0st---7W216ZHFOnDAcgj2YgoqI0Xn6LJgR6x5x81g_lyfKS3Jz5vDAokyheOg=w128-h122-no
.
.
395/1500 L’ÉGLISE AU MOYEN-AGE
.
MOYEN-AGE : POURQUOI CETTE RÉPUTATION
ÂGE MOYEN OU ÂGE D'OR
MOYEN-AGE : 1000 ANS DE DÉCOUVERTE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/6RdouNmna4GOY3xLbGnQm8FRCGtLuXKGURX39PciqGGKWxusWNTNsOHb0h0U45VBA1JX9X4oIFMcjTdjVIMS8zAEgUAxYdZkEI6Wx0QlI1rcmwJ_gBaTOvnUb9hKg63OlAaLPTqqYXhLz6csJIcymymLk8O9HEMSjQu5xYrCaE3k4cy_fzjNZYwdSNJafXIlgvvVhlcdUYX8AbxBsUQR2iOK2z89vGnDk3bDU2DDOucUeOOtqXNM7jAcQBX8wLoGJCPqzCKGQGA_REHrXJsr3cKWRigEI3ZFqDbQ9MvArTR0LO8qsMUm8XdkQXK0eZovvPZ0bQLkGycWFodwU9swVIRpH030Lhbqtek970YT-fK4YdBgVivI3wjxKLqsp42I8UeSvD8PA1UrfsBBnvTQtRjBwCcg8ml4rghL7H2XRplYr-_aDXZMJe1qJvvvU2WIKydDA-FKFrPBPV7Iq4hfhRh8YdsrPyRee9dkTej10j1iXG4HrziEknYqu60LXaX7U39jWVVyOOtF2CbbgkHkI_1gU8C1W4UawKPrOXeYP4vMTO7qaRrdvS7Ly8pohcuL-w4i7Q=w128-h96-no
.
LES PREMIÈRES PERSÉCUTIONS CHRÉTIENNES
.
CHRÉTIENS PERSÉCUTÉS : DU NORD AU SUD, DE L'EST À L'OUEST
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/RgFQPWAfD6ysyAfUTSYfBYN-Fbw4RdYy14CdVSzz7qfUbe0uHG-oBbbp_6z7tCpBcLFPSfDtQP5w-IfKUUpx7SLRgKi_REgdAb4gHocZ6uvCEQvg89dvgBVa44A9rb8r8rThd2NqUzI_fpFQ4B8Wb4c8H7ef5vSlla1ggbewood3A4s66BFH00WzzSGNBPdZFNKBXO_SCywje9c8qaxovfdVBvAJeLxqcQxn0MHCj37UjZ2XW_Vy0V5HFRwxQn8ylPbtxYTKx-EF6pUHcr_vRXXIRJ298vLbfe0ixyBYIoAPUGix4LpKErDGuDE-ECc8m-39Tig5fdXpFkLZSRUk-yJpeq0R512bvaUBx4-70Dxlm35-Wo-BTKLeGElD3AoEbwfz6LQdb8HRx0e4_5IG8fIfgkxptQb6QUcfqkRSJ40vzmJHEJCRoFXPW0W9bXNvCIFlHOp793vDzRjHDqCOxF5rLCNiTLWh21wAp6ayiywg9ykMa2KAkTskW8bbUNXHNzqQmpUWJHwurgJrOn5V1NegpnmO6_T8LgwHwa0BFW9NWucvP2wnQfvz94yFkJh0iQRRUA=w103-h122-no
.
.
COMMENT ONT VÉCU LES PREMIERS CHRÉTIENS ?
.
QUI SONT LES PREMIERS CHRÉTIENS ? – PREMIÈRE ÉGLISE : LA COMMUNAUTÉ IDÉALE ? - PREMIÈRE ÉGLISE : UNE SECTE QUI A RÉUSSI ? - ÉGLISE PRIMIIVE : LA FORCE DES PREMIERS CHRÉTIENS ?
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/4s8Ei536n-MA3J5SdFhEwvHb6Lbpr5slMOy9go9fCuS8iiy38icr-YZ8JVLEBtMmhcp2inTblnVRePxYOuW_ID5v8cF0W1apsBg6bYBjj-6dKCzDT3-Aq77Z5WQafIlwGelniYyl6tPZAxQLwzreyZA9VQ-HUWYpZEwgGklPzAJ-DgKqzO5El-Lo6FB_d3oECjGp3qBXBy9AHplUQ56-m2kuco70cS_fxkO02sLwv8gBl-qZHyGYXvlu3US_w-OHIxufSFbN7dYVV12sEjalyAXCxABgAgNAJUoLcyDJwD9s7-RkpayD7-Ty5K1fwiNbPm-C3-S--imKZ6IRxQLiZvkfNTAZXp5Z5ZDz-ytDwf9-ew3AQt7dyZLD7Tx51eqY4vXXZztGVZAuRg30p6mYmPIg0tLSRcyThYyuV_DhObxPQIl-WS_Uqb_UcNi8CpMxyS1ldK18I-dwv9e9OnJFlGjIUZGssX2y4JmMr0WWdlDRdPjEZqwkTEJ6T8yovfD6fNthut-rhzoWvx-iiKkLZaE9TazCR8q1tkXe6_9Xw7vNrmnSs_b2ZfpjEi0EjSzFcppKHQ=w128-h71-no
EN ÉTHIOPIE, SUR LES TRACES DES PREMIERS CHRÉTIENS
.
Près de la moitié des 80 millions d'Éthiopiens sont chrétiens. Ils considèrent que l'Église orthodoxe éthiopienne est la plus proche du christianisme des origines. Dans la province du TIGRÉ, au nord du pays, il existe un territoire reculé et dédié à la vie monastique, le WOLDEBA. Là-bas vivent environ un millier de moines et d'ermites qui mènent, à l'abri des regards et loin du monde profane, une vie d'abstinence, de jeûne et de prière. Pour ces religieux, mourir au WOLDEBA, c'est accéder directement au paradis.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OQWhe-pQPG9CsIorUde4dqamzrfRIqEErOzpHk9ipSWJS1LYlRCqXW7vyo-lH_8SViZa4EsgvCTBBO4OZmN4HHbt2FSn2FkctpBk7qRE2k0Z54cd7Ir156KU9JsQKlEA9hVM8Pw2HIl1xRt7fs41FoTwZUR4f4a01CzAboEqCE_MqdjOkTGC9S3zDaYs19i17569_SFHOgFk-VB0jCShWsKXlO8qBRE3Sjcy6ykzt4RYR6gVTftPwgEqptyc7iLF5B2b9odwr40Tu98igBCQfOc17dZeZetSMROsJsZK0OlWGwaYxv50lDhkf4eJM_066LrqI9h37HIZ4qRJ5_1RcYpSYjNu1JnfwKlnFMc4jteukgnKR09pKAAyaUbRWUaNqskCRJf_KXS9og8uy-NC8Q0x1coMK9tg9vXl05n7zkzEFKtMdFKQPB0mltL4Pu_x5LNse87WzvBdW0y0qnEu_40WQn1OQbqhgwGw-mzn8mMic0wjiB20yEQSDIeShv9rdxi2eeEWhUa0Z-4ptubWbYyblg35IgRHPJNrlxG1NMAj9bRr0Umkf5UylpRvggb8q_oq1g=w128-h109-no
.
.
JÉSUS-CHRIST ET L’ÉGLISE
.
QU'EST-CE QUE L'ÉGLISE ? -JÉSUS-CHRIST A-T-IL VOULU L'ÉGLISE ? - JÉSUS-CHRIST A-T-IL CRÉÉ L'ÉGLISE ?
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/fx-khstlJzTtm8G1CnoeflvmkWTL1mEtwB6lIUNmnXtQ02m8t_qofIqEUZxXk4Bluho0va8EfeV6DO2FPEedNxw166IGRKClz7vj12Zrs6dM8PQWA0dIFrr9nDQPjmerrJhOxC8jIVT3kOikixklaG5hyCTRCmPWpeTrZrzMmRn-uRBXlYJVBxYf2gDTHNHOLZXDA1ngz3C7s3W6OJ5KveCZ1_mRNvn19RiKxpXxVmry8mRIT7ymjKFsl0heSF5Oid_yB04__UlIbkj_DzsY6tgBIPoK2FakreKH_xGt6MTXnmUSOnKarmr_JV-7SaJDA8aGBdXVVluO4GK8iOvxPFD1c1KW4Do8wNMk0V1LI1kYc3nsLDCPHEJht0F1YgN9kFqUb53k6--_Z3_Pc_zkAHzioKBL7cxa2RBBUWoBu4Y3ZnMGjaaDC2Hso7eleOrsWylWiQrVEuIAfmCTmweWFXI93yXDAO8slJXBN5PjjCqcjUKgX12fLlDXfz2T-EKduRlujnjXOc6mr8MnevTo0ryPedhdTy5TmMZZHtf4bPoG87IgtzMNuqkavTIXO3lo37383A=w123-h128-no
.
.
MARIE, FILLE D'ABAHAM ET MÈRE DES CHRÉTIENS
.
MARIE, NOUVELLE ÈVE
MARIE, FILLE DE SION ET REINE DE SON PEUPLE
MARIE, MÈRE DU MESSIE
MARIE, MÈRE ADMIRABLE
.
.

 
 

04/08/2012

SYNCRÉTISME EUROPÉEN

.
DU PLURALISME RELIGIEUX AU
.
YNCRÉTISME
.
.
.
DÉFINITIONS :
SYNCRÉTISME
Système philosophique ou religieux qui tend à faire fusionner différentes doctrines en une seule, le plus souvent dans le désir de parvenir à unifier toutes les religions qui adorent Dieu. L’œcuménisme se situe à un tout autre plan ; il vise à l’unité de foi des Églises chrétiennes - lesquelles ont historiquement un point de départ unique - tout en respectant leur diversité et leur complémentarité.
ÉGLISE.CATHOLIQUE.FR
OECUMÉNISME
du grec oikoumené : l'ensemble de la terre habitée
Désigne chez les chrétiens ce qui concerne l'ensemble des Églises chrétiennes. Le mot s'applique notamment aux relations entre les différentes confessions chrétiennes. On désigne couramment par «œcuménisme» l'ensemble des efforts visant à l'unité visible des Églises qu'a voulue le Christ.
ÉGLISE.CATHOLIQUE.FR
DIALOGUE INTERRELIGIEUX
Dialogue entre les chrétiens et les autres religions réalisé dans un respect de liberté, d’ouverture, d’écoute afin d’apprendre à se connaître, à apprécier à la fois nos différences et les valeurs communes qui nous lient les uns aux autres. La déclaration du Concile œcuménique Vatican II -NOSTRA AETATE-
ÉGLISE.CATHOLIQUE.FR
.

.

VINCENT PIERRE HILLARD

LES NOUVELLES GUERRES DE RELIGION


Syncrétisme européen pour mise en place lois noachide

.

.

VINCENT PEILLON


INVENTER UNE RELIGION, UNE SPIRITUALITÉ RÉPUBLICAINE

.E
En réponse à PEILLON :

HENRI GUILLEMIN Historien, VOLTAIRE ET LES LUMIÈRES CHEZ LES PROTESTANTS
.
.
LE PARADOXE DU DROIT
 
Les catholiques, protestants et musulmans, ne devraient pas voir d'un bon œil la signature d’une collaboration inter religieuse au sein du PARLEMENT EUROPÉEN.

Une collaboration sous l'égide d'un empire cela revient très exactement à un effacement des identités en faveur d’une identité tierce.
.
Le métissage culturel/religieux est loin d’être quelque chose de nouveau en Europe. Ce qui est moins fréquent, c’est qu’une unique autorité veille à sa bonne marche.
.
ROME elle-même, plutôt que d'empêcher les populations asservies de maintenir leur culte, intégrait les diverses déités au panthéon romain dont faisait partie l’empereur. Immanquablement, la vénération des idoles locales ne devenait plus qu’un fait culturel domestique, et la paix sociale était préservée.

Cette stratégie politique antique est tout aussi efficace aujourd’hui : il est plus raisonnable de domestiquer par le droit que par la coercition. Mais l’objectif est le même. Lorsqu'il y a métissage culturel, c’est d’ordinaire le fait de populations qui par le commerce et le métissage démographique façonnent une nouvelle identité. Mais lorsqu’un empire peine à éclaircir ses frontières, il se fait garant du syncrétisme et fait illusion d’unité.

De la même façon qu’édicter un droit là où le droit n’était que tacite, fait de cette liberté l’attribut du pouvoir législateur. Faire du droit religieux quelque chose de plus qu’un simple principe, c’est sur le long terme faire du pouvoir garant de ce droit le seul juge en matière de foi.

L’église catholique elle-même a longtemps usé de ce paradoxe pour imposer son règne aux populations européennes : le message du CHRIST était un message essentiel d’égalité de nature entre tous les Hommes. Et l’Église, en se faisant seul garant de ce message a pu légitimement priver de cette égalité tous ceux qui ne la reconnaissaient pas.
 
 
L’OBJECTIF DU CONGLOMÉRAT DES RELIGIONS

L’objectif de l’UNION EUROPÉENNE est d’autant plus louche qu'on sait qu’elle repose sur un socle idéologique maçonnique qui a fait depuis longtemps des piétés européennes ses rivales.

Il existe certes des ponts entre les religions, mais en les faisant siéger au même conseil présidé par une institution dont la vocation est administrative et temporelle, on conduit à les considérer substituables les unes aux autres.

Il ne restera que l’idée maçonnique du pouvoir, et une simple somme de rites. Des rites privés de substance dont on connait la capacité à galvaniser la foule et à préserver les masses d’un sentiment d’absurdité nuisible à ceux qui gouvernent.

Livré à l'absurde, l'esclave se révolte. Tandis que l'esclave qui croit reste esclave si l’idée que sous-tend sa foi n’est pas incompatible avec le pouvoir.

L’EUROPE (le monde néo libéral pourrait-t-on dire) n’a pas pour objectif de satisfaire les communautés existantes et de les amener à vivre ensemble ; mais il souhaite s’approprier l’universalisme ainsi que les rites et leurs vertus «anxiolytiques».

Il suffit de voir le choix des religions dans ce «PARLEMENT EUROPÉEN DES RELIGIONS» : ce sont les religions minoritaires qui concernent de 10000 à 150000 individus dans le monde, qui sont surreprésentées.

La WICCA, par exemple, les gens connaissent-t-ils son origine ? Un mouvement néopaganiste datant du début du XXème dont on peine à connaitre l’effectif tant les disparités du mouvement sont grandes. Plutôt luciférien en France et druidique en Angleterre.

L’objectif ? : Une sorte de «Conseil des sages» issus d'horizons nébuleux qui servira de caution pour l'opinion publique sans jamais remettre en cause l’idéologie dominante.
 
.
.
.
.

.

.
PARLEMENT JUIF EUROPÉEN (16 FÉVRIER 2012)

La séance inaugurale des 120 membres élus
[comme la KNESSET de Jérusalem] du premier Parlement Juif Européen [des délégués de 47 pays différents, certains, donc, ne sont donc pas membres de l’UE], un nouveau forum innovateur où s’exprimeront les idées et les préoccupations des Juifs européens, s’est tenue jeudi 16 février dans le bâtiment du Parlement Européen à Bruxelles
. 
Le projet avait été imaginé par par le président de l’État d’Israël, SHIMON PERES.
 
Au Parlement on va parler de l’antisémitisme, des problèmes de «DÉLÉGITIMISATION D’ISRAËL», du boycott des produits israéliens, discuter et débattre, comme dans un forum.
GUYSEN.COM
.
UN PARLEMENT JUIF EUROPÉEN AVANT LA FIN DE L'ANNÉE
JEUDI 25 AOUT 2011 JUIF.ORG
L’Union juive européenne (EUROPEAN JEWISH UNION, EJU) a annoncé l'élection et l'établissement avant la fin de cette année d'un parlement juif de 120 membres, un organisme qui devrait servir à «rassembler et coordonner les voix des communautés juives à travers le continent européen».
 
«Nombreux sont ceux qui dans le monde juif ont envisagé la création d'un parlement européen juif qui réunirait pensées, croyances et idées et représenterait et exprimerait les préoccupations des juifs d'Europe à l’égard des dirigeants européens et mondiaux»,

explique l’EJU, un organisme voué au renforcement de la vie juive en Europe.

L'idée de la création d'un parlement européen juif a été pour LA PREMIÈRE FOIS ENVISAGÉE IL YA PLUSIEURS ANNÉES PAR LE PRÉSIDENT DE L’ÉTAT D’ISRAËL, SHIMON PERES.

Le parlement juif européen permettrait de s'assurer que les intérêts des communautés juives de l'Est, d’Europe centrale et occidentale soient incluses et convenablement représentés dans cette nouvelle plateforme. Il permettrait de relever les défis et de présenter des réponses innovantes et pertinentes.

Les Juifs résidant dans les pays de l'UE et les pays de la famille de l’EJU auront l'occasion d'être élus et d'élire le Parlement, indépendamment de leur affiliation politique, religieuse ou communautaire.

LES 120 MEMBRES DU PARLEMENT seront des représentants issus de tous les horizons : personnalités publiques, responsables laïcs, hommes politiques, artistes, écrivains, musiciens, animateurs et mentors religieux.
Leur dénominateur commun sera leur identité juive et leur passion à FAIRE AVANCER LES INTÉRÊTS JUIFS À L'ÉCHELON INTERNATIONAL.

Le parlement aura son siège à Bruxelles où se tiendront régulièrement des assemblées générales ordinaires.

La constitution du parlement sera préparée dans la première année par un comité constitutionnel qui sera mis en place immédiatement après les élections et sera composé de membres du parlement.

Le projet de constitution sera soumis à débat, examen et au vote de l'assemblée générale.

Les élections au parlement juif européen seront organisées via Internet, via le site de l’EJU (http://www.eju.org http://www.eju.org) pour permettre une totale transparence et accessibilité à chaque Juif en Europe.
L’EJU invite ceux qui sont intéressés à devenir candidats ou à recommander des candidats à s’inscrire sur la page web des élections.

L’inscription pour les élections a débuté le 15 août et les résultats seront annoncés en octobre.
.
.

Monseigneur WILLIAM LEVADA, Préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi de 2009 à 2012, est un fervent promoteur d'une religion unifiée et apporte son concours actif à l'uri (UNITED RELIGIONS INITIATIVE), ONG des NATIONS UNIES

Sur la photo ci-contre, nous pouvons voir WILLIAM LEVADA en compagnie de hauts responsables de l’URI lors d’une réception donnée au VATICAN en mars 2006 (http://www.uri.org) sur invitation de BENOÎT XVI.

 

Dans son diocèse de SAN FRANCISCO, WILLIAM LEVADA s’est également illustré en défendant le droit des homosexuels à vivre en couple mais refuse la communion aux militants «pro-choice».

 

L’ uri regroupe des CHRÉTIENS, des JUIFS, des MUSULMANS, des HINDOUS, des SIKHS, des BAHA’IS, des ZOROASTRIENS, des disciples du NEW AGE et de la WICCA (MOUVEMENT NÉO-PAÏEN PRATIQUANT LA SORCELLERIE), etc.

 

L’UNITED RELIGIONS INITIATIVE (uri) est Le porte-étendard du syncrétisme. En 1995, l’évêque presbytérien de Californie William Edwin Swing annonce publiquement son désir de créer l’uri. Sur l’autel de la cathédrale Grace de SAN FRANCISCO, il a posé une coupe recueillant les eaux de fleuves sacrés comme celles du GANGE, de l’AMAZONE, de la MER ROUGE, du JOURDAIN. L’ uri naît en 1996. En novembre 2002, CHARLES GIBBS, son secrétaire exécutif, déclare que depuis 1996 I’ uri est passée d’une petite structure recensant seulement 55 à 15 000 personnes appartenant à 88 confessions et 46 nations différentes. L’uri émane des plans de la Théosophie d’unification des croyances. La Théosophie, secte luciférienne liée à tous les mouvements NEW AGE et qui publie entre autres la revue Lucifer, a été créée aux ÉTATS-UNIS en 1875 par HÉLÉNA PETROVNA BLAVATSKY (1831-1891), mystique russe, adepte du tantrisme, de la magie sexuelle, qui prétend détenir des pouvoirs occultes, et le colonel HENRY STEEL OLCOTT (1832-1907) qui en est le premier président. Les théosophes croient en des Maîtres de l’Univers qui se seraient réincarnés pour faire connaître la sagesse divine et attendent la venue de l’INSTRUCTEUR MONDIAL, réincarnation du Seigneur MAITRAYA, qui doit sauver le monde.

 .
LE LIEN A DISPARU MAIS LE TEXTE DE 2006 RESTE 

(l'URI, avait mentionné leur participation du VATICAN et une audience avec le Pape pour l'un de leurs dirigeants

TRADUCTION GOOGLE ICI
.

.

.

.

 

 
.
.
.
Le PARLEMENT MONDIAL DES RELIGIONS DU MONDE, initiative interreligieuse née à Chicago en 1893, prendra ses quartiers à Bruxelles en 2014. La capitale européenne a en effet été retenue par le comité organisateur.
 
L’initiative est pour l’instant soutenue et ENCOURAGÉE PAR LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE DES ÉVÊQUES DE BELGIQUE, le centre El Kalima, le centre Espaces, AXCENT, etc. Accéder à la liste complète :
.
.
.

 

PARLEMENT MONDIAL DES RELIGIONS DU MONDE


CONSEIL D'ADMINISTRATION
.
RELIGION

Imam ABDUL MALIK MUJAHID
musulmanne
Rabbin MICHAEL BALINSKY
juive
Docteur ANNE BENVENUTI
prêtre de l'Église épiscopale
Madame ANJU BHARGAVA
indoue
Docteur SINGH TARUNJIT BUTALIA
sikh
Révérend ANDRAS CORBAN ARTHEN
paganiste COMMUNAUTÉ EARTH SPIRIT
Monsieur LEWIS CARDINAL
 
Docteur LAWRENCE CARTER
pasteur baptiste
Madame PHYLLIS CUROTT
prêtresse WICCAN «new-âge sataniste» (VOIR ARTICLE INFO-SECTES)
Monsieur KIRIT DAFTARY
ANUVIBHA
Imam KHALID GRIGGS
musulmanne
Madame JANAAN HASHIM
musulmanne
Docteur ROBERT C. HENDERSON
BAHA'IS
Monsieur NARESH JAIN
hindouïste
Madame GINNY K. JOLLY
Sikh
Docteur SOLOMON H. KATZ
 
Docteur LEO D. LEFEBURE
prêtre catholique
Docteur MARY NELSON
évangélique
Révérend ELLEN GRACE O'BRIAN
Kriya Yoga
Père Docteur JOHN PAWLIKOWSKI
prêtre catholique
Monsieur CHRISTOPHER PETERS
nations tribales indiennes
Révérend Dr. SHANTA D. PREMAWARDHANA
pasteur baptiste
Docteur ANANTANAND RAMBACHAN
hindouïste
Rabin BRANT ROSEN
juive
Docteur ROBERT P. SELLERS
baptiste
Madame KATHE SCHAAF
féministe
Docteur MOHAMMAD A. SIDDIQI
musulmanne
SARDAR KULDEEP SINGH
sikh
VEN HEENBUNNE KAUNDINYA MAHA THERA
bouddhiste
.
.
.
JUILLET 2012 - ESPLANADE DES RELIGIONS BUSSY-SAINT-GEORGES 77
 
 
C'est une première mondiale, la ville de Bussy-Saint-Georges a décidé de regrouper sur une même place, un ancien terrain agricole, la quasi totalité des lieux de culte de sa commune, hormis l'église catholique qui dispose de Notre Dame du Val. Cette ville champignon de Seine-et-Marne est en pleine expansion et doit donc résoudre cette épineuse question des lieux de cultes pour ses différentes communautés religieuses. Le nombre d'habitants a été multiplié par onze à Bussy-Saint-Georges en quinze ans (entre 1990 à 2005). La moitié des 21.000 habitants sont d'origine étrangère, majoritairement d'Asie. 
.
 
 
.
.
.
Ce projet, unique en Europe, vaut à la commune d'être CLASSÉE AU PATRIMOINE RELIGIEUX DE L'UNESCO
 .
 .
 .
 
 
.
CELA FAIT AUSSI PARTIE DES RÉCENTES PRÉCONISATIONS DU CONSEIL DE L’EUROPE ?
Effectivement, le Conseil de l'Europe invite toutes les autorités locales à adapter dans un champ particulier d'intervention ses orientations fondamentales en matière de dialogue interculturel : la diversité culturelle est un atout économique, social et politique et un donné dont il convient de prendre conscience et de déployer les potentialités en vue d'en tirer tous les fruits ; le dialogue entre les cultures se fonde sur sur le respect des droits de l'homme, de la démocratie et de l'État de droit.
HUGUES RONDEAU, maire radical de BUSSY-SAINT-GEORGES

http://info.forumdescommunes.fr/cities/671/documents/news...

.
.
.
JUILLET 2012
JOURS FÉRIÉS DÉCHRISTIANISÉS
.

La proposition émane de l'Association nationale des directeurs des ressources humaines. Elle concerne la SUPPRESSION DE L'ASCENSION, DU 15 AOÛT ET DU LUNDI DE PENTECÔTE.

C'est une proposition choc que vient de faire
l'ASSOCIATION NATIONALE DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES (ANDRH): permettre aux salariés de remplacer des jours fériés chrétiens par d'autres, à leur convenance.

Le vocabulaire utilisé par l'ANDRH n'est cependant pas anodin au regard de la sensibilité de certains chrétiens, puisque la proposition indique ni plus ni moins que trois jours fériés instaurés en raison de fêtes chrétiennes ; le jeudi de l'ASCENSION, le lundi de la PENTECÔTE et l'ASSOMPTION seraient «banalisés».

Cette proposition relève de la diversité des religions au sein des entreprises, afin de permettre à chacun de choisir qui, une fête musulmane qui, une fête juive. En revanche, les fêtes chrétiennes qui pourraient être «zappées» par les entreprises sont très précisément ciblées : il s'agit du 15 août, du jeudi de d'Ascension et du lundi de la Pentecôte que JEAN-PIERRE RAFFARIN avait tenté de passer à la trappe.

Au travers d'un accord entreprise par entreprise, ces journées seraient «échangées» contre d'autres. «Six jours fériés existent, souligne l'ANDRH. Ainsi, lorsque les fêtes religieuses des autres confessions arrivent, les salariés relevant de celles celles-ci ont tendance à demander des autorisations d'absence au nom de leurs propres convictions.»

.
DES JOURS FÉRIÉS, FACTEURS DE COHÉSION SOCIALE

En vertu de cette proposition, resteraient donc Noël, le lundi de Pâques et la Toussaint qui selon l'ANDRH revêtent «une forte dimension sociétale». Les conserver «constitue donc un facteur de cohésion sociale», martèle l'association qui veut par cette mesure non seulement accroître le sentiment d'équité mais aussi favoriser la compétitivité et la productivité. En clair, éviter que les fêtes religieuses non chrétiennes ne s'ajoutent au calendrier des fêtes chrétiennes.

Plus largement, elle a demandé, lors de son congrès national ce vendredi matin, l'ouverture d'un débat national sur le positionnement des jours fériés. Présent ce vendredi au congrès, le ministre du Travail, MICHEL SAPIN, a recommandé aux entreprises «d'agir sur ce sujet avec beaucoup de prudence». Un sujet sur lequel le gouvernement souhaite agir à pas comptés.

.
.

De son côté, Monseigneur BERNARD PODVIN, PORTE-PAROLE DE LA CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES DE FRANCE a assuré vendredi matin sur Europe 1 que :

 
.
«les catholiques ne se sentent nullement propriétaires d'un calendrier».
«La République est laïque. C'est elle qui, en fonction du droit du travail, a posé les jours fériés. La signification religieuse, nous y sommes attachés, mais le respect de la diversité, c'est certainement une des sources de paix de la société»,

a-t-il insisté.
.
DIFFICILE ORGANISATION POUR LES ENTREPRISES

La tentative de suppression du lundi de la Pentecôte pour financer une journée de solidarité envers les personnes âgées, qui connaît un succès relatif, laisse augurer de ce projet... Se pose aussi la question de la difficile organisation de cette mise en place au sein des entreprises.

Le
PORTUGAL, pourtant pays de forte tradition catholique, a, lui, prévu de supprimer tout bonnement plusieurs jours fériés chrétiens. Le Portugal et le Saint-Siège sont ainsi parvenus à un accord en mai pour la suppression de deux jours fériés religieux à partir de 2013. Il s'agira de la FÊTE-DIEU, 60 jours après Pâques, dont la «célébration est déplacée au dimanche suivant» et la TOUSSAINT, le 1er novembre.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/06/29/01016-20120629ARTFIG00422-les-drh-revent-de-jours-feries-distincts-par-communautes.php
.

LIRE :
 
FRANCE :
 
.
 https://lh4.googleusercontent.com/-aTKsf7H325g/T8eqqSQH97I/AAAAAAAALVs/i3JOP877Hgc/s144/zji4a9od.jpghttps://lh4.googleusercontent.com/-aTKsf7H325g/T8eqqSQH97I/AAAAAAAALVs/i3JOP877Hgc/s144/zji4a9od.jpghttps://lh4.googleusercontent.com/-aTKsf7H325g/T8eqqSQH97I/AAAAAAAALVs/i3JOP877Hgc/s144/zji4a9od.jpg
.